Jour du dépassement : depuis le 5 mai, la France vit à crédit

Non, il ne s'agit pas d'une dette économique, mais écologique. À compter du 5 mai 2022, le pays a consommé plus que ce que la nature est capable de régénérer. Pour faire reculer ce jour du dépassement symbolique, le président réélu dit avoir un plan. Le WWF aussi.

Non, il ne s'agit pas d'une dette économique, mais écologique. À compter du 5 mai 2022, le pays a consommé plus que ce que la nature est capable de régénérer. Pour faire reculer ce jour du dépassement symbolique, le président réélu dit avoir un plan. Le WWF aussi.

Il faudrait 2,9 terres à l'humanité si elle avait, dans son ensemble, le niveau de vie d'un Français moyen. Une absurdité théorique qui se heurtera bientôt à un mur physique, lui, bien réel. Il s'agirait de ne plus trop tarder à freiner.

Un plan, trois scénarios

Dans sa nouvelle étude : "Un quinquennat pour réussir face à la crise écologique", le WWF se projette dans la France de 2027, à travers trois scénarios écologiques probables : le “laisser-aller”, les “engagements déjà pris” et la “planification écologique''. Objectif fixé dans le cadre de ce dernier : faire reculer de 25 jours la date du dépassement à l'issue du quinquennat. Pour y parvenir, le WWF fixe des objectifs précis à atteindre, qui ressemblent à une feuille de route politique pour le nouveau gouvernement : diviser par deux l’utilisation de pesticides, parvenir à 25% de terres cultivées en bio, réaliser 700 000 rénovations complètes chaque année, soutenir les alternatives à la voiture comme le vélo pour que les Français puissent l’utiliser pour au moins 15% de leurs déplacements, végétaliser l’alimentation et faire baisser de 20% la consommation de protéines animales, accélérer sans tarder le développement des énergies renouvelables... Avec à la clé : 28 000 vies humaines sauvées et plus d'1,2 million d'emplois créés. 

Refuser la fatalité

Pour Isablle Autissier, présidente d'honneur du WWF France : “On ne peut pas continuer à regarder l’indicateur du Jour de dépassement s’aggraver d’année en année. Bonne nouvelle : nous n’y sommes pas condamnés, nous pouvons même faire beaucoup mieux et aller beaucoup plus vite que tout ce qui a pu être réalisé depuis soixante ans. Deuxième bonne nouvelle : les opportunités ne vont pas manquer pour accélérer la transition écologique en France. Reste à saisir ces opportunités avec méthode, en appliquant un “passe” pour le climat et la biodiversité aux décisions politiques. Emmanuel Macron peut être le premier président de l’histoire à faire autant pour l’écologie”. Parmi ces leviers : la mise en œuvre du Pacte vert européen, la révision du plan stratégique national agricole, la COP15 sur la biodiversité, l'adoption de la stratégie française sur l’énergie et le climat...

Sentinelles et parapluies

Pour mesurer la réalité des effets produits par les efforts consentis, le WWF a sélectionné sept espèces d'animaux, d’insectes et de plantes emblématiques des paysages français et témoins de la bonne santé de ses écosystèmes. Ces espèces, à la fois sentinelles (dont le statut écologique nous indique l’état des écosystèmes dans lesquels elles vivent) et parapluies (dont la protection permet de protéger l’ensemble de l’habitat qu’elles occupent) fournissent des indications sur la qualité des politiques déployées pour réduire l’empreinte écologique et protéger la biodiversité. Au cours des prochaines années, réduire l’empreinte écologique permettra d’améliorer l’état écologique de ces sept espèces: coraux, vieilles forêts de hêtre, grenouille verte, abeilles sauvages, hirondelle rustique, lynx boréal et thon rouge. Une telle évolution indiquera que de réels efforts auront été enclenchés pour réduire l’empreinte écologique et protéger la biodiversité.

Antoine Morlighem

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Edito : Chine - Russie, une relation (très) déséquilibrée

Edito : Chine - Russie, une relation (très) déséquilibrée

La guerre en Ukraine oblige Moscou à se tourner vers Pékin. Un choix contrait qui pourrait pénaliser la Russie à moyen-terme

Les défis de Pap Ndiaye à l’Éducation nationale

Les défis de Pap Ndiaye à l’Éducation nationale

Renouer avec les enseignants, relever le niveau des élèves, promouvoir l’enseignement républicain… Plusieurs chantiers majeurs attendent le nouveau mi...

Parti socialiste : bientôt l’implosion ?

Parti socialiste : bientôt l’implosion ?

L’accord noué avec LFI crée plus de remous que prévu au parti socialiste qui subit une fronde venue en grande partie du Sud-Ouest. La vieille maison n...

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Gabriel Attal, un coup de jeune pour les comptes publics ?

Nommé ministre délégué au Budget, le trentenaire hérite d'un poste qui sert de tremplin.

Catherine Colonna, l’expérimentée du Quai d'Orsay

Catherine Colonna, l’expérimentée du Quai d'Orsay

Peu connue du grand public, la nouvelle ministre des Affaires étrangères est pourtant l’une des diplomates les plus chevronnées de l’Hexagone. La chir...

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

Gouvernement Borne : Éric Dupond-Moretti conserve le ministère de la Justice

De la salle des pas perdus à l’hôtel de Bourvallais, il n’y avait, pour Éric Dupond-Moretti, qu’un pas à sauter. L’ex-pénaliste, entré au gouvernement...

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Gouvernement Borne : ce qu'il faut retenir

Une relative stabilité, peu de débauchages, des ministres et des députés promus : voici les principales informations sur le nouveau gouvernement.

Logement : ministère amer

Logement : ministère amer

Malgré les interpellations multiples dénonçant une campagne au cours de laquelle la question du logement est restée très secondaire, en dépit des aler...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message