Isabelle de Silva, une technicienne attachée au monde de l’entreprise

Présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Diplômée de HEC en 1990 et de l’ENA en 1994, Isabelle de Silva ne cache pas avoir toujours été très attachée à l’entreprise. Celle qui a fait le choix d’une carrière dans l’administration a d’ailleurs débuté dans le privé, de L’Oréal en Amérique du Sud à Bouygues Immobilier, en passant par CMACGM. Après quoi elle reste près de vingt ans au sein du Conseil d’État avant de rejoindre l’Autorité de la concurrence en 2014 dont elle prend la tête deux ans plus tard. Dès son arrivée, elle exprime son souhait que "la nomination d’une femme à de hautes fonctions devienne tout à fait banale" et impose rapidement sa propre personnalité, ses méthodes de travail et son tempérament dans le cercle très fermé des 200 collaborateurs de l’Autorité. Forte de ses compétences juridiques et économiques, Isabelle de Silva n’a jamais vraiment voulu choisir entre ces deux matières : une parfaite complémentarité pour exercer les plus hautes fonctions au sein du gendarme français de la concurrence dont l’objectif premier est le respect d’un certain ordre économique par l’utilisation de règles juridiques.


Un bilan impressionnant


Depuis 2016, cette passionnée de musique lyrique et de danse multiple les faits d’arme. Le premier ? Le dossier inédit de gun jumping, soit la condamnation d’Altice à une amende de 80 millions d’euros pour avoir réalisé de manière anticipée deux opérations de concentration notifiée en 2014, qui sert maintenant d’exemple pour toute opération de rachat. Plus récemment, l’Autorité de la concurrence a sous la direction d’Isabelle de Silva sanctionné le géant américain Apple pour entente au sein de son réseau de distribution et abus de dépendance économique en lui infligeant une amende record de 1,1 milliard d’euros. Sur l’année 2019, le gendarme de la concurrence a rendu pas moins de 316 décisions et avis, et prononcé 632 millions d’euros de sanctions ! Et son activité ne s’est pas affaiblie en 2020 malgré la crise sanitaire : il a rendu pas moins de 26 décisions de contrôle de concentration au cours du premier confinement et a enregistré 90 signalements opérés sur des pratiques mises en oeuvre pendant ce confinement et le déconfinement progressif.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Contentieux & Arbitrage 2020-2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide Contentieux & Arbitrage 2020-2021.
Sommaire
Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Stephenson Harwood crée un département propriété intellectuelle à Paris

Après presque dix-sept ans passés chez FTPA, Boriana Guimberteau rejoint Stephenson Harwood en tant qu’associée pour y lancer un nouveau département e...

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Fidal Paris compte six nouveaux associés directeurs

Dans le but de renforcer ses bureaux de Paris et d’Île-de-France, Fidal nomme, au sein de différentes équipes, six nouveaux directeurs associés : Paul...

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

D. Charlet (Anacofi) : "Il faut profiter du "bonus image" créé pendant la crise"

Entre vaccination et réouverture de l’économie, le contexte plus favorable de la situation sanitaire est l’occasion de jeter un regard lucide sur le p...

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Linda Azizi rejoint Arst Avocats

Arst Avocats annonce l'arrivée de Linda Azizi en qualité d'associée.

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son pôle concurrence

Squire Patton Boggs renforce son département droit de la concurrence à Paris en accueillant Erling Estellon en qualité d’of counsel.

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Nathalie Roret (ENM) : "De la méconnaissance naît la méfiance"

Alors qu’aujourd’hui s’ouvrent les états généraux de la justice, Décideurs Juridiques se tourne vers la profession de juge. Nathalie Roret avait créé...

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Contentieux des affaires : Solène Delafond crée Delafond Avocats

Après plusieurs années d’exercice au sein des cabinets Rossi Bordes & Associés et Darrois Villey Maillot Brochier, Solène Delafond prend son indép...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte