J.-M. Fonteneau (Groupe Rideau), "Faciliter les passerelles et maintenir dans l’emploi les collaborateurs"

Les perspectives de croissance n’impliquent pas inéluctablement de renoncer aux valeurs humaines d’une entreprise familiale. La preuve par l’exemple avec Jean-Michel Fonteneau, DRH du groupe vendéen Gustave Rideau.

Les perspectives de croissance n’impliquent pas inéluctablement de renoncer aux valeurs humaines d’une entreprise familiale. La preuve par l’exemple avec Jean-Michel Fonteneau, DRH du groupe vendéen Gustave Rideau.

Décideurs. Le groupe Gustave Rideau vient d’acquérir BGN. Faut-il en déduire que votre entreprise ne connaît pas la crise ?

Jean-Michel Fonteneau. Il est vrai que nous connaissons depuis deux ans une croissance importante que la crise n’est pas venue ralentir. Elle nous a, certes, contraint de mettre à l’arrêt nos activités sur le site dédié à la conception de vérandas. Mais quatre semaines seulement ! Cette reprise dans des délais courts a renforcé la confiance de nos clients et, par ricochet, nos carnets de commandes. Le millier de collaborateurs qui se répartissent sur nos différents sites ne manqueront donc pas d’activité dans les mois à venir ! Et ils le feront dans les meilleures conditions puisque nous allons agrandir l’unité de production des vérandas et pergolas située à la Roche-sur-Yon et prévoyons également de le faire à Saint-Mathurin, ce qui permettra de doubler notre capacité de production. 

Comment, d’un point de vue RH, piloter l’intégration d’une nouvelle entité ?

Il s’agit, dans un premier temps, de se rendre présent malgré la distance puisque, sans compter les confinements successifs, les locaux de BGN sont à Niort. Une équipe représentative a été envoyée en éclaireur pour découvrir nos installations en Vendée, rencontrer des membres du management, discuter avec ceux qui deviendront peu à peu leurs véritables collègues. Ces échanges n’ont, en effet, d’autre but que de favoriser au mieux les synergies entre nos sociétés qui ont des activités complémentaires. Nous allons également partager un certain nombre d’indicateurs entre les équipes RH afin de creuser davantage les différents dossiers. Il me semble important de mener un effort d’harmonisation des pratiques et des process car nous ne disposons pas du même niveau de maturité sur certains sujets. Je pense par exemple à la dématérialisation des bulletins de paie, une problématique que nous maîtrisons. Ce qui n’est pas encore le cas du côté de BGN.

"Nous reclassons en interne des personnes usées par les aléas climatiques et les contraintes physiques en tant qu’animateurs et tuteurs"

Qu’est-ce que cela signifie pour vous d’être un employeur responsable socialement ? 

Il se distingue par un travail de tous les instants pour faciliter les passerelles et maintenir dans l’emploi les collaborateurs. Le groupe Gustave Rideau est une entreprise familiale qui ambitionne d’offrir à ses équipes ce qui a été possible pour son fondateur. En effet, nous facilitons la mobilité interne à tous les niveaux en permettant, par exemple, d’évoluer de postes en ateliers à des postes de commerciaux. Nous sommes également sensibles à l’amélioration continue des conditions de travail, ce qui se traduit par l’achat de véhicules à boîte automatique, de chaussures spéciales pour des collaborateurs affectés par des problèmes à la hanche ou même d’exosquelettes. Nous œuvrons encore à reconnaître le handicap en proposant aux personnes concernées de diminuer leur temps de travail tout en conservant leur rémunération. Un employeur responsable socialement se doit de jouer ce rôle de coordinateur pour répondre à des problématiques individuelles de santé. Nos solutions sont guidées par le pragmatisme et le bon sens. Nous avons ainsi reclassé en interne des personnes usées par les aléas climatiques et les contraintes physiques en tant qu’animateurs et tuteurs. Grâce à cela, elles demeurent actives et font profiter de leur expérience aux plus jeunes. 

Justement, quels engagements le groupe Rideau prend-il à l’égard d’une population aussi particulière que celle des jeunes ? 

Nous leur promettons des parcours professionnels diversifiés qui s’inscrivent dans la durée. Chez nous, rien ne s’oppose à ce que les collaborateurs débutent sur les chantiers puis évoluent sur des postes de métreur, de dessinateur, voire de commercial. Cette richesse constitue un atout de poids, les jeunes se détachant de plus en plus du modèle traditionnel qui associait une vie à un seul métier. Mais, rejoindre le groupe Rideau c’est surtout l’assurance de se choisir une seconde famille. L’entreprise affiche des valeurs humaines et s’attache à les mettre en œuvre au quotidien. Nous travaillons, par exemple, avec des partenaires tels Action Logement pour répondre aux difficultés liées au logement, aux travaux ou à la location que pourraient rencontrer nos collaborateurs. Peu d’employeurs peuvent se vanter de proposer à leurs salariés une offre de logement comme nous le faisons avec nos campings. Ces mobil-homes, habités à l’année, représentent un véritable argument pour séduire de nouveaux talents !

Propos recueillis par Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J-B Vallée (Lactalis)  : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

J-B Vallée (Lactalis) : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

Afin de valoriser ses 85 000 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays et d’attirer des nouveaux talents, le groupe Lactalis déploie sa marque empl...

E.Salobir : "Les dirigeants de la Silicon Valley fonctionnent comme des chefs de clan"

E.Salobir : "Les dirigeants de la Silicon Valley fonctionnent comme des chefs de clan"

Humaniser la technologie n’a jamais été aussi urgent. Le prêtre dominicain Éric Salobir, fondateur et président du réseau Optic Technology, nous expli...

L'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines dans l'industrie de la santé

L'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines dans l'industrie de la santé

Virigine Lleu, managing director de L3S Partnership détaille les défis relevés par les équipes RH des industriels pharmaceutique. Un secteur fortement...

X-PM accueille un nouveau directeur associé

X-PM accueille un nouveau directeur associé

Acteur majeur du management de transition, X-PM est rejoint par Vincent Monnot qui sera chargé de soutenir le développement de la pratique restructura...

D. Lamiaux (Kiloutou) : "Tendre la main à des jeunes en rupture"

D. Lamiaux (Kiloutou) : "Tendre la main à des jeunes en rupture"

Cultiver les valeurs de convivialité et de solidarité malgré la distance ? Un défi relevé avec brio par Kiloutou. David Lamiaux, DRH groupe, revient s...

J-M. Berthelier (Aramisauto) : "HumanCraft allie finesse et performance dans le choix des profils"

J-M. Berthelier (Aramisauto) : "HumanCraft allie finesse et performance dans le choix des profils"

Leader français de la distribution digitale de véhicules automobiles, Aramisauto a fait appel aux services de HumanCraft qui propose une offre unique...

D. Pouponneau (Orange), "Les droits des personnes LGBT demeurent des sujets tabous"

D. Pouponneau (Orange), "Les droits des personnes LGBT demeurent des sujets tabous"

Parmi les principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, Orange entend s’imposer comme un employeur responsable et engagé. Rencontre avec...

J.Jeneid (Talents & Dirigeants) : "Donner aux dirigeants et aux entreprises les clés pour s’adapter"

J.Jeneid (Talents & Dirigeants) : "Donner aux dirigeants et aux entreprises les clés pour s’adapter"

Pour John Jeneid, senior executive coach et fondateur du cabinet Talents & Dirigeants, les coaches et outplacers ont un double challenge dans le c...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte