J-C. Dardelet : "Toulouse offre l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux grâce à l’innovation"

La crise sanitaire va-t-elle casser la dynamique de Toulouse ? Non selon Jean-Claude Dardelet. Le PDG de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole expose les atouts qui doivent permettre à la ville rose de poursuivre son développement.

La crise sanitaire va-t-elle casser la dynamique de Toulouse ? Non selon Jean-Claude Dardelet. Le PDG de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole expose les atouts qui doivent permettre à la ville rose de poursuivre son développement.

Décideurs. Quelle est la stratégie déployée actuellement par l'agence pour faire face à la crise ? 

Jean-Claude Dardelet. Nos actions sont multiples. Nous suivons bien entendu les urgences humaines et économiques en priorité. Nous faisons en sorte de rendre les reformes, les décisions nationales et opportunités européennes plus lisibles pour nos acteurs économiques. L’agence accompagne aussi le développement et la relance économique du territoire. Nous avons par exemple élaboré, avec les partenaires du territoire, la charte Toulouse Safe, qui établit le protocole de continuité des activités de nos membres. Nous accompagnons et lançons de même des opérations ciblées, comme par exemple la campagne "1 nuit offerte pour une nuit achetée" pour nos acteurs du tourisme. Toulouse est une ville particulièrement active, forte de la deuxième plus forte démographie des villes d’Europe de moins de 2 millions d’habitant. Nos succès reposent sur ce triangle d’excellence qui associe enseignement, recherche et industrie. Nous offrons l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux grâce à l’innovation. En mettant en synergie tous les acteurs économiques, l’agence d'attractivité de Toulouse Métropole crée les meilleures conditions possibles pour permettre cette relance. En parallèle, nous préparons de grands projets pour accompagner le mouvement. Nous réfléchissons également à la mise en place de dispositifs destinés à faciliter l’adaptation des acteurs économiques. A date, Toulouse Métropole a mobilisé un plan d’urgence de 35 millions d’euros dans la foulée de l’annonce du premier confinement et a lancé en juin un plan de relance de 95 millions d’euros regroupant 54 actions concrètes. 

Plusieurs grands investisseurs immobiliers envisagent de se monter plus prudent à l'égard de Toulouse en raison des difficultés rencontrées actuellement par la filière aéronautique. Quels sont vos arguments pour les convaincre de poursuivre leurs investissements dans ce territoire ? 

Toulouse compte de nombreuses industries souveraines sur son territoire, pas seulement l’aéronautique. Et ça tombe bien, car les activités souveraines sont prioritaires tant en national qu’à Bruxelles. Notre territoire a par exemple été choisi par le gouvernement français pour porter la candidature tricolore à l’accueil des équipes du centre européen de prévisions météo basé aujourd’hui au Royaume-Uni. Si nous sommes retenus, un nouveau bâtiment sera construit à proximité du centre d’innovation B612 dans le quartier de Toulouse Aerospace. Clairement, si j’étais un investisseur immobilier, industriel où dans les high-tech, je privilégierais les territoires où la capacité de rebond est la plus importante. C’est le cas de Toulouse pour les raisons exposées précédemment. 

"Nous nous appuyons sur le rapport baptisé "Toulouse Territoire d’avenir" pour préparer l’évolution des activités économiques dans les prochaines années"

Quelles sont les grandes lignes de votre feuille de route pour préserver, voire renforcer, l'attractivité de Toulouse à moyen terme ? 

Un rapport baptisé "Toulouse Territoire d’avenir" a été commandé dès le mois de juillet par Toulouse Métropole à 16 experts sous la présidence de Marion Guillou, présidente de l’Institut agronomique vétérinaire et forestier de France (Agreenium), parrainée par le prix Nobel d’Economie Jean Tirole. Nous nous appuyons sur ce document de 600 pages pour préparer l’évolution des activités économiques dans les prochaines années. Nous nous inspirons également des expériences menées au cours des derniers mois, notamment en matière de tourisme d’affaires et de loisirs, pour adapter nos actions et notre offre. La modularité du nouveau parc des expositions et centre de conventions de Toulouse Métropole va par exemple nous permettre de promouvoir l’organisation d’une diversité d’événements en simultanée tout en respectant les plus hautes normes de sécurité sanitaire. Notre feuille de route confirme que Toulouse est, et restera durablement une métropole de croissance unique en Europe. Si le gué que nous devons traverser est difficile, Toulouse a clairement les atouts pour le franchir. 

Propos recueillis par François Perrigault

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 22 janvier 2021

La veille urbaine du 22 janvier 2021

Perial AM qui confie le property management de 300 000 m² à Nexity PM, la Banque des Territoires qui souscrit pour près de 200 M€ de titres participat...

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Luc Bordereau rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management

Groupama Gan REIM parachève la constitution de son équipe de dirigeants avec le recrutement de Luc Bordereau. Gros plan sur son parcours et sa nouvell...

La veille urbaine du 21 janvier 2021

La veille urbaine du 21 janvier 2021

Bordeaux Euratlantique qui revisite le projet de la « Rue Bordelaise » porté par Apsys, Interparfums en passe d’acquérir l’ancien siège du PS pour 125...

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

P. Chabrol (Trésor) : "Treize fonds ont obtenu à date le nouveau label ISR immobilier"

Après deux ans de travail, le label ISR immobilier est entré en vigueur fin octobre 2020. Pierre Chabrol, chef du bureau épargne et marché financier à...

La veille urbaine du 20 janvier 2021

La veille urbaine du 20 janvier 2021

Luc Bordereau qui rejoint Groupama Gan REIM au poste de head of fund management, le lancement des mesures de France Relance pour la rénovation des log...

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à 7 Mds€ d’ici 2023"

E. Cosserat : "L’objectif de notre nouveau plan est de faire passer la capitalisation de Perial AM à...

L'heure du bilan de l'année 2020 a sonné pour les acteurs immobiliers. Celui de Perial s'avère positif. Eric Cosserat, président du groupe, nous expli...

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

Immobilier : état des lieux d'un actif résilient

De même que les marchés financiers ont subi de plein fouet la crise sanitaire, l’immobilier n’a pas été davantage épargné. Certains secteurs ont néanm...

La veille urbaine du 19 janvier 2021

La veille urbaine du 19 janvier 2021

Le lancement de la consultation éco-quartier sur le secteur de la gare du Grand Paris Express à Cachan, Hype qui lève 80 M€ pour développer le taxi à...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte