J-M. Ribes (BPE) : "BPE, une banque privée en pleine expansion grâce à des idées innovantes"

L’année 2021 s’annonce riche pour BPE. Jean-Marc Ribes, président du directoire, et Aurélie Tristant, membre du directoire de BPE et présidente de La Banque Postale Immobilier Conseil (LBPIC), nous en parlent.
Jean-Marc Ribes, Aurélie Tristant

L’année 2021 s’annonce riche pour BPE. Jean-Marc Ribes, président du directoire, et Aurélie Tristant, membre du directoire de BPE et présidente de La Banque Postale Immobilier Conseil (LBPIC), nous en parlent.

Décideurs. Quels sont les avantages à être une filiale de La Banque Postale en ces temps mouvementés ?

Jean-Marc Ribes. La banque privée a pu être considérée comme préservée. Durant la crise, certains clients ont vendu leur entreprise et ont préféré déposer leur épargne chez BPE. Notre actionnariat nous a beaucoup aidés durant cette période particulière. Bénéficier de liquidités confortables et du soutien solide de notre groupe La Banque Postale/La Poste a permis de rassurer à la fois nos clients et nos prospects.

En cinq ans, vos actifs sous gestion sont passés de 4,8 milliards à 11,3 milliards d’euros en 2020. Qu’est-ce qui fait votre force ?

J.-M. R. Alors que le monde bancaire est jalonné de difficultés, entre réorganisations, cessions ou encore fermetures d’agences, notre banque privée BPE est à contre-courant et va inaugurer cinq nouvelles implantations en 2021. Notre forte présence territoriale dans 70 villes – dont des villes de taille moyenne – fait de BPE un acteur de proximité. Nous souhaitons aller plus loin, tout en recrutant des profils qualifiés. Les premiers mois de l’année 2021 sont déjà prometteurs. Nous sommes également ouverts aux acquisitions, tant pour BPE que pour notre filiale LBPIC, La Banque Postale Immobilier Conseil. Nous souhaitons en effet renforcer nos expertises et accélérer notre croissance grâce à des cibles françaises, voire européennes.

"Nous comptons lancer de nouveaux green bonds et étoffer notre offre en private equity"

BPE affirme son positionnement positif et citoyen. Pouvez-vous nous en dire plus ?

Aurélie Tristant. Il s’agit d’un engagement collectif, vis-à-vis de nos collaborateurs, de nos clients et du groupe BPE dans son ensemble. Nous sommes la première banque privée à avoir signé un accord en 2020 avec l’Institut de l’économie positive afin de calculer notre indice de positivité. Il est établi à travers cinq dimensions qui touchent aux sujets de mixité et d’intégration, au bien-être au travail telle la satisfaction de nos collaborateurs, aux aspects environnementaux comme le calcul de notre empreinte carbone, aux offres de services et produits socialement responsables pour nos clients, ainsi qu’à la dimension stratégique sur le long terme de l’entreprise. Nous avons eu l’honneur de remporter le Trophée d’Or 2020 de la Meilleure Banque Privée Affiliée décerné par le Sommet du Patrimoine et de la Performance. Ce prix récompense notre modèle de développement vertueux de banque privée positive et citoyenne.

Ce positionnement se matérialise notamment avec le lancement de votre offre BPE Green France 2031, le premier green bond destiné aux particuliers.

A.T. Tout à fait. Il s’agit d’une obligation « verte » que nous avons lancée avec La Banque Postale. Celle-ci repose sur un sous-jacent de 35 valeurs françaises, sélectionnées pour leur responsabilité environnementale, ce qui permet l’émission d’un green bond destiné au financement de la transition énergétique.

"L’incubateur du groupe La Banque Postale, baptisé Platform58, accueille une dizaine de start-up par an"

Quels sont vos axes de développement pour 2021 ?

J.-M. R. Parmi nos grands métiers figure la gestion sous mandat. Nous sélectionnons les meilleures actions et OPC. Cette sélection était jusqu'alors ISR à 95 %. Fin juin 2021, nous avons atteint notre objectif de la porter à 100 %. Nous saluons à cet égard l’engagement de tous nos collaborateurs qui portent les valeurs de la banque. De plus, nous comptons proposer de nouveaux green bonds et étoffer notre offre en private equity.

Proposez-vous des services spécifiques aux entrepreneurs de la tech ?

A.T. Nous sommes proches de cet environnement. Notre clientèle d’entrepreneurs s’enrichit de nouveaux venus provenant du monde de la tech. L’incubateur du groupe La Banque Postale, baptisé Platform58, accueille une dizaine de start-up par an. Depuis sa création en 2018, je suis présente en tant que mentor, une expérience toujours stimulante.

"Nous développons notre réseau en ouvrant des espaces BPE dans les bureaux de poste"

Certaines offres ont-elles été particulièrement appréciées par votre clientèle en 2020 ?

A.T. Nous avons le sentiment que nos clients ont redécouvert les marchés actions et, plus généralement, les marchés financiers. À mon sens, ils ont eu plus de temps, ce qui leur a permis de réfléchir sur leur patrimoine et leur avenir. Parallèlement, il y a une forte appétence pour les actifs tangibles et réels, comme l’immobilier en direct, ou encore les forêts. Notre nouvelle offre de groupement forestier d’investissement, créée en partenariat avec la Société Forestière, une filiale de la Caisse des dépôts et de CNP Assurances, a rencontré un fort engouement. Investir dans les forêts françaises, participer à leur protection et les défendre attise la curiosité de nos clients.

Pouvez-vous détailler cette activité immobilière ?

A.T. Les Français sont appétents à l’immobilier, cela se confirme d’année en année. Notre filiale LBPIC existe depuis plus de dix ans. Elle sélectionne, auprès de cinquante partenaires immobiliers, les meilleurs programmes d’investissement pour nos clients. Cette acquisition permet à LBPIC de conforter ses positions et de continuer à proposer des actifs dans des domaines variés (santé, résidentiel, etc.) tout en étant respectueux de l’environnement.

Vous vous apprêtez à déménager dans un nouvel écrin qui n’est autre que La Poste du Louvre rénovée. Pourquoi ce retour aux sources ?

J.-M.R. Notre siège, notre activité de gestion sous mandat ainsi que notre filiale LBPIC déménagent en effet à la fin de l’année dans l’immeuble emblématique de La Poste, rue du Louvre. Il était important pour nous de nous installer dans des locaux à la hauteur de nos ambitions, tout en renforçant l’ancrage à notre maison-mère.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Pirola Pennuto Zei & Associati rejoint l’organisation internationale de cabinets Unyer

Unyer étend son réseau de cabinets internationaux à l’Italie en intégrant l’enseigne indépendante Pirola Pennuto Zei & Associati. Le réseau regrou...

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Arst Avocats nomme une nouvelle associée

Pauline Jacquemin Cuny est nommée associée au sein du cabinet Arst Avocats.

Avocats : lancement du réseau Junction

Avocats : lancement du réseau Junction

Hugues de La Forge et Sally El Sawah créent Junction, un réseau non exclusif d’avocats et de cabinets indépendants.

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Sylvie Le Damany rejoint Adaltys en tant qu’associée

Adaltys attire l’avocate Sylvie Le Damany et en fait la septième associée de son bureau parisien. Elle intègre le cabinet avec son collaborateur Marti...

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

Gouvernance chez Bird & Bird : Emmanuelle Porte remplace Benjamine Fiedler

L’avocate spécialiste du corporate/M&A dans le secteur des sciences de la vie Emmanuelle Porte devient la co-managing partner des bureaux français...

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Kramer Levin lance un département propriété intellectuelle

Avec l’arrivée de l'avocate counsel Mathilde Carle, Kramer Levin équipe son bureau parisien d’une pratique consacrée à la propriété intellectuelle. Re...

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Transport routier : le régulateur de la concurrence défend les plateformes numériques

Le 9 septembre, l'Autorité de la concurrence française (ADLC) a condamné une Bourse de fret, un groupement de transporteurs et des organisations syndi...

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

Chemarin & Limbour promeut en contentieux commercial

L’enseigne parisienne Chemarin & Limbour coopte Valentine Foucher-Créteau au rang d’associée au sein de son équipe chargée des contentieux d’affai...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte