Jean-Marie Souclier (Sogenial Immobilier) « La clientèle s’identifie beaucoup dans l’actif que représente le commerce »

Sogenial Immobilier a rapidement su se positionner comme une valeur montante du marché français avec plus de 250 millions d’euros d’actifs sous gestion en 2018 contre 30 millions en 2017. Sa présence au cœur des territoires lui permet d’offrir une expertise immobilière au plus proche des besoins de sa clientèle. Jean-Marie Souclier et Inès Dias, directeurs généraux, reviennent pour Décideurs sur l’activité de Sogenial Immobilier.

Sogenial Immobilier a rapidement su se positionner comme une valeur montante du marché français avec plus de 250 millions d’euros d’actifs sous gestion en 2018 contre 30 millions en 2017. Sa présence au cœur des territoires lui permet d’offrir une expertise immobilière au plus proche des besoins de sa clientèle. Jean-Marie Souclier et Inès Dias, directeurs généraux, reviennent pour Décideurs sur l’activité de Sogenial Immobilier.

Décideurs. Comment se développe l’activité de Sogenial Immobilier ?

Inès Dias. Sogenial Immobilier est une société de gestion créée en 1981 et agréée par l’AMF en 2012. L’un des tournants majeurs de notre activité eu lieu en 2017. L’activité initialement basée sur les SCPI et le mass market a été étendue aux OPCI et aux club deals à destination des investisseurs institutionnels. Désormais, la société gère cinq OPCI et propose une offre sur mesure fondée sur une expertise solide. Sogenial se caractérise par une grande complémentarité qui permet d’appréhender au mieux toutes les problématiques auxquelles un investisseur institutionnel peut être confronté.

Comment s’organise le lancement de nouvelles SCPI ?

Jean-Marie Souclier. Au départ, les investissements étaient centrés sur le cœur des villes dans plusieurs régions de l’Hexagone avec une expertise destinée aux petits porteurs. Notre stratégie était de posséder des actifs à haut rendement, sans investir sur des valeurs à risque, tout en veillant à assurer une certaine rentabilité. Nous avons fait le choix d’être expert sur le marché français avec une maîtrise totale de la chaîne de valeur, ce qui nous permet d’offrir une proximité de chaque instant à nos clients.

Comment percevez-vous le marché immobilier français ?

I.D. Il y a peu d’opportunités à Paris en ce qui concerne le potentiel de revalorisation à terme. Nous possédons des actifs moins visibles afin d’éluder le risque de concurrence. Les OPCI sont structurés en plusieurs sous-fonds. L’objectif est d’obtenir de la revalorisation sur le portefeuille tout en évitant la concurrence avec d’autres acteurs. L’immobilier représente un véritable relai de croissance pour les portefeuilles.

La réglementation pèse t-elle sur votre activité ?

J-M.S. Les nouvelles réglementations concernant l’IFI ou les distorsions de concurrence liées à la flat tax ont surtout produit un effet d’image. Néanmoins, un constat s’impose. Il y a un réel manque de formation et d’information chez bon nombre d’interlocuteurs. Par ailleurs, les nouveautés législatives ont eu des incidences sur la convention existante entre la France et le Luxembourg. La réglementation financière sur la gestion de produits représente un frein au développement de nos métiers et un coût supplémentaire non négligeable. Ces conséquences sont particulièrement visibles pour les petits acteurs du marché.

Comment les critères ESG sont ils appliqués dans une société de gestion immobilière ?

I.D. Il n’est pas simple d’appliquer les critères ESG à notre activité de manière structurée et certifiée. Néanmoins, à l’occasion de l’achat d’actifs nous avons depuis toujours une déontologie de gestion.

L’essor du e-commerce a-t-il dynamisé votre activité ?

J-M.S. La clientèle s’identifie beaucoup dans l’actif que représente le commerce. Nous investissons donc dans des activités de ce type, bien que la finalité principale reste les rendements. Le commerce électronique n’est pas source d’inquiétude car la transformation se fait naturellement. On constate que les surfaces sont plus petites mais que le nombre de points de vente augmente. Les millenials sont moins tournés vers le e-commerce que ce que l’on aurait pu croire. En effet, une marque à laquelle on ne peut pas s’identifier aura moins de succès. L’essor du e-commerce se trouve dans la logistique, qui optimise la fidélisation de la clientèle. Cela aide également les CGP à apporter des renseignements aux clients et in fine à finaliser des ventes. Elle leur apporte de la technologie et de la rapidité dans le processus de vente.

Quel est votre axe de différenciation?

J-M.S. Notre activité consiste à faire du réel tailor-made, tout en conservant une gestion de « bon père de famille ». Sogenial Immobilier est une société de gestion à taille humaine. Travailler à cette échelle permet de connaître les spécificités de chacun de nos souscripteurs et de sélectionner avec précision les actifs en région. Nos dossiers sont gérés day to day pour satisfaire au mieux les intérêts de nos clients. Désormais, lorsque nous travaillons de concours avec un family office nous lui exposons l’historique et la valeur exacte de nos actifs. De plus nous allons lancer une plateforme de souscription électronique entièrement dématérialisée tout en conservant la possibilité d’opter pour le processus physique.  

Propos recueillis par Yacine Kadri

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

M. de Bazelaire (HSBC) : "La réallocation du capital vers une économie régénérative est primordiale"

Alors que plus de la moitié de l’économie mondiale dépend directement de la nature, l’Europe et la France font figure de bons élèves en matière de pri...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Fondée en 2011, Ÿnsect veut révolutionner l’alimentation humaine, végétale et animale en transformant les insectes en ingrédients premium. Une solutio...

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Rémi Tardivo rejoint Paris La Défense comme directeur général adjoint

Auparavant secrétaire général de Grand Paris Aménagement, Rémi Tardivo a rejoint Paris La Défense le 22 novembre dernier en qualité de directeur génér...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

La logistique regagne la ville

La logistique regagne la ville

La crise sanitaire a mis en évidence la nécessité de la logistique dans l’économie française et, par voie de conséquence, de la logistique urbaine dan...

La révolution du partage B2B

La révolution du partage B2B

Dans un rapport pour le think tank Terra Nova, Navi Radjou, conseiller en innovation et leadership, explore le potentiel d’une économie du partage int...

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Mobilité électrique : ce que pensent les Français

Une étude publiée par l’Ifop, en partenariat avec Ovo Energy France, interroge les Français sur la transition vers les mobilités alternatives. Et démo...

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Charrel & Associés : écouter, partager, résoudre

Experts reconnus du droit public, Charrel & Associés accompagne ses clients depuis plus de vingt-cinq ans dans la gestion stratégique de leur acti...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte