J. Powell conserve son trône à la Fed

J. Powell conserve son trône à la Fed

Le 22 novembre dernier, le président américain Joe Biden reconduisait Jerome Powell à la présidence de la Fed. Grâce à cette manœuvre politique il propulse la démocrate Lael Brainard au rang de vice-présidente, tout en ayant l’approbation du marché.

Les effets de la Covid-19 n’échappent pas au scénario classique d’une crise économique. Après une forte récession, la baisse de 3,4 % du PIB aux États-Unis, de nombreux pays retrouvent le chemin de la croissance. Cependant, la reprise est extrême. En effet, le soutien massif des banques centrales permet une solide reprise de l’activité économique, en témoigne le S&P500 qui ne cesse de battre des records. Dans ce contexte de surchauffe, une forte inflation fait son retour pour la première fois depuis 2007 aux États-Unis, avec un indice des prix à la consommation en augmentation de 6,2 % sur un an. Dans un contexte inflationniste, le président Joe Biden a choisi de restaurer la tradition américaine rompue par Donald Trump, en conservant Jerome Powell à la tête de la Fed malgré les récentes révélations d’investissement douteux venant des dirigeants de la réserve fédérale.

Un choix guidé par la politique et le contexte économique

Jerome Powell est considéré comme un républicain modéré, opposé politiquement à Joe Biden. Ce dernier a dû faire ce choix car "si, aujourd'hui, Biden publie le nom de Powell, la plupart des sénateurs républicains soutiendront sa nomination. Powell serait facilement approuvé au Sénat. Pour Brainard, c'est différent", d’après Jay Bryson, chef économiste chez Wells Fargo. En proposant Jerome Powell comme numéro un et Lael Brainard comme vice-présidente, Joe Biden arrive à promouvoir la seule démocrate de l’institution. Malgré l’opposition politique, la Maison-Blanche souligne : "Le gouverneur Powell a assuré un leadership constant au cours d'une période de défis sans précédent, notamment la plus forte récession économique de l'histoire moderne et les attaques contre l'indépendance de la Réserve fédérale."  On qualifie la vice-présidente de "colombe", sous-entendu qui privilégie la croissance et l’emploi. Là où Powell serait davantage "faucon", favorisant la lutte contre l’inflation. Concernant la politique monétaire, pas de modification majeure pour le moment. La réduction des achats d’actifs par la Fed suit son cours. Cependant, malgré les rumeurs, une hausse des taux d’intérêt directeurs n’est pas prévue dans l’immédiat en raison d’un niveau d’emploi qui ne s’est pas totalement remis de la crise. De plus, Jerome Powell et Lael Brainard qualifient l’inflation de transitoire et non structurelle.

Clément Redon

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message