Ipsos France nomme Alexandre Guérin au poste de directeur général

Depuis le 1er avril, un nouveau directeur général préside les destinées d’Ipsos France. Il s’agit d’Alexandre Guérin qui travaille dans le groupe depuis 2006.

Depuis le 1er avril, un nouveau directeur général préside les destinées d’Ipsos France. Il s’agit d’Alexandre Guérin qui travaille dans le groupe depuis 2006.

C’est dans un contexte de transformation des marchés important qu’Ipsos annonce la nomination d’Alexandre Guérin en tant que nouveau directeur général. Après un passage chez Nestlé, Unilever et au sein du cabinet de conseil Kearney, il rejoint, en 2006, le groupe Ipsos au poste de directeur du cabinet des présidents.  

Il occupe par la suite les fonctions de directeur financier IIS & opérations globales puis de directeur d’Ipsos Loyalty en France (études pour le management de la relation clients-employés) avant d’en prendre la présidence aux États-Unis en 2014. Quatre ans, après il brigue le poste de chief client officer lors du lancement de "Total Understanding", un projet de croissance interne et externe du groupe.  

Comprendre le monde pour apporter des solutions adaptées 

C’est donc après un parcours de quinze années au sein du groupe qu’Alexandre Guérin arrive à la direction générale d’Ipsos France au cours d’une période qu’il qualifie de "pleine d’incertitudes et de transformations pour [leurs] clients", constituant pour le groupe un "terreau fertile d’innovations et d’agilité".  

Cette nomination devrait permettre à Ipsos France d’afficher, par le biais de son nouveau directeur général, "une ambition renouvelée de développement" afin de "[délivrer à leurs clients] l’information la plus précise, qui permet d’avoir une vraie compréhension de la société, des marchés et des individus", affirme Henri Wallard, directeur délégué du groupe et chairman d’Ipsos en France.  

David Glaser 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Jorge Moll Filho : l’hôpital mais pas la charité

Des services publics déficients et une classe moyenne supérieure nombreuse. Le Brésil présente la configuration idéale pour se lancer dans la santé pr...

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

D. Fleury (MACIF) : "La crise a accéléré notre transformation digitale"

Didier Fleury accompagne depuis deux ans la transformation numérique de la Macif, société d’assurance mutuelle française.  Un défi de taille pour cett...

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Paul Boudre, le fil conducteur de Soitec

Directeur général de Soitec depuis 2015, il a remis le fabricant de semi-conducteurs sur les rails et compte tripler le chiffre d’affaires du groupe d...

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

J.-E. Daubresse (DS France) : "En 2024, DS ne produira que des modèles électriques"

La présentation de la nouvelle DS4 début septembre s’est accompagnée de l’annonce d’un passage au 100 % électrique à partir de 2024 de la marque DS. J...

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Anne Méaux, la femme qui murmure à l'oreille des puissants

Le plafond de verre ? Anne Méaux l’a crevé dès l’âge de 20 ans à une époque où les femmes influentes se comptaient pratiquement sur les doigts d’une m...

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Gilles et Yves-Loïc Martin. Qui sont les rois des Labos ?

Depuis 1997, les frères Martin développent un groupe de laboratoires d’analyse et de biologie médicale née d’une technologie découverte par leurs pare...

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

Jean-Louis Bouchard (Econocom) : "La RSE est la partie obligatoire de la liberté d’entreprendre"

L’économie circulaire est au cœur de l’activité d’Econocom, groupe spécialisé depuis 1973 dans les services liés à la transformation digitale. Son fon...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte