J. Sayada (Kepler Cheuvreux Solutions) : "2021 a prouvé la résilience des produits structurés"

Les produits structurés constituent une classe d’actifs à part entière. Le point sur ce marché avec Jérémy Sayada, Managing Director chez Kepler Cheuvreux Solutions, dont l’activité a démarré en 2011.
Jérémy Sayada, Kepler Cheuvreux

Les produits structurés constituent une classe d’actifs à part entière. Le point sur ce marché avec Jérémy Sayada, Managing Director chez Kepler Cheuvreux Solutions, dont l’activité a démarré en 2011.

Décideurs. Kepler Cheuvreux Solutions fête cette année ses 10 ans, quel est le bilan ?

Jérémy Sayada. En dix ans, nous avons réussi à créer un modèle d’intermédiation unique dans le monde des produits sur mesure, à mi-chemin entre la banque et le broker traditionnel. Notre offre de solutions est destinée aux institutions, aux CGPI, aux banques privées ainsi qu’aux trésoreries d’entreprises et holdings patrimoniales. Cette période marque également la reconnaissance de notre savoir-faire dans le marché. À aujourd’hui, nous avons fait émettre plus de 12 milliards d’euros. Notre modèle est basé sur la recherche, notamment grâce à notre appartenance au Groupe Kepler Cheuvreux, combiné à une architecture ouverte et un service sur mesure, en totale indépendance.

2021 a-t-elle été une année favorable aux produits structurés ?

Une très bonne année effectivement. 2021 a prouvé la résilience de ces produits avec la possibilité, même en cas de marchés relativement hauts, de recevoir des revenus réguliers tout en étant protégé contre une correction à court et moyen terme.

Quelle est la place de l’ESG dans ces produits ?

L’ESG a toute sa place dans ces produits, notamment par l’aspect sur mesure du produit structuré : obligations vertes, sous-jacent ESG, etc. Les options sont multiples. En plus de la conscience collective de s’orienter vers des produits ESG, l’Europe fait figure de leader dans ce domaine en matière de réglementation. Les flux financiers sur les produits structurés sont donc voués à se verdir. Dans la continuité de notre investissement sur la recherche, nous avons accueilli début novembre un stratégiste dédié à l’analyse ESG. En complément de l’équipe de recherche spécialisée au sein du Groupe, son rôle sera de détecter des thématiques d’investissement séculaires et tactiques autour de l’investissement responsable, et d’assister nos clients dans la construction de leur politique d’investissement.

Certains ne jurent que par les produits structurés, d'autres pensent qu'ils sont à éviter à tout prix. Rappelez-nous leur intérêt pour un client et les risques à avoir en tête.

Le premier point, c’est la diversification. Celui qui n’en fait pas et celui qui en fait trop ont le même problème. La force du produit structuré est de pouvoir offrir une protection en capital sur des scénarios de marché baissiers, une visibilité sur la rentabilité et une capacité à s’adapter à un univers de classes d’actifs très large. Le point le plus difficile à appréhender concerne sans doute la valorisation du produit. Celle-ci n’est pas toujours en adéquation avec ce que l’on peut imaginer de sa performance potentielle. Le choix du sous-jacent est donc primordial, le fondamental étant essentiel dans la construction d’un produit structuré. Le choix de l’émetteur l’est également car chaque produit est sujet au défaut de l’émetteur.

Une thématique d’investissement récente ?

Nos équipes de recherche et stratégistes nous permettent d’identifier des thématiques d’investissement génératrices de valeur sur le court terme (tactiques) ou long terme (séculaires). La thématique "transatlantique" a eu beaucoup de succès cette année. Composé de 50 actions européennes et 50 actions américaines, notre indice Solactive Transatlantique 5 % AR a permis à nos clients de diversifier leur exposition actions, en profitant du dynamisme des actions américaines et des caractéristiques défensives de celles du Vieux Continent. Cette envie de créativité permanente et de réussir à agir en fonction de chaque contexte de marché nous amènera toujours à constamment détecter des opportunités et créer des produits en conséquence.

Propos recueillis par Marc Munier

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Guide Gestion d'Actifs 2021-2022

Retrouvez ici l'intégralité de l'édition 2021-2022 du guide Gestion d'Actifs : articles de contexte, interviews, portraits, classements et chroniques d'experts.
Sommaire
N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

N. Hubert (Milleis Banque) : "Les mouvements audacieux sont souvent opportunistes"

Croissance externe, codes du luxe, innovation, Milleis Banque affirme sa nouvelle identité et ses ambitions. Échange avec Nicolas Hubert, directeur gé...

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Comment intégrer l’impact des prix du carbone dans les portefeuilles ?

Depuis des années, les responsables européens s’appliquent à lutter contre le changement climatique. Si les autres pays ne parviennent pas à s’aligner...

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Stéphanie Smatt-Pinelli, l'hyperactive

Directrice juridique en charge du règlement des grands contentieux d'Orano, Stéphanie Smatt-Pinelli figure parmi les personnalités incontournables du...

Simon Associés se dote d’un département financements structurés

Simon Associés se dote d’un département financements structurés

À l’occasion de l’arrivée de la nouvelle associée Christelle Lataste-Salmon, Simon Associés lance un département consacré aux financements structurés...

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Chez Centaure, deux avocates deviennent associées

Ourida Derrouiche et Nathalie Lagrée ont rejoint le collège d’associés du cabinet, qui compte désormais quatre femmes sur douze membres.

Septeo cible les huissiers de justice

Septeo cible les huissiers de justice

Le groupe Septeo fait l’acquisition de SoftOuest, une entreprise française spécialiste des logiciels à destination des huissiers de justice.

Hoche Avocats développe son activité de financement bancaire

Hoche Avocats développe son activité de financement bancaire

Une nouvelle associée pour s’affirmer en financement : c’est le pari de Hoche Avocats en ce début d’année. Ariane Berthoud, qui arrive tout droit du c...

N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisation"

N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisat...

BNP Paribas Real Estate, société de gestion d’actifs immobiliers, ne cesse de se développer grâce à une dynamique en phase avec les marchés et leurs c...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte