Jean-Paul Agon, le conquérant

Le patron, qui cédera bientôt son fauteuil, a su faire grandir le groupe de cosmétiques, sur le plan géographique mais pas uniquement.

© Thomas Gogny / Divergence / L'Oréal

Jean-Paul Agon.

Le patron, qui cédera bientôt son fauteuil, a su faire grandir le groupe de cosmétiques, sur le plan géographique mais pas uniquement.

Passionné par le marketing de la beauté, Jean-Paul Agon a passé sa carrière au sein de L’Oréal avant d’en devenir directeur général en 2006 puis président en 2011. Toujours à l’affût, il ne rate pas une seule occasion de faire grandir son groupe, surtout à l’international.

Avec lui, la valeur du groupe a doublé entre 2006 et 2015, passant de 48 à 100 milliards d’euros

Pour s’implanter efficacement sur le marché asiatique, il joue la carte des acquisitions, comme en 2013 avec le rachat de Magic Holdings pour un peu plus de 630 millions d’euros, et fait de l’Asie sa première zone géographique en 2019. Il enchaîne les opérations nord-américaines avec IT Cosmetics en 2016 pour 1,1 milliard d’euros et avec CeraVe, AcneFree et Ambi en 2017, pour un total d’1,2 milliard. Sur le continent sud-américain, il acquiert notamment en 2015 Niely Cosmeticos, la plus importante société indépendante de produits capillaires du Brésil. Il s’engage aussi dans le digital avec le rachat en 2018 de Modiface, spécialiste canadien du relooking en réalité augmentée.

Pour renforcer son ambition environnementale, L’Oréal a annoncé la future acquisition de Thayers Natural Remedies, une marque de cosmétiques naturels. Avec lui, la valeur du groupe a doublé entre 2006 et 2015, passant de 48 à 100 milliards d’euros. Toutefois son aventure chez L’Oréal s’achèvera bientôt avec son départ d’ici à l’été 2021.

Agathe Giraud

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dossier spécial : Le private equity de demain

Dossier spécial : Le private equity de demain

La rédaction de Décideurs Corporate Finance a sélectionné les étoiles montantes de l'univers du capital-investissement ainsi que la nouvelle génératio...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Organiser un évènement professionnel mémorable : pourquoi opter pour l’outil Kactus ?

Vous êtes chargé d’organiser un évènement professionnel ou une soirée pour vos collègues de travail. Et la date de votre soirée d’entreprise se rappro...

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Boris Bakech (C4 Ventures), le technophile

Avec un profil axé sur la tech, Boris Bakech ne se destinait pas au métier d’investisseur. C’est animé désormais par l’envie de soutenir les pépites t...

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Marianne Harlé (Andera Croissance), la passionnée

Après dix ans au sein de TCR Capital, Marianne Harlé a fait le choix de rejoindre Andera Expansion puis de participer au lancement d’Andera Croissance...

Arev Parners, cultive la différence

Arev Parners, cultive la différence

Créé par deux anciens associés issus de fonds internationaux, Arev Partners a réuni en février 2022 plus de 300 M€ pour son premier fonds européen. Il...

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Vitirev Innovation, viti, vini, vici

Fonds de venture capital dédié à la transition écologique du secteur vitivinicole, VitiRev Innovation a annoncé, début 2022, son premier closing à hau...

Nicolas Robin (Five Arrows), l’entrepreneur

Nicolas Robin (Five Arrows), l’entrepreneur

Pur produit Rothschild, Nicolas Robin a rejoint en 2006 les équipes M&A large cap pour ensuite intégrer le premier l’aventure Five Arrows fin 2007...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message