J-M. Berthelier (Aramisauto) : "HumanCraft allie finesse et performance dans le choix des profils"

Leader français de la distribution digitale de véhicules automobiles, Aramisauto  a fait appel aux services de HumanCraft qui propose une offre unique d’intermédiation permettant à des sociétés de services de travailler avec des entreprises de toute taille pour les aider dans leurs projets de transformation.
Bertrand Pierson, Grand Sachem (HumanCraft) et Jean-Michel Berthelier, DSI (Aramisauto)

Leader français de la distribution digitale de véhicules automobiles, Aramisauto a fait appel aux services de HumanCraft qui propose une offre unique d’intermédiation permettant à des sociétés de services de travailler avec des entreprises de toute taille pour les aider dans leurs projets de transformation.

Décideurs. Vous êtes DSI d’Aramisauto depuis 4 ans, quels étaient vos chantiers prioritaires ?

Jean-Michel Berthelier (Aramisauto). Mon premier chantier a consisté à optimiser le fonctionnement des systèmes existants. J’ai également souhaité mener un important travail de transformation de la DSI au moment même où l’entreprise amorçait son virage vers le lean management. Dans le cadre de nos ambitions de croissance en France, en Espagne et en Belgique, nous avons dû adapter nos équipes et forces en présence pour mener à bien le projet de transformation d’Aramis Group en vue d’accélérer et améliorer nos process digitaux au niveau européen, à la fois au niveau de nos sites Internet, des applications mobiles, de la gestion opérationnelle de la direction commerciale ainsi que de la supply chain dans son ensemble.

Par ailleurs, et c’est ce qui nous distingue aujourd’hui sur le marché : les voitures d’occasion revendues sur le site www.aramisauto.com sont reconditionnées dans l’un des sites industriels de reconditionnement d’Aramis Group implanté à Donzère dans la Drôme dont nous assurons également la gestion de la production. Nous souhaitions donc en optimiser les process.

Pour mener à bien nos objectifs, nous avons notamment recruté des profils à la fois Tech, IT et product Manager actuellement en activité.

Qu’est-ce qui vous a séduit dans l’approche et l’offre de service proposée par HumanCraft ?

Jean-Michel Berthelier (Aramisauto). L’attention donnée à la phase d’analyse du besoin nous a tout d’abord séduits, puis la pertinence des profils proposés par HumanCraft.

"De nombreuses entreprises sont très souvent confrontées à la pénurie de profils"

Bertrand Pierson (HumanCraft). Dans le cadre de son développement, Aramis Auto rencontrait des difficultés, notamment pour trouver le « mouton à cinq pattes ». En quelques jours, nous avons réussi à leur proposer une sélection de personnes disponibles.

Quelle est la valeur ajoutée de HumanCraft ?

Bertrand Pierson (HumanCraft). De nombreuses entreprises sont très souvent confrontées à la pénurie de profils lorsqu’elles en ont le plus besoin et mettent généralement des semaines à chercher, parfois sans trouver.

A l’inverse, lorsqu’un client exprime son besoin en ressources sur le marché, il est assailli par une armée de sociétés de services qui déclarent toutes être à même de lui apporter la solution et qui envoient des dizaines de propositions dans l’heure. Face à cela, le client ne sait pas comment ni trier ni arbitrer.

"HumanCraft a développé une plateforme qui permet de solliciter le marché des sociétés de services pour trouver les bons profils"

À la suite de ce constat, HumanCraft a développé une plateforme qui permet de solliciter le marché des sociétés de services pour trouver les bons profils. Considéré comme le premier club privé sélectif d’ESN, nous avons alors noué un partenariat avec 220 sociétés qui ont toutes signé une charte de bonne conduite, grâce à laquelle nous nous positionnons en tant que tiers de confiance entre le client qui nous mandate et ce marché de sociétés de services que nous avons choisies.

Nous modérons le besoin du client pour bien définir son cahier des charges et sélectionner les profils qui cumulent à la fois les bonnes compétences métiers mais aussi le savoir être. En pleine période de Covid, ces derniers sont très importants car les clients recherchent des personnalités agiles et autonomes.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Une fois le besoin du client formalisé, l’offre est diffusée sur notre plateforme, parfois en l’anonymisant si le client le souhaite, à nos tribus partenaires. Celles-ci pourront ensuite postuler avec un ou plusieurs candidats. De notre côté, nous adressons un test technique à l’ensemble des candidats qui nous sont présentés afin de valider les hard skills. Côté soft skills, un entretien en visioconférence est prévu et apporte une grande valeur ajoutée car il permet de faire connaissance avec le candidat et de bien cerner ses capacités et sa motivation pour la mission.

Comment le client peut-il suivre l’avancée de ce sourcing de profils ?

Le client dispose d’une interface pour suivre l’avancée en temps réelle de sa demande et des candidatures proposées par nos différents partenaires. Celles-ci sont dans un premier temps anonymisées puis, dès lors que nous avons validé les candidats, le client est averti et peut sélectionner les profils présélectionnés par HumanCraft.

Quels sont les avantages de HumanCraft pour vous Jean-Michel, en tant que DSI d’Aramis Auto ?

Jean-Michel Berthelier (Aramisauto). Nous gagnons un temps précieux car HumanCraft répond plus vite que d’autres sociétés de services et le taux de transformation pour confirmer un candidat présélectionné est de l’ordre de 90%. HumanCraft allie finesse et performance dans le choix des profils, ce qui est rare sur ce marché.

"Nous gagnons un temps précieux car HumanCraft répond plus vite que d’autres sociétés de services et le taux de transformation pour confirmer un candidat présélectionné est de l’ordre de 90%"

Parmi les projets sur lesquels travaillent actuellement les consultants sélectionnés par HumanCraft : notre futur moteur de recherche, les processus de gestion des documents avec signature en ligne (bons de commande, bons de livraisons, etc.) ou encore la mise en place d’un outil de gestion de production sur notre site industriel de reconditionnement de voitures d’occasion.

Quelles sont les garanties de HumanCraft en termes de gestion des risques contractuels ?

Bertrand Pierson (HumanCraft). Le client signe un contrat tripartite d’un nouveau genre car il permet de limiter les risques en matière de sous-traitance. Ce contrat de co-traitance permet à chacune des parties de signer le même bon de mission. L’ensemble des responsabilités est donc partagé par les tiers, à savoir la société de services, HumanCraft et le client final. Nous sommes donc le seul intermédiaire et nous nous chargeons également de toute la partie administrative liée à la gestion des sociétés référencées.

Propos recueillis par Anne-Sophie David

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

L’accord de performance collective (APC) de compétitivité : une réponse efficace à la crise économique

L’accord de performance collective (APC) de compétitivité : une réponse efficace à la crise économiq...

Dans le contexte actuel, l’APC permet de préserver la compétitivité en utilisant le levier de sa primauté sur le contrat de travail. Ce type d’accord,...

L.Chrétien (Schmidt Groupe) : "Changer d’échelle pour démultiplier notre impact social"

L.Chrétien (Schmidt Groupe) : "Changer d’échelle pour démultiplier notre impact social"

Le secret des entreprises résilientes ? Embarquer l’ensemble de son écosystème dans sa politique RSE. Explications avec Laurence Chrétien, directrice...

J-B Vallée (Lactalis)  : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

J-B Vallée (Lactalis) : "L’expérience collaborateur est au cœur de la marque employeur"

Afin de valoriser ses 85 000 collaborateurs répartis dans plus de 50 pays et d’attirer des nouveaux talents, le groupe Lactalis déploie sa marque empl...

E.Salobir : "Les dirigeants de la Silicon Valley fonctionnent comme des chefs de clan"

E.Salobir : "Les dirigeants de la Silicon Valley fonctionnent comme des chefs de clan"

Humaniser la technologie n’a jamais été aussi urgent. Le prêtre dominicain Éric Salobir, fondateur et président du réseau Optic Technology, nous expli...

L'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines dans l'industrie de la santé

L'impact de la crise sanitaire sur les ressources humaines dans l'industrie de la santé

Virigine Lleu, managing director de L3S Partnership détaille les défis relevés par les équipes RH des industriels pharmaceutique. Un secteur fortement...

X-PM accueille un nouveau directeur associé

X-PM accueille un nouveau directeur associé

Acteur majeur du management de transition, X-PM est rejoint par Vincent Monnot qui sera chargé de soutenir le développement de la pratique restructura...

D. Lamiaux (Kiloutou) : "Tendre la main à des jeunes en rupture"

D. Lamiaux (Kiloutou) : "Tendre la main à des jeunes en rupture"

Cultiver les valeurs de convivialité et de solidarité malgré la distance ? Un défi relevé avec brio par Kiloutou. David Lamiaux, DRH groupe, revient s...

D. Pouponneau (Orange), "Les droits des personnes LGBT demeurent des sujets tabous"

D. Pouponneau (Orange), "Les droits des personnes LGBT demeurent des sujets tabous"

Parmi les principaux opérateurs de télécommunications dans le monde, Orange entend s’imposer comme un employeur responsable et engagé. Rencontre avec...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte