Isabelle Langlois, les gemmes sublimées

Isabelle Langlois, les gemmes sublimées

La joaillière conçoit ses bijoux comme d’autres des robes de haute-couture : avec une précision et un raffinement sans pareil. Une véritable vocation qui trouve son origine dans son histoire familiale.

On le sait, Paris regorge de lieux magiques et méconnus, comme autant de jardins secrets où le temps semble être suspendu. Ainsi, dans un immeuble situé tout près de la place Vendôme – au cœur du mythique quartier parisien de la haute joaillerie – se cache une petite cour au charme intemporel. Là, une boutique pas tout à fait comme les autres vous attend. Un espace paisible où créativité et poésie triomphent. C’est ici, dans ce petit paradis coloré et chaleureux, que la créatrice Isabelle Langlois aime à assembler ses gemmes venues de tous les pays. Avec enthousiasme, elle partage sa passion de toujours…

Mais pour mieux comprendre son parcours, c’est d’abord sur les monts du Jura que nous irons. Une région réputée pour la taille des gemmes de couleur depuis le XVIIIe siècle, là où au début du XXe les plus grands artisans lapidaires du monde exerçaient. Au nombre desquels les ancêtres d’Isabelle qui créèrent leur propre atelier au lendemain de la Première Guerre mondiale. À commencer par René Grospiron, son grand-père. L’homme y fait ses premières armes, avant de monter à Paris en 1929 pour créer une société de taille et de négoce de pierres  précieuses.

Vingt ans plus tard, l’expert fait référence. Chaumet, Van Cleef & Arpels, Cartier et Mauboussin comptent parmi ses clients. Et, bien sûr, l’homme ne manque pas de transmettre sa passion à ses enfants. À sa fille notamment, qui épouse un certain Daniel Piat, lui léguant aussitôt le goût des pierres précieuses. Au point que cet ingénieur de formation fonde en 1961 la prestigieuse Association française de gemmologie. Et qu’il dirige le département éthique de l’International Coloured Gemstone Association. Surtout, sa vie durant, le père d’Isabelle  Langlois n’aura de cesse de parcourir la planète en quête des gemmes les plus rares.

Une vocation précoce

Bientôt, c’est au tour des générations suivantes de poursuivre l’aventure familiale. Parmi elles, Isabelle, qui tient de son grand-père la passion des pierres de couleur. De son père, celle des voyages, et sans doute les fondements même de son inspiration. Dès l’enfance, elle croque déjà fleurs, papillons, scarabées dans ses carnets secrets. Chaque fois, elle leur associe des pierres colorées, tapissant par exemple les rivières de ses dessins de pierres de lune ou de saphirs. À coup sûr, la naissance d’une vocation !

Les années passent, sa passion se renforce. Diplômée de l’Edhec, Isabelle Langlois entre à 24 ans chez Vassort, un atelier de haute joaillerie qui fournit, comme son grand-père, les plus grandes maisons de la place Vendôme. Elle s’y forme pendant sept ans. Sept années au cours desquelles, dans les traces de son père, elle voyage, s’inspire de nouveaux paysages… Avant d’exprimer pleinement son goût des couleurs, des formes et des lumières et de créer en 1992 sa propre maison, à son nom.

Des pierres taillées dans  la pure tradition jurassienne

Créatrice, gemmologue, Isabelle Langlois a beau avoir rapidement connu le succès, sa quête demeure intacte : exprimer les émotions que la nature lui inspire, les sublimer en jouant des formes tout en juxtaposant les couleurs choisies parmi plus de 70 000 gemmes venues du monde entier. Autant d’occasions pour elle de recréer les nuances d’un bouquet de fleurs, d’une branche de corail ou d’une aile de papillon, et de puiser ainsi à la source de son art pour retrouver les richesses que la nature nous offre… Pour lui rendre hommage aussi, en apportant à chaque bijou la symbolique et la poésie que cette si riche nature mérite. Un objet d’art en vérité, dont la précision, le sens du détail et le raffinement sont directement inspirés de la haute-couture française. Afin qu’elles expriment tout leur potentiel, toutes les pierres  précieuses qu’Isabelle utilise ont en effet été soigneusement choisies et calibrées, puis taillées ou retaillées, dans le respect de la tradition jurassienne par des artisans joaillers de premier ordre. Une fabrication minutieuse qui vient accentuer davantage encore la féminité et le glamour de ses bijoux qui, souvent, puisent leur inspiration dans  l’histoire familiale.

Générosité, mémoire et raffinement

Parmi ses nombreuses créations, citons notamment la collection « Flora Pensée » qui revisite le pouvoir des fleurs au travers d’un bouquet de bagues aux pierres fines taillées pour mieux épouser les courbes des pétales. Mis en relief par des diamants sertis a posteriori, « Flora  Pensée » est un sublime hommage à sa grand-mère qui glissait dans les lettres qu’elle lui adressait de superbes pensées séchées. Quant à la bague "Opéra", elle marie l’or à l’éclat des pierres. Son origine ? Un péridot offert par les frères d’Isabelle pour ses 50 ans. Évoquons aussi la bague "Shéhérazade" directement inspirée des contes des "Mille et Une Nuits" qu’elle aimait tant lire dans son enfance. Sculptées dans l’or rose, ses arabesques aux courbes voluptueuses évoquent la magie de l’Orient. Sans oublier les délicieuses "Abeilles" qui se métamorphosent en un essaim de pin’s chatoyants, tour à tour décalés, glamour ou rock. Des petits bijoux identifiables par les deux perles de culture qui dessinent le corps de l’insecte et ses ailes empierrées, le tout fixé sur une discrète tige en or rose. Ou encore, la somptueuse et chic collection "Foudre" qui met cette fois en exergue les diamants de couleur. Pas de doute, chez Isabelle Langlois, couleurs, poésie et élégance sont toujours au  rendez-vous. 

Laurent Fialaix

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Tour de tables, les pieds dans l’eau

Tour de tables, les pieds dans l’eau

L’été, une pause s’impose. Alors que le thermomètre grimpe et que l’activité lève le pied, on prend enfin le temps de savourer. L’œil rivé vers l’hori...

Chambres avec vue : nos meilleures destinations

Chambres avec vue : nos meilleures destinations

Hôtels avec rooftop select, cimes montagneuses, penthouse sarde dominant la mer. Cet été, on prend de la hauteur pour mieux respirer et bénéficier de...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Jaguar F-Type, sportive et hyper puissante

Jaguar F-Type, sportive et hyper puissante

Modèle emblématique du prestigieux constructeur britannique, cette sportive se pare régulièrement de nouveaux atours. Sans jamais décevoir. La version...

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

Fondation Cherqui : du médicament générique à une collection unique

À Aubervilliers, les immenses entrepôts des anciens laboratoires de l’entreprise pharmaceutique de Jean Cherqui, initiateur des premiers médicaments g...

L'art, un investissement méconnu

L'art, un investissement méconnu

Anciennement apanage des grandes fortunes, l’art s’est progressivement démocratisé pour se rendre accessible à tous. Malgré le contexte sanitaire, le...

À la découverte des vignobles tourangeaux

À la découverte des vignobles tourangeaux

Terres de patrimoine et d’histoire, la Touraine est un terrain de jeu formidable pour les amateurs de vin. Parmi une centaine de caves, Décideurs a fa...

Livres : la sélection du mois de juillet

Livres : la sélection du mois de juillet

De la BD, un zeste d’histoire, une pincée de politique : voici quatre livres qui retiennent l’attention de la rédaction.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message