Jean-René Farthouat : décès d’un grand bâtonnier

L’ancien bâtonnier de Paris Jean-René Farthouat est décédé le samedi 11 janvier 2020 à l'âge de 85 ans. Il était un grand avocat contentieux et pénaliste engagé dans sa profession comme dans la transmission à ses jeunes confrères et consœurs.

L’ancien bâtonnier de Paris Jean-René Farthouat est décédé le samedi 11 janvier 2020 à l'âge de 85 ans. Il était un grand avocat contentieux et pénaliste engagé dans sa profession comme dans la transmission à ses jeunes confrères et consœurs.

La profession d’avocat vient de perdre l’un des siens, l’un de ceux qui ont compté et qui font référence parmi les plus jeunes. Jean-René Farthouat est né le 26 juin 1934 à Neuilly-sur-Seine. Il avait fondé son cabinet parisien avec Mario Stasi en 1968, Farthouat Stasi Asselineau & Associés, devenu Farthouat Avocats en 2002. Alors qu’il commence sa carrière aux côtés des grandes compagnies d’assurance et mutuelles comme la Maaf ou la Maif, il fait basculer son cabinet vers le droit pénal des affaires dans les années 1990. En effet, il défend des hommes politiques et des dirigeants d’entreprise poursuivis pénalement comme Gérard Longuet, Roland Dumas, Alain Juppé ou encore Jérôme Monod, le président de la Lyonnaise des Eaux (devenue Suez). Il travaille aussi sur des dossiers de santé publique comme celui des hormones de croissance aux côtés de l’Institut Pasteur ou de droit de l’environnement lors de l’épidémie de légionellose à l'hôpital Georges-Pompidou.

Montrer la route sans tracer le chemin

« C’est un avocat qui a travaillé toute sa vie jusqu’à la fin comme un acharné, il était passionné », se souvient son associée et actuelle vice-bâtonnière du barreau de Paris Nathalie Roret, qui a commencé son mandat en ce début d’année. « Il était dur avec lui-même comme avec les autres et était doté d’une autorité bienveillante », se souvient l’avocate qui a travaillé à ses côtés lors de ses débuts professionnels, sur recommandation du bâtonnier Bernard Baudelot. Elle lui a d’ailleurs rendu hommage le 19 décembre dernier lors de la passation de bâton : « Merci de m’avoir montré la route sans tracer le chemin. » L’avocat donnait des conseils, « mettait le pied à l’étrier sans vous pousser sur le cheval », indiquait des directions sans jamais rien imposer. Il savait développer l’autonomie des avocats avec lesquels il collaborait. Il avait d’ailleurs à cœur de former les plus jeunes, ceux qu’il avait accueillis au sein de son cabinet. Certains sont arrivés jusqu’à l’association comme Nathalie Roret, Nicolas Boulay ou Nicolas Cassart.

Il était aussi investi dans la représentation de sa profession. En s’engageant d’abord au sein de la Confédération syndicale des avocats (la future CNA) qu’il préside au début des années 1980. En entrant ensuite au Conseil de l’Ordre où il est élu en 1982 et en y travaille notamment sur la prospective. Après avoir été élu bâtonnier de Paris en 1994, il préside la Conférence internationale des barreaux en 1996. Il est réélu membre du Conseil de l’Ordre sans discontinuer de 1996 à 2008 et siège au Conseil national des barreaux (1997-1999) dont il deviendra le président en 2000. Il reçoit la Légion d’honneur en 2003.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M.Le Brignonen (Tracfin) : "La France a un dispositif anti-blanchiment à faire valoir"

M.Le Brignonen (Tracfin) : "La France a un dispositif anti-blanchiment à faire valoir"

Directrice de Tracfin depuis le mois de juillet 2019, Maryvonne Le Brignonen a pris ses nouvelles fonctions à un moment stratégique : celui de la prép...

Promotions chez FTPA

Promotions chez FTPA

Le cabinet d’avocats FTPA élève au rang de counsels 4 de ses avocats : Hélène Huet, Romain Lantourne, Pierre Lumeau et Emma Pinar Turgut.

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

W. Sels (HSBC) : "La Chine anticipe une réduction du taux de référence de la banque centrale"

Les investisseurs doivent-ils céder à la panique face au risque de pandémie mondiale ? Chief Market Strategist pour la Banque privée HSBC Monde, Wille...

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

S.Roux De Bézieux (Fondation de la Mer) : "Il est miraculeux d’avoir des philanthropes en France"

Aujourd’hui, 8 millions de tonnes de plastique sont déversés dans la mer chaque année. Sabine Roux de Bézieux, présidente de la Fondation de la mer, s...

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

M-C.Dalloz (Députée LR) : "Taxer l'immobilier n'est pas la meilleure option"

Marie-Chistine Dalloz, députée LR du Jura et secrétaire de la commission des Finances revient sur la politique fiscale administrée par Emmanuel Macron...

Galembert Avocats promeut et recrute

Galembert Avocats promeut et recrute

Le cabinet Galembert Avocats renforce son équipe avec la promotion de Florence Portal au rang de counsel et l’arrivée d’un nouveau collaborateur, Pier...

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Pascal Faure (INPI) : "Avec la loi Pacte, nous avons franchi un cap"

Ancien directeur général des entreprises (DGE) à Bercy, Pascal Faure a participé activement à la rédaction de la deuxième partie de la loi Pacte qui s...

Docucert : une nouvelle solution pour la protection des créations

Docucert : une nouvelle solution pour la protection des créations

La société de conseil en stratégie digitale Opportunity lance sur le marché une solution de protection des créations : Docucert.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message