Jean-Luc Moullet (CNRS) : vigie de l’innovation française

Jean-Luc Moullet (CNRS) : vigie de l’innovation française
Jean-Luc Moullet, directeur général délégué à l’innovation au CNRS

Directeur du programme “Industrie” au secrétariat général pour l’investissement, Jean-Luc Moullet a été nommé directeur général délégué à l’innovation le 18 mars 2019.

Ancien élève de l’École polytechnique et de l’École nationale supérieure des Mines de Paris, ingénieur au Corps des mines, Jean-Luc Moullet entame une carrière de haut fonctionnaire en 1994 au sein de la préfecture de région Centre. Il rejoint en 1997 le service des participations de la direction générale du Trésor, avant de passer en 1999 dans le secteur privé, au sein  du groupe Thomson-Technicolor. Installé à San Francisco, il devient alors littéralement la vigie de l’innovation du spécialiste des systèmes de vidéo et d'image numérique, pour lequel il développe des relations privilégiées avec les start-up de la Silicon Valley.  

Fort d'une parenthèse à Los Angeles, il rentre en France en 2004 pour créer et diriger la BU "Software and Technology  Solutions" de Technicolor. Après  un  rapide  passage  à  la  tête  de Sephira, PME familiale dans le domaine de l’informatique de santé, il est rappelé en 2010 aux affaires publiques, d’abord en tant que conseiller des affaires industrielles au cabinet du ministre de la Défense, puis auprès du Premier ministre, en tant que directeur du programme "Industrie" du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Un poste qu’il occupe jusqu’à sa nomination en tant que directeur général délégué à l'innovation au CNRS, en 2019.  

"Aujourd’hui, nous créons en moyenne un laboratoire commun tous les quinze jours"

Très investi, Jean-Luc Moullet, est aussi membre du conseil d’administration de nombreux acteurs de la recherche, dont la SATT Paris-Saclay, l’incubateur Pulsalys ou encore l’institut Bioaster, conservant ainsi son rôle privilégié de vigie, avec, au CNRS, la mission d’aligner les travaux des scientifiques avec les besoins des industriels. L’ouverture de laboratoires communs s’est imposée comme une clé de cet exercice, avec plus de 200 laboratoires désormais. "Aujourd’hui, nous créons en moyenne un laboratoire commun tous les quinze jours", se félicite-t-il. "Au-delà, notre objectif de moyen terme est de doubler le nombre de laboratoires communs en activité, d’abord en approfondissant les liens avec nos partenaires actuels, mais aussi en développant des relations toujours croissantes avec de nouveaux partenaires industriels" . 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Innovation, Technologies & Propriété intellectuelle 2022

Retrouvez l'intégralité de notre guide Innovation, Technologies et propriété intellectuelle 2022 : interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message