Jean-Baptiste Say et les systèmes d’information

Conçus à l’origine comme de simples outils d’appui pour les directeurs financiers, les systèmes d’information seraient en passe de devenir des « créateurs de demande »

Conçus à l’origine comme de simples outils d’appui pour les directeurs financiers, les systèmes d’information seraient en passe de devenir des « créateurs de demande »

« L’ERP est le système qui a le plus révolutionné les système d’information des entreprises, des groupes comme Amazon n’existeraient pas si l’ERP n’avait pas été créé. » déclare Laurent Leenhardt, directeur de marché ERP chez Cegid, lors du sommet des leaders de la finance qui s’est tenu le 11 avril au pavillon d’Armenonville. Les progiciels intégrés ont en effet fortement transformé le business model des organisations. Comprise comme facilitatrice du traitement des données, ce qui profite déjà fortement aux entreprises, l’ERP, qui centralise les données des différents systèmes, crée de la valeur en constituant des marketplace au sein de chaque écosystème où il s’installe. En effet, une grande partie de la relation entre une société et ses filiales ou une entreprise et ses fournisseurs passe par la transmission des différents flux (physiques ou monétaires, fiscalité, ressources humaines). En instaurant un lien de confiance essentiel pour chacune des parties prenantes des écosystème où il se trouve, L’ERP est devenu un véritable critère d’attractivité pour les entreprises.

La loi de Say

À condition d’être efficacement traité, le flux d’informations est indéniablement un facteur qui définit de manière de plus en plus fine la stratégie de l’entreprise. Néanmoins, il s’agit toujours d’outils œuvrant à l’amélioration de la productivité et non d’une création de demande. Or, le terme d’outil ne saurait suffire tant le business model se transforme avec le développement desdits systèmes. « Plus les producteurs sont nombreux et les productions multiples, plus les débouchés sont faciles, variés et vastes ». La loi des débouchés énoncée par Jean-Baptiste Say dans son traité d’économie politique publié en 1803 semble s’appliquer tout particulièrement à l’apport des systèmes d’information. En effet, avec l’appui des nouvelles technologies, l’ERP de demain pourra identifier les besoins des fournisseurs ou des clients sans même que ceux-ci le notifient. Cette avancée, rendue possible par les objets connectés qui collectent les données, permettra une centralisation plus fiable et plus rapide des ressources et donc adapter l’approvisionnement et les stocks en conséquence. Au plus proche de la demande, les entreprises auront non seulement une forte capacité de réaction mais aussi la possibilité d’identifier des besoins sous-jacents et donc des nouveaux marchés.

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

L. Lefeuvre (La Compagnie des CGP-CIF) : "La profession a besoin de clarté"

Ardent défenseur des plus petits cabinets de conseiller en gestion de patrimoine (CGP), Laurent Lefeuvre, vice-président de La Compagnie des CGP-CIF n...

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisations"

G. Sitbon (Sycomore AM) : "La gestion passive tend à favoriser un petit nombre de grandes capitalisa...

En combinant positions acheteuses et positions vendeuses, les fonds long/short sont capables, en théorie, de mieux résister à une baisse des marchés f...

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

M. Möttölä (Morningstar) : "Il existe une forte hétérogénéité entre les fonds long/short actions"

Aux yeux de Matias Möttölä 2018 aura été une année décevante mais pas désastreuse pour les fonds long/short Actions Europe. En moyenne, ils ont perdu...

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

La Bourse de Londres acquiert Refinitiv

Cette acquisition, valorisée à 27 milliards de dollars, permettra à la LSE de concurrencer l’américain Bloomberg, le géant des données financières.

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des personnes vulnérables"

R.Leban (CGPC) : "Les CGP n’ont pas conscience des enjeux autour de la gestion du patrimoine des per...

L’Association française des conseils en gestion de patrimoine certifiés (CGPC) compte près de 1 700 membres et a certifié plus de 2 600 professionnels...

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Taxe Gafa : Amazon contre-attaque

Explicitement visé par l’adoption de la taxe Gafa, Amazon a choisi de riposter. En prévoyant de répercuter le coût du nouvel impôt sur les vendeurs fr...

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

F. Puzin (Corum AM) : "L’immobilier n’est en rien une valeur refuge"

Les prix de l’immobilier de bureaux parisiens s’envolent tandis que les SCPI collectent toujours plus. Une situation qui inquiète Frédéric Puzin, le p...

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiques"

E. Préaubert (Sycomore AM) : "Nous allons lancer des fonds plus globaux, sans contraintes géographiq...

Depuis dix ans, Sycomore AM a largement fait évoluer sa gamme d’OPCVM avec le lancement de fonds flexibles, long/short et thématiques. La société de g...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message