Isabelle de Silva, une technicienne attachée au monde de l’entreprise

Présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Présidente de l'Autorité de la concurrence, Isabelle de Silva figure parmi les personnalités incontournables du droit à retrouver dans notre dossier "Contentieux & Arbitrage 2020-2021".

Diplômée de HEC en 1990 et de l’ENA en 1994, Isabelle de Silva ne cache pas avoir toujours été très attachée à l’entreprise. Celle qui a fait le choix d’une carrière dans l’administration a d’ailleurs débuté dans le privé, de L’Oréal en Amérique du Sud à Bouygues Immobilier, en passant par CMACGM. Après quoi elle reste près de vingt ans au sein du Conseil d’État avant de rejoindre l’Autorité de la concurrence en 2014 dont elle prend la tête deux ans plus tard. Dès son arrivée, elle exprime son souhait que "la nomination d’une femme à de hautes fonctions devienne tout à fait banale" et impose rapidement sa propre personnalité, ses méthodes de travail et son tempérament dans le cercle très fermé des 200 collaborateurs de l’Autorité. Forte de ses compétences juridiques et économiques, Isabelle de Silva n’a jamais vraiment voulu choisir entre ces deux matières : une parfaite complémentarité pour exercer les plus hautes fonctions au sein du gendarme français de la concurrence dont l’objectif premier est le respect d’un certain ordre économique par l’utilisation de règles juridiques.


Un bilan impressionnant


Depuis 2016, cette passionnée de musique lyrique et de danse multiple les faits d’arme. Le premier ? Le dossier inédit de gun jumping, soit la condamnation d’Altice à une amende de 80 millions d’euros pour avoir réalisé de manière anticipée deux opérations de concentration notifiée en 2014, qui sert maintenant d’exemple pour toute opération de rachat. Plus récemment, l’Autorité de la concurrence a sous la direction d’Isabelle de Silva sanctionné le géant américain Apple pour entente au sein de son réseau de distribution et abus de dépendance économique en lui infligeant une amende record de 1,1 milliard d’euros. Sur l’année 2019, le gendarme de la concurrence a rendu pas moins de 316 décisions et avis, et prononcé 632 millions d’euros de sanctions ! Et son activité ne s’est pas affaiblie en 2020 malgré la crise sanitaire : il a rendu pas moins de 26 décisions de contrôle de concentration au cours du premier confinement et a enregistré 90 signalements opérés sur des pratiques mises en oeuvre pendant ce confinement et le déconfinement progressif.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Contentieux & Arbitrage 2020-2021

Retrouvez notre dossier issu du Guide Contentieux & Arbitrage 2020-2021.
Sommaire
Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Retrouvez les classements issus du Guide Risk Management & Assurance 2022

Après plus de trois mois d'enquête, la rédaction de Décideurs a le plaisir de vous partager ses classements des meilleurs professionnels en matière de...

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Aston Avocats renforce sa pratique en droit social

Avocate spécialiste en droit du travail et de la sécurité sociale, Rosine de Matos est nommée counsel au sein du département social du cabinet Aston A...

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Une non-juriste dirige dorénavant Altius

Le cabinet belge Altius renouvelle sa direction et nomme Valérie Struye general manager. Il sera pour la première fois dirigé par un professionnel san...

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

L’UE est prête pour le reporting extrafinancier des grandes entreprises

Mardi 22 juin, le Parlement européen et les gouvernements des 27 ont conclu un accord provisoire sur la directive CSRD, qui prévoit de nouvelles règle...

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Room Avocats mise sur sa pratique distribution concurrence

Le réseau d’avocats d’affaires Room Avocats accueille Gwendoline Cattier à la tête de sa pratique distribution concurrence. L’avocate est passée par c...

Google et droits voisins : la conclusion

Google et droits voisins : la conclusion

Après deux ans de tractations entre Google et l’Apig et une amende de 500 millions d’euros, le dossier des droits voisins est désormais clos pour la f...

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Nouvel associé marseillais pour UGGC Avocats

Le cabinet indépendant présent à l’international UGGC Avocats consolide son bureau de Marseille grâce à l’arrivée d’un nouvel associé spécialiste du d...

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Winifrey Caudron : de la finance aux assurances

Depuis seize ans, Winifrey Caudron évolue au sein du groupe Up. Retour sur son parcours et sur son intérêt croissant pour les thématiques de risk mana...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message