JP Morgan apporte 500 000 euros à Impact pour aider les PME françaises en difficulté

La banque américaine JP Morgan participe activement au sauvetage de l’économie mondiale, en particulier en soutenant les entreprises les plus vulnérables. Elle vient notamment de doter le fonds de capital-risque français Impact de 500 000 euros.

La banque américaine JP Morgan participe activement au sauvetage de l’économie mondiale, en particulier en soutenant les entreprises les plus vulnérables. Elle vient notamment de doter le fonds de capital-risque français Impact de 500 000 euros.

Dans le cadre de son plan de soutien philanthropique de 50 millions de dollars pour combattre les conséquences de court et de long terme de la pandémie de Covid-19, JP Morgan a déjà débloqué quinze millions. La santé, l’alimentaire et l’humanitaire bénéficient d’un tiers de l’enveloppe distribuée, et les ONG en lutte contre la propagation du virus reçoivent deux millions d’euros Enfin, 8,5 millions d’euros viennent au secours des entreprises fragiles en Europe, aux États-Unis et en Chine.

Sur ces 8,5 millions, 500 000 euros ont été apportés au fonds de capital-risque français Impact. Celui-ci vient en aide aux petites entreprises des quartiers où les taux de pauvreté et de chômage sont les plus élevés. Au-delà de l’aide financière, le fonds d’investissement fournit une assistance à distance et un soutien opérationnel à la gestion de crise. Il pourra notamment accompagner les PME dans l’évaluation de l’impact de la crise et proposer des plans de gestion de crise et de redressement. Dans le cadre d’une précédente collaboration avec JP Morgan, Impact s’était efforcé d’aider les personnes issues de territoires défavorisés à lancer leur activité et à développer des franchises dans leurs quartiers. Au total, cent nouvelles franchises ont vu le jour et plus de mille emplois ont été créés.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

Pas de retour à la rigueur budgétaire, pour le moment

La Commission européenne suggère mercredi 3 mars de maintenir la suspension des règles budgétaires imposées aux États membres. Auront-elles vocation à...

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

J. Naginski (Chamas & Marcheteau) : "En Afrique, pas d’investissement sans RSE"

Julien Naginski conseille sociétés, entrepreneurs et fonds d’investissement dans leur stratégie de développement dans le secteur minier, de l’énergie,...

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

T. Rajzbaum (EQT) : "Les sociétés que nous accompagnons doivent sortir de chez nous plus durables"

Fondé en 1994, EQT Partners s’est imposé comme l’un des leaders mondiaux du non-coté. Avec 700 employés dans 17 pays à travers le monde et 50 milliard...

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Voici comment Microsoft a failli se faire disrupter

Microsoft a bien failli se faire bousculer par plus agile. Comment le géant de Redmond est-il parvenu à inverser la tendance ? La réponse tient en deu...

Spac Attack

Spac Attack

Plus rien ne semble l'arrêter. Le Spac (Special Purpose Acquisition Company) monte en puissance et attire de plus en plus d’investisseurs institutionn...

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

M.Bonnici (BLF Law Group) : "Il n’existe pas de parcours entrepreneurial sans aventure humaine"

Créé en 2020 par Matthieu Bonnici et Bertrand Theaud, après 15 années passés à exercer ensemble chez DLA Piper puis Winston & Strawn à Shanghai, B...

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

J.-D. Haas (Nextstage AM) : "Le capitalisme français est malheureusement trop conservateur"

Avec le mécanisme de l’apport cession, les entrepreneurs ont la possibilité de bénéficier d’un report d’imposition des plus-values générées en réemplo...

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Vestiaire Collective, nouvelle licorne française après sa dernière levée de fonds

Kering et Tiger Global Management ont participé, aux côtés des actionnaires historiques, à la dernière levée de fonds de Vestiaire Collective, pour un...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte