J.Thuillier (EshopCreative) : "Les agences traditionnelles à 360° doivent se repositionner"

Élue parmi les trente solutions les plus innovantes en matière de digitalisation des points de vente, EshopCreative a fait une entrée remarquée alors que le produit n’est commercialisé que depuis septembre 2019. Julien Thuillier, son fondateur, revient notamment sur la genèse de la plateforme de communication et sur leur positionnement différenciant vis-à-vis des agences de communications traditionnelles.

Élue parmi les trente solutions les plus innovantes en matière de digitalisation des points de vente, EshopCreative a fait une entrée remarquée alors que le produit n’est commercialisé que depuis septembre 2019. Julien Thuillier, son fondateur, revient notamment sur la genèse de la plateforme de communication et sur leur positionnement différenciant vis-à-vis des agences de communications traditionnelles.

Décideurs. Pouvez-vous nous présenter votre plateforme EshopCreative?

Julien Thuillier. EshopCreative est une plateforme de création pour booster les opportunités commerciales notamment au niveau local. Généralement destinée aux points de vente, notre solution s’intéresse à toutes les activités professionnelles qu’elles soient individuelles ou regroupées en réseau de magasins, en interne ou en externe, à l’image des fleuristes, coiffeurs, clubs de fitness, acteurs de l’immobilier, restaurateurs, ou des concessionnaires automobiles entre autres. Nous nous définissons comme une place de marché de la communication, nous apportons notre conseil en accompagnant nos clients dans la création de leurs supports de communication et lors d’opérations commerciales fournies clés en mains : Portes Ouvertes, Noel, Black Friday, Soldes, jeux concours, nouvelle carte, lancement de véhicule, etc.

D’où vient l’idée génératrice du projet ?

Tout au long de ma carrière j’ai occupé différentes fonctions notamment en qualité de directeur commercial au sein de différentes agences de communications traditionnelles. Le déclic a eu lieu en 2011. Le vent a tourné au cours de cette période, notamment pour les annonceurs, chez lesquels j’ai senti émerger de nouvelles attentes. La même année, j’ai pris l’initiative de créer un projet novateur pour l’époque : celui de regrouper un collectif de freelances, un vivier de talents autour de la communication. L’objectif ? Répondre en mode projet aux nouveaux besoins de nos clients lors de la création de logo, de cartes de visite, de plaquette, flyers, brochures, etc. Lors des différents échanges avec nos clients, un besoin grandissant sur des missions d’exécution et des mécaniques répétables s’est fait ressentir. Le marketing correspond à un ensemble de mécanismes qui, à l’image d’une recette de cuisine est reproductible et industrialisable. Ce constat m’a conduit en 2018 à créer cette plateforme de communication, EshopCreative.com, qui industrialise le modèle en open source, afin de rendre la communication accessible à tous.

Les agences traditionnelles doivent-elles muter?

Les agences traditionnelles vont devoir se repositionner sur les offres et sur leur valeur ajoutée initiales, c’est-à-dire au niveau du conseil sur mesure et de la stratégie d’entreprise. Sur toute la partie pragmatique et opérationnelle, elles vont devoir proposer des outils print, des opérations SMS, des sites mobiles, des sites Web clés en main. Pour cela, elles devront se mettre en lien avec des acteurs précis. Aujourd’hui, l’agence de communication, qui fait tout avec son fameux « 360 degrés », doit pivoter. Désormais, le client recherche la spécificité métier car les consommateurs et les cibles sont de plus en plus complexes. Les agences doivent désormais se positionner sur du conseil pur et laisser à EshopCreative la production.

Vous vous positionnez donc comme une alternative aux agences de communications. Quelles sont vos offres aujourd’hui ?

Lors de la création de notre collectif en 2011, il y avait une réelle différence avec les agences traditionnelles. Là où celles-ci fonctionnent dans une forme d’opacité tarifaire, elles peuvent se révéler parfois peu créatives. Ici, notre promesse avec le collectif créatif était de proposer une alternative en mettant à disposition, de façon totalement transparente, une créativité débordante alliée à un tarif verrouillé et une proposition graphique livrée en dix jours seulement. Pour aller plus loin dans cette promesse, nous prenons le parti de l’open source, en mettant à disposition l’intégralité du dossier de création. Voilà ce que la plateforme permet de faire sur cette partie créative. Des template personnalisables en ligne sont aussi proposés, par notre moteur graphique intégré. L’idée de cette offre, couplée aux scénarios commerciaux opérationnels et pragmatiques, est d’adapter à des verticales métiers des solutions automatisées en fonction des différents besoins liés à l’activité annuelle de l’utilisateur. Sur ce point précis, nous nous différencions considérablement en proposant un accès illimité aux créations sur la plateforme allié à une diffusion multicanal et des scénarios commerciaux de communication, avec un encrage local, sur leurs points de ventes.

"Les agences traditionnelles doivent se repositionner sur leur valeur ajoutée initiales, le conseil sur mesure et la stratégie d’entreprise "

Quelle est-elle votre principale différenciation ?

Un certain nombre de critères permettent de nous différencier. Je suis tout d’abord membre expert au Club de la Franchise de Paris. À ce titre, j’ai une certaine légitimité à parler d’animation et de digitalisation de point de vente. Récemment, j’ai intégré l’Observatoire Com Media et le cluster autour de l’open innovation au sein de la filière communication. Notre force réside dans l’intérêt même de la plateforme. Pour l’heure, il n’existe aucune solution identique à la nôtre sur le marché. Si des plateformes collaboratives sont présentes, elles sont principalement américaines et par ailleurs, leur rôle est réduit à celui d’intermédiaire entre le client et les freelances. Cela nécessite nécessairement d’être initié. Notre solution - a contrario - permet d’accéder à un ensemble de scénarios commerciaux fournis clés en main sans aucune connaissance PAO préalable. Notre atout consiste à proposer un système autonome qui permet de personnaliser le support en ligne via un moteur graphique sans passer par InDesign ou Photoshop par exemples. Tout cela en fait une offre inédite sur le marché français. Cette démarche permet de disposer d’un document de communication de référence commun à chacun des réseaux de franchise tout en permettant à chaque franchisé de l’adapter en fonction des particularité locales rencontrées. Nous nous inscrivons comme un réel outil de centralisation et d’harmonisation des prises de paroles.

Un service clés en main de communication est proposé, mais à quel prix ?

Notre volume de commandes nous permet de proposer des prix très attractifs. Mais, nous ne sommes pas non plus une entreprise low-cost. Notre philosophie repose sur une démarche de best price, où il s’agit de savoir comment faire pour communiquer localement à moindre coût et en fonction d’une réalité de marché.  À ce titre, notre tarif clés en main est de 14,90 euros par mois, sans engagement. L’utilisateur accède ainsi à toute notre gamme de services de création ainsi qu’aux différents scénarios commerciaux, où seul reste à charge le consommable. Pour les commerces indépendants, une offre attractive, efficace et immédiatement opérationnelle pour une communication locale. Pour les réseaux, une solution unique pour regrouper toutes les opérations, homogénéiser les prises de parole, automatiser les processus et massifier les coûts.

"Notre solution permet d’accéder à un ensemble de scénarios commerciaux clés en main sans aucune connaissance PAO préalable "

Il y a également la possibilité de faire partie d’un Club Avantages. Cela a-t-il une incidence sur le prix ?

Faire partie du Club Avantages EshopCreative aujourd’hui ne nécessite aucune contrepartie financière de la part de l’utilisateur de la plateforme. Avec ce Club, l’idée est de proposer aux membres de la plateforme, des solutions pour se faire plaisir. Nous avons donc introduit au sein de la plateforme une sorte de « CE », baptisé le Eshop Avantages, qui leur permet d’avoir accès aux plus de 60 000 références à des tarifs auxquels ils n’auraient jamais eu accès à titre individuel. C’est le cas, de la billetterie, spectacles, voyages, loisirs, alimentaire, mode, services, ect et récemment plus de 3 000 parfums à des tarifs similaires à ceux des duty-free des aéroports. Un ensemble de services sans aucun surcoût pour l’utilisateur. Autrement dit, nous sommes définitivement une plateforme de communication mais nous délivrons également du plaisir en récompensant nos clients utilisateurs.

Quelles ambitions nourrissez-vous?

Notre démarche s’inscrit, à court terme, dans une perspective de consolidation de notre modèle tout en développant un ensemble de nouveaux clients réseaux, franchises, groupements, mais aussi de commerçants et d’artisans. L’objectif est de devenir une plateforme « incontournable » en France et pourquoi pas, une licorne. Mais pour cela, il nous faut travailler de nouvelles verticales métiers. Nous devons également continuer à nous enrichir de nouveaux canaux de communication, sans cesse en évolution. À moyen terme, notre volonté est de sortir de France et de proposer nos services en Europe, au Canada ou encore aux États-Unis. Notre modèle économique est d’ailleurs plus rapide chez eux car il existe déjà une réelle culture du template et de la personnalisation en ligne communément identifiée par le do it yourself.

Propos recueillis par Alexandre Lauret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

A.Peyrel (Bredhill) : "Dans le futur on demandera des comptes en matière de RSE"

A.Peyrel (Bredhill) : "Dans le futur on demandera des comptes en matière de RSE"

Antoine Peyrel est co-fondateur de Bredhill, un cabinet de conseil en transformation responsable qui aide à la mise en place des stratégies et engagem...

Transition numérique des entreprises : les grands enjeux

Transition numérique des entreprises : les grands enjeux

Le contexte économique a rarement été aussi changeant qu’aujourd’hui. Depuis la transformation numérique jusqu’à la responsabilité sociétale, les entr...

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

Directeur général de SAP France depuis le début de l’année 2020, Frédéric Chauviré revient sur sa feuille de route et les grands chantiers de SAP en F...

Cédric O : "La France est revenue dans le jeu de l’économie de l’innovation"

Cédric O : "La France est revenue dans le jeu de l’économie de l’innovation"

Alors que la fin du quinquennat approche, Décideurs a rencontré Cédric O, secrétaire d’Etat chargé de la Transition numérique. L’occasion de faire le...

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Des économies de plus d'un milliard d'euros par an, des procédures techniques réduites de 90%, des délais de dépistage divisés par deux ou encore une...

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

À la tête de la filiale française du géant allemand SAP, le spécialiste de l’ERP, Gérald Karsenti revient sur le plan d’investissement et de dépenses...

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Ÿnsect : la foodtech qui fait le buzzzz

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Ynsect.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte