Julien Nicolas (SNCF) : un train d'avance sur le digital

En tant que directeur numérique groupe, Julien Nicolas pilote la transformation digitale de l’un des premiers acteurs mondiaux de transport de voyageurs et de logistique de marchandises.
Julien Nicolas, directeur numérique groupe, SNCF

En tant que directeur numérique groupe, Julien Nicolas pilote la transformation digitale de l’un des premiers acteurs mondiaux de transport de voyageurs et de logistique de marchandises.

Du siège de OUI.sncf à la Défense à celui du groupe ferroviaire à Saint-Denis, il n'y a qu'une dizaine de kilomètres. En les franchissant en mai 2021, Julien Nicolas est pourtant entré dans un nouveau monde. Ancien directeur général adjoint de l'agence de voyages, où il a notamment encadré le développement de l'application l’Assistant SNCF, il dirige désormais, en tant que directeur numérique groupe, la transformation digitale de l’un des premiers acteurs mondiaux de transport de voyageurs et de logistique de marchandises. La mission est simple : « Réussir une nouvelle révolution industrielle, une nouvelle révolution de service : la révolution du digital ». Mais la diversité des activités de la SNCF – Mass Transit, qui désigne les transports en commun publics dans les zones urbaines et périurbaines dans tous leurs modes, de l’exploitation à la maintenance du réseau, en passant par les gares, l’immobilier, entre autres – oblige à une vision à 360° de l’entreprise, et à explorer toutes les voies d’innovation ouvertes ou à venir. C’est d’ailleurs à ce titre que Julien Nicolas a aussi pris la présidence de 574 Invest, le fonds d'investissement du groupe SNCF qui soutient les entrepreneurs les plus innovants. 

Sa mission : « Réussir une nouvelle révolution industrielle, une nouvelle révolution de service : la révolution du digital »

Âgé de 45 ans, diplômé de l’École supérieure de commerce de Pau et de la Leeds University Business School, Julien Nicolas peut s’appuyer sur sa forte expérience métier pour appréhender l’ensemble des défis. Une fois fourbies ses premières armes chez TPS (Groupe TF1), il intègre en 2005 la filiale voyages-sncf.com, occupant différents postes pour la France et l’Europe dans le domaine de l’e-commerce, du digital et de la relation client, jusqu’à porter le projet de rebranding OUI.sncf, qui synthétise un foisonnement de technologies, à travers notamment le programme MaaS (Mobilité as a Service). « Le numérique doit être pleinement intégré dans nos modes de travail et d’organisation et je suis certain que Julien Nicolas saura mettre à profit toute son expertise et son savoir-faire pour porter cette ambition au service des clients voyageurs, des acteurs du ferroviaire, des chargeurs, des autorités organisatrices, et des collaborateurs », salue Christophe Fanichet, président-directeur général SNCF Voyageurs et directeur général adjoint Numérique. 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Transformation digitale et Systèmes d'information 2021

Retrouvez l'intégralité de notre édition 2021 dédiée à la transformation digitale et les SI : interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industries de santé"

M. Salmela (Hogan Lovells) : "Nous sommes une équipe unie et pluridisciplinaire dédiée aux industrie...

Reconnue sur le marché, l’approche sectorielle du cabinet Hogan Lovells dans le domaine des Sciences de la vie repose sur un esprit d’équipe rare et s...

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Ces start-up françaises qui ont tout pour devenir (encore) plus grandes

Petit à petit, la France rattrape son retard en matière de licornes. La Javaness, Woonoz, e-attestations, laboutiqueofficielle.com : voici quatre star...

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robotisés"

Romain Moulin (Exotec) : "Pour l’instant, nous avons à peine égratigné le marché des entrepôts robot...

En bouclant une levée de fonds de 335 millions d’euros, Exotec, concepteur de robots préparateurs de commandes depuis 2015, devient la 25e licorne fra...

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

L'agence de communication Antigel sort du rang des entreprises engagées en Pays de Loire

Basée à Nantes et Paris, Antigel, une agence de communication novatrice, qui s’appuie sur une culture collaborative de ses talents avec ses clients, a...

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

Tek Fog, l’appli indienne qui manipule l’opinion

L’affaire Tek Fog est un scandale qui fait trembler le gouvernement de Narendra Modi et prouve à quel point, la tech peut servir à manipuler les foule...

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Claire Calmejane : la figure de l’innovation de la Société générale

Directrice de l'innovation de la Société générale, cette figure féminine de l’écosystème IT a développé une solide expérience dans les domaines des no...

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers pharmaceutique"

P. Lemaire (Servier) : "La valorisation des actifs est particulièrement volatile dans l’univers phar...

Le groupe Servier poursuit sa montée en puissance dans le cadre de la recherche contre le cancer. Après avoir acquis la branche oncologie du laboratoi...

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

Luc Barnaud (BPCE) : de la data à l'échelle industrielle

CDO du groupe BPCE, ce polytechnicien passé par Telecom ParisTech, a occupé pendant 17 ans différents postes au sein du groupe Orange, avant de se lan...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte