J. Semonsu (Franklin Templeton) : "La formation et l’information sont inscrites dans notre ADN"

La société de gestion Franklin Templeton a déployé un programme de perfectionnement sur la culture financière à destination notamment des banques privées partenaires au travers de la Franklin Templeton Academy. Julien Semonsu, Sales Operations Director France & Benelux, de Franklin Templeton et Stéphane Carles, directeur commercial de la Banque Privée du Groupe Crédit du Nord, évoque leur collaboration.
Julien Semonsu (Franklin Templeton) et Stéphane Carles (Crédit du Nord)

La société de gestion Franklin Templeton a déployé un programme de perfectionnement sur la culture financière à destination notamment des banques privées partenaires au travers de la Franklin Templeton Academy. Julien Semonsu, Sales Operations Director France & Benelux, de Franklin Templeton et Stéphane Carles, directeur commercial de la Banque Privée du Groupe Crédit du Nord, évoque leur collaboration.

Julien Semonsu, pouvez-nous présenter la Franklin Templeton Academy ?

Julien Semonsu. C’est un programme de formation géré à l’échelle internationale dans le but d’enrichir les connaissances de nos partenaires. Ces formations ont été lancées en 2005, dans un premier temps en Asie. Aujourd’hui, une équipe pédagogique composée de 30 professionnels est chargée de concevoir les formations et de les animer. Celles-ci s’adressent notamment aux banques privées, aux réseaux bancaires, aux courtiers et aux autres intermédiaires financiers. La formation et l’information sont d’ailleurs inscrites dans l’ADN de Franklin Templeton. Dès sa création en 1947, la société de gestion a, de manière régulière, publié des almanachs dispensant de précieux conseils aux investisseurs. Sir John Templeton avait également écrit un livre intitulé « les 16 règles de placements fructueux », qui avait rencontré un vif succès.

Stéphane Carles, pourquoi avez-vous mis en place les formations délivrées par la Franklin Templeton Academy au sein de votre banque Privée ?

Stéphane Carles. Nous connaissons un rythme de développement très important. Nous venons de dépasser les huit milliards d’actifs sous gestion. Pour tenir notre promesse client, nous devons continuer à recruter et renforcer nos équipes. Celles-ci ont d’ailleurs progressé de 50 % ces trois dernières années. La formation de nos équipes est donc un pilier important que nous devons à nos clients qui nous confient en moyenne 1,8 M€ d’en-cours. Nous visons l’excellence sur les thématiques juridiques, fiscales et financières. Mais dans un contexte où la rémunération des placements sans risque est proche de zéro, où nos clients pour préserver leur capital dans le temps doivent aujourd’hui prendre du risque, nous devons plus que jamais avoir une culture financière irréprochable et avons donc décidé d’apporter à nos banquiers privés une formation financière en continue d’une très grande valeur ajoutée.

Julien Semonsu, sous quel format sont dispensés ces formations ?

J.S. Les formations sont réalisées de trois manière possibles : en présentiel, en ligne et sous forme de webinar. La combinaison de ces trois formats fonctionne très bien. Cela permet de dispenser de façon exhaustive un plan de formation sur mesure. Les modules sont délivrés avec des cadences différentes. Nous prenons soin de mettre en place des feedbacks réguliers pour connaitre la perception des participants à ces échanges et adapter nos contenus et nos formats si besoin. Notre priorité est d’offrir la plus grande interactivité possible pour que ces formations puissent être facilement mises en application par les personnes qui y assistent.

S. Carles (Crédit du Nord) : "Apporter à nos banquiers privés une formation financière en continue d’une très grande valeur ajoutée"

Quel est le contenu des formations que vous proposez ?

J.S. En France, le programme se focalise en priorité sur les concepts de placements pour permettre aux conseillers d’enrichir leurs connaissances et repérer les facteurs qui peuvent avoir un impact sur les portefeuilles de leurs clients et pour pouvoir en discuter. Nous proposons un catalogue de vingt-cinq modules, positionnés sur différentes thématiques telles que la macro-économie, la diversification (corrélation, volatilité), les critères ESG, les biais comportementaux des investisseurs ou des thèmes encore plus précis comme la gestion alternative. Nous faisons évoluer régulièrement ces thèmes, en fonction des besoins des conseillers et de l’actualité.

Nos partenaires peuvent combiner plusieurs modules pour créer un programme de formation sur mesure, parfaitement adapté à leur besoin ce que nous avons réalisé avec la Banque privée du Groupe Crédit du Nord. Nous avons, par ailleurs, un partenariat avec le CFA Institute, avec lequel nous proposons quatre modules en ligne calqué sur le contenu du niveau intermédiaire. Ce partenariat apporte un gage supplémentaire de notre sérieux.

Stéphane Carles, quel impact et objectif visez-vous avec ce partenariat ?

S.C Pour rappel, au sein de la banque privée du Groupe Crédit du Nord, 8 clients sur 10 sont des chefs d’entreprises qui pour la plupart souhaitent déléguer la gestion de leurs actifs et bénéficient, grâce à notre ancrage régional, d’un accès direct à leur gérant sous mandat ou gérant conseil.

Mais certains d’entre eux préfèrent être autonome et souhaitent l’aide de nos banquiers privés pour co-piloter leur allocation.  

Le banquier privé doit non seulement s’enquérir du profil risque de ses clients, de leurs connaissances et expériences sur les différentes classes d’actifs mais pourra grâce à ce parcours de formation traduire plus efficacement ce couple rendement risque en allocation stratégique et tactique.

L’objectif est la recherche d’une diversification devenue incontournable pour gommer progressivement une exception française : le fonds euro.

 

Franklin Resources, Inc. [NYSE : BEN] est une société internationale de gestion de portefeuille qui opère sous le nom de Franklin Templeton. Franklin Templeton a pour objectif d'obtenir de meilleurs résultats en fournissant des services de gestion d’investissement globaux et locaux à des clients privés et institutionnels, ainsi qu'à des fonds souverains dans plus de 170 pays. Grâce à ses équipes spécialisées, la société est experte dans toutes les catégories d'actifs, y compris les actions, les obligations, les solutions alternatives et multi-actifs personnalisées. La société compte plus de 600 professionnels de l'investissement qui s'appuient sur son équipe mondiale intégrée de spécialistes de la gestion des risques et son réseau mondial de tables de négociation. Avec son siège social en Californie, la société possède des bureaux dans plus de 30 pays. Elle cumule plus de 70 années d’expérience de l’investissement et gérait plus de 688 milliards de dollars d’actifs au 31 janvier 2020.

"L'investissement dans la connaissance est celui qui rapporte le plus d'intérêts" Benjamin Franklin

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cegid : le crack dont les Américains se toquent

Cet été, le fonds new-yorkais KKR prenait une participation dans l’éditeur de logiciels lyonnais, sur la base d’une valorisation de 5,5 milliards d’eu...

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

F. Chauviré (SAP) : "La croissance du cloud en France est supérieure à celle de l’Allemagne "

Directeur général de SAP France depuis le début de l’année 2020, Frédéric Chauviré revient sur sa feuille de route et les grands chantiers de SAP en F...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Une étude décode les impacts de l’IA en médecine

Des économies de plus d'un milliard d'euros par an, des procédures techniques réduites de 90%, des délais de dépistage divisés par deux ou encore une...

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

Gérald Karsenti (SAP) : "Nous voulons recruter 3000 experts SAP sur les trois prochaines années"

À la tête de la filiale française du géant allemand SAP, le spécialiste de l’ERP, Gérald Karsenti revient sur le plan d’investissement et de dépenses...

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l’IoT"

Y.Le Gélard (Engie) : "Ce qui tire le digital dans l’énergie aujourd’hui, c’est le temps réel donc l...

En charge du digital et des systèmes d’information du groupe Engie, Yves Le Gélard revient sur les effets de la crise sanitaire, la stratégie multi-cl...

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Marie-Christine Coisne-Roquette, milliardaire discrète et ambitieuse

Fille du fondateur du distributeur de matériel électrique Sonepar, Marie-Christine Coisne-Roquette cultive le secret et l’ambition. Depuis qu’elle en...

Comment Netflix a conquis le monde

Comment Netflix a conquis le monde

Le saviez-vous ? Netflix représente 15% du trafic internet mondial. La plateforme spécialisée dans la vidéo à la demande compte aujourd’hui plus de 20...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte