Jaguar et Land Rover électrisent le canal pro

L’an passé, les deux constructeurs ont introduit des motorisations hybrides rechargeables dans leurs gammes. Laurent Letourneur, Directeur Marketing et Relations extérieures, ainsi que Fabien Noël, Directeur des Ventes Corporate Jaguar Land Rover France, nous expliquent les succès de ventes obtenus par l’électrification des modèles.
Laurent Letourneur et Fabien Noel

L’an passé, les deux constructeurs ont introduit des motorisations hybrides rechargeables dans leurs gammes. Laurent Letourneur, Directeur Marketing et Relations extérieures, ainsi que Fabien Noël, Directeur des Ventes Corporate Jaguar Land Rover France, nous expliquent les succès de ventes obtenus par l’électrification des modèles.

L’électrification des marques Jaguar et Land Rover est en marche, mais qu’en est-il des ventes de ces deux marques notamment sur le secteur destiné aux professionnels ?

Laurent Letourneur. Notre nouveau PDG, Thierry Bolloré, a dévoilé il y a quelques semaines sa stratégie globale baptisée Reimagine, laquelle va réinventer Jaguar comme une marque 100 % électrique à partir de 2025. De son côté, Land Rover accueillera au cours des cinq prochaines années, six modèles 100 % électriques au travers de ses trois familles, Range Rover, Discovery et Defender. L’objectif est que 60 % des modèles Land Rover vendus soient équipés de groupes moteurs à zéro émission. Le premier modèle Land Rover tout électrique sera, quant à lui, lancé en 2024. Enfin, tous les modèles de Jaguar et Land Rover seront disponibles en mode pur électrique d’ici à la fin de la décennie.

Fabien Noël. Depuis le début de l’année, nous enregistrons sur le Canal Pro une accélération très nette des prises de commandes avec la mise en avant de nos motorisations plug-in hybrides parfaitement en phase avec la fiscalité applicable aux véhicules d’entreprises. Chez Jaguar, deux ventes sur cinq sont désormais réalisées auprès de clients professionnels et le mix des ventes hybrides rechargeables est de trois ventes sur quatre.

L’électrification contribue-t-elle au déploiement des SUV dans l’offre des marques ?

Fabien Noël. Cela contribue incontestablement à une augmentation des prises de commandes. Dans la gamme Land Rover, tous les modèles sont disponibles en version hybride rechargeable sauf le Discovery. Au cours du premier trimestre, nous avons enregistré une progression de + 50 % des commandes de la clientèle professionnelle grâce à ces versions plug-in hybrides. Naturellement, nous accompagnons nos clients dans leurs choix afin de les orienter vers le bon modèle. Souvent, c’est la proximité d’une borne de recharge électrique qui va déterminer le choix en faveur d’une version hybride rechargeable.

Laurent Letourneur. Jaguar a de son côté commencé à livrer les F-PACE et E-PACE PHEV. Avec 1 500 immatriculations de ces modèles en 2020, nous constatons aujourd’hui un véritable rebond des prises de commandes mais avec comme contraintes des délais d’attente plus longs. Ces modèles en version hybride rechargeable correspondent parfaitement aux attentes de nos clients et sont en parfaite conformité avec les règles fiscales fixées par le législateur. À titre d’exemple, les commandes de Jaguar E-PACE atteignaient le rythme de 30 par mois l’an passé. Actuellement, 150 commandes sont enregistrées tous les mois.

Comment sont accueillies les versions hybrides Flexfuel E85?

Laurent Letourneur. Nous commençons à livrer les premières commandes de ces modèles. Sur 100 Jaguar E-PACE commercialisées, 50 % ont été commandées en version hybride Flexfuel. Côté Land Rover, le taux de motorisations Flexfuel se situe entre 25 et 30 % sur les Range Rover Evoque et Discovery Sport. Cette solution est une alternative aux différentes énergies. Près de 100% du carburant E85 distribué en France est également produit en France. En outre, il est fiscalement soutenu par le gouvernement avec des tarifs au litre de 0,66 € et profite d’un déploiement soutenu des pompes dans les stations-service.

Quelles sont les raisons de ce regain d’intérêt pour les modèles premium et de luxe notamment dans vos gammes de la part du canal de ventes aux entreprises ?

Fabien Noël. Depuis que nous distribuons des produits disposant de la technologie électrique et répondant aux règles de la fiscalité, nos ventes sont plus soutenues. L’électrification a porté celles de Jaguar et de Land Rover. De leur côté, les entreprises se mettent en ordre de bataille pour faire face à la loi LOM afin d’être en conformité par rapport aux évolutions fiscales et réglementaires attendues en 2022.

Propos recueillis par Jean-Pierre Lagarde

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

C. Pasdeloup (Monoprix) : "Les coachs externes parlent le même langage que nos managers"

C. Pasdeloup (Monoprix) : "Les coachs externes parlent le même langage que nos managers"

Destinée à l'ensemble du groupe Monoprix, #Moncoach permet de réserver une séance de coaching afin de résoudre une problématique managériale. Cécile P...

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte