Jean-Georges Betto (Betto Seraglini) : « Notre cabinet a participé à la création du think tank Cabinets de croissance »

Suite à la cérémonie des Trophées du Droit organisée en mars 2016, une série d'entretiens a permis aux lauréats de chaque catégorie de répondre à nos questions. Rencontre avec le cabinet Betto Seraglini, lauréat ex-aequo en arbitrage international.

Suite à la cérémonie des Trophées du Droit organisée en mars 2016, une série d'entretiens a permis aux lauréats de chaque catégorie de répondre à nos questions. Rencontre avec le cabinet Betto Seraglini, lauréat ex-aequo en arbitrage international.

Décideurs. Vous faites partie de ces nouveaux modèles de cabinets très spécialisés en arbitrage. Comment vous différenciez-vous des autres acteurs de la place créés sur ce même modèle ?

 

Jean-Georges Betto. Notre cabinet propose depuis l’origine à ses clients une facturation forfaitaire et transparente, fondée sur une estimation réaliste et précise des enjeux de chaque dossier. Ce mode de facturation permet à nos clients d’avoir une parfaite visibilité ainsi qu’une maîtrise du prix de la prestation juridique. Par ailleurs, en 2015, notre cabinet a participé à la création du think tank Cabinets de croissance. C’est un cercle de réflexion de dirigeants de cabinets boutiques indépendants. Nous souhaitons par ce biais participer à l'émergence d'une nouvelle génération d'avocats-entrepreneurs, partageant les mêmes valeurs et offrant une alternative aux modèles de cabinets anglo-saxons.

 

Selon vous, quel rôle joue l'avocat dans la promotion du recours à l'arbitrage comme mode de règlement alternatif des litiges ?

 

J.-G. B. En tant que spécialistes du contentieux, nos clients nous consultent très souvent dans le cadre de la rédaction de leurs contrats, en particuliers leurs contrats internationaux. C’est à cette occasion que l’avocat a un rôle à jouer dans la promotion du recours à l’arbitrage, en accompagnant les opérateurs économiques dans le choix rédactionnel d’une clause adaptée aux enjeux du contrat. Il s’agit notamment de guider le client entre les différents sièges et règlements d’arbitrages et questions procédurales. Promouvoir l’arbitrage c’est avant tout s’assurer que la convention d’arbitrage corresponde parfaitement aux attentes des parties au contrat.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Croissance interne et externe chez Courrégé Foreman

Croissance interne et externe chez Courrégé Foreman

L’avocate pénaliste Aurélie Girault devient associée du cabinet Courrégé Foreman, tandis que Aloïs Blin rejoint l’équipe en qualité de counsel.

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Le professeur Paul-Henri Antonmattei rejoint Bredin Prat

Ancien associé de Barthélémy Avocats, Paul-Henri Antonmattei choisit l’équipe de Pascale Lagesse chez Bredin Prat pour poursuivre sa carrière.

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Le promoteur Verrecchia accueille un nouveau directeur juridique

Julien Sauvé devient directeur juridique chez Verrecchia, après plusieurs années passées chez son concurrent Quartus.

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Les nouvelles technologies à l’honneur au Cercle Montesquieu

Le prix du Cercle Montesquieu 2020 a été remis le 24 septembre dernier à l’ouvrage Blockchain et actifs numériques rédigé par le professeur Dominique...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Hogan Lovells retrouve une de ses associées en droit social

Le retour de Marion Guertault chez Hogan Lovells permet au département dédié au droit social du bureau de Paris de compter une troisième associée.

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Allemagne : Centurion Plus ouvre deux bureaux

Le conglomérat de cabinets d'avocats panafricains Centurion Plus, membre du réseau Centurion, s’implante à Francfort et à Berlin.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message