Jean-Charles Simon (Simon Associés) : "Les plus importantes PME, PMI et ETI se situent aussi en région"

Depuis bientôt trente ans, le cabinet Simon & Associés, fondé par deux frères entrepreneurs, Jean-Charles et François-Luc Simon, représente la tranche du barreau d’affaires qui réunit les quelques cabinets présents sur les territoires pour une clientèle à la fois domestique et étrangère. Quelle stratégie pour quelle vision ? 
Jean-Charles Simon en dresse les principaux points.

Depuis bientôt trente ans, le cabinet Simon & Associés, fondé par deux frères entrepreneurs, Jean-Charles et François-Luc Simon, représente la tranche du barreau d’affaires qui réunit les quelques cabinets présents sur les territoires pour une clientèle à la fois domestique et étrangère. Quelle stratégie pour quelle vision ? Jean-Charles Simon en dresse les principaux points.

Décideurs Juridiques. Pourquoi avoir choisi de constituer un cabinet d’avocats présent dans les plus grandes villes de France?

Jean-Charles Simon. Parce que l’ADN de Simon Associés est le droit d’entreprendre : nous représentons des PME, PMI et ETI et les plus importantes d’entre elles se situent certes à Paris, mais aussi en région. L’objectif est de leur apporter une réponse locale, un savoir-faire régional maîtrisé par nos équipes toujours proactives au sein de leur tissu économique comme auprès des organisations institutionnelles de la région, et de leur permettre d’accéder ponctuellement à des domaines de compétences parfois inexistants en région (international, protection des données personnelles, etc.).

Quelle a été votre stratégie pour vous installer localement ?

Trouver les meilleurs dans chaque ville qui répondent à nos trois valeurs : technique, éthique et notoriété. Nous avons eu à cœur de recruter nos équipes sur des critères d’expérience et d’expertise bien entendu, mais pas seulement. Le plus important a été de correspondre au tissu économique local, en tenant compte des spécificités liées à chaque région. Nos équipes sont très orientées vers l’international dans tous nos bureaux, car toutes les régions dans lesquelles nous sommes présents portent notre développement à l’étranger. À Montpellier, par exemple, nos avocats sont très proches des entreprises de la MedTech, des start-up orientées vers les nouvelles technologies et le digital, du secteur du tourisme ou encore de la legaltech. À Nantes, nous savons que l’aéronautique et l’automobile, le bâtiment et l’industrie forment l’essentiel du tissu économique régional. Nous faisons en sorte de développer nos savoir-faire dans ce sens.

"Chacun de nos bureaux porte notre développement à l’étranger "

Quel type de concurrence représentent les cabinets locaux ?

Nous ne cherchons pas à concurrencer les cabinets locaux. Nous apportons des compétences, une méthode et un savoir-faire différents. Chaque cabinet a le sien. Nous pouvons nous appuyer sur notre réseau de plus de 200 avocats à travers toute la France et 20 000 confrères à l’international. Nous trouvons très peu de cabinets dimensionnés de la sorte en région. Nous sommes en mesure d’apporter aux entreprises une réponse régionale tout en offrant une couverture nationale et internationale totale.

Est-ce que ce maillage régional vous permet d’atteindre une clientèle étrangère ?

Oui, évidemment, dans la mesure où nous nous appuyons sur notre réseau de partenaires avec lesquels nous avons signé des conventions transnationales dans 60 pays.

Ce sont des partenaires fidèles qui nous connaissent depuis de nombreuses années et qui savent se tourner vers nos différents bureaux en fonction des besoins de leurs propres clients, que ce soit pour une implantation ou des affaires courantes émanant de leurs activités en France.

Propos reccueillis par Pascale D'Amore

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Cabinets d'avocats : les stratégies nationales et régionales

Quelles synergies entre Paris et les territoires ? La stratégie des cabinets nationaux, les nouveaux centres d'affaires (Lyon, Bordeaux, Lille, Marseille et Bordeaux), les principaux chiffres et l'analyse des marchés.
Sommaire Bâtir un cabinet d'avocats national : une ambition récompensée Frédéric Marchand (Cornet Vincent Ségurel) : "Les cabinets locaux sont nos concurrents et partenaires naturels" François de Laâge de Meux (Fidal) : "La compétition nous pousse à sans cesse innover" Stratégies locales : dépasser les limites Bordeaux, le réveil de la belle endormie Nantes à la conquête du numérique Lyon, territoire d'industries Marseille à la croisée des routes commerciales Lille, la construction au coeur de l'Europe
L'Élite 2020 : qui sont les figures du palais ?

L'Élite 2020 : qui sont les figures du palais ?

Thomas Baudesson, Kiril Bougartchev, Jean-Yves Garaud, Corinne Lepage, Kami Haeri, Olivier Fréget et Thomas Rouhette sont les avocats identifiés par D...

L'Elite 2020 : qui sont les références parmi les avocats d'affaires ?

L'Elite 2020 : qui sont les références parmi les avocats d'affaires ?

Alexandra Neri, Emmanuelle Barbara, Stéphane Puel, Stéphanie Auféril, Noëlle Lenoir, Catherine Mateu, Arut Kannan, Emmanuelle Trombe et Sabrina Dougad...

L'Élite 2020 : qui sont les avocats entrepreneurs ?

L'Élite 2020 : qui sont les avocats entrepreneurs ?

Pascale Lagesse, Thomas Clay, Marianne Schaffner, David Rigaud, Patricia Le Marchand, David Gordon-Krief, Alain Decombe et Jérôme Barré sont les avoca...

L'Elite 2020 : qui sont les avocats dealmakers ?

L'Elite 2020 : qui sont les avocats dealmakers ?

Guillaume Kuperfils, Philippe Druon, Guilhem Brémond, Bertrand Cardi, Xavier Farde et Pierre Popesco sont les avocats identifiés par Décideurs Juridiq...

L'Élite, 30 avocats parmi les meilleurs

L'Élite, 30 avocats parmi les meilleurs

Ils sont considérés comme des références en leur matière. Découvrez les portraits des 30 avocats qui constituent l'élite du barreau d'affaires.

Edito. Une confiance aveugle

Edito. Une confiance aveugle

Place aux géants du droit !

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protection des espèces protégés ?

Déviation routière : peut-elle porter un intérêt public majeur justifiant une dérogation à la protec...

Affecter la conservation d’espèces suppose l’obtention d’une autorisation dérogatoire : le projet répond à un impératif d’intérêt public majeur mais a...

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

La mise en concurrence des concessions hydroélectriques aura-t-elle lieu ?

Avec une puissance installée qui avoisine les 25 GW, soit près du 1/5e du parc de production français et près de 12 % de la production d’électricité,...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte