Investisseurs responsables de tous les pays, unissez-vous !

La corporate governance implique la prise en compte des intérêts de toutes les parties prenantes de l’entreprise. Et si l’une des parties était l’environnement ? La notation extra-financière permet aux investisseurs d’identifier les cibles les plus responsables.

La corporate governance implique la prise en compte des intérêts de toutes les parties prenantes de l’entreprise. Et si l’une des parties était l’environnement ? La notation extra-financière permet aux investisseurs d’identifier les cibles les plus responsables.

L’investisseur d’aujourd’hui s’intéresse, certes, au paysage financier de l’entreprise, mais pas seulement. Privilégiant une vision à long terme, il se tourne de plus en plus vers les entreprises aux politiques socialement responsables, qui connaissent une attractivité croissante.

 

La conscience des investisseurs et cibles

Depuis 2010, la France a pris un engagement formel pour l’environnement : la loi dite Grenelle II impose aux sociétés de gestion les reportings en matière de prise en compte des critères sociaux, environnementaux et de qualité de gouvernance dans leur politique d’investissement. Les industriels, quant à eux, sont soumis à l’obligation d’adopter des plans d’action en faveur de réduction d’émission de carbone et d’autres substances nocives.

 

Qui est le premier de la classe ?

Vigeo, Eiris, Inrate, Oekom Research, RobecoSam, Sustainalytics… Facilitant le choix des investisseurs responsables, les agences de notation extra-financière se multiplient. Plusieurs d’entre elles soulignent l’exemplarité de la France et de l’Allemagne, dont les entreprises des secteurs de l’automobile, de la construction, des assurances, de l’électronique, des nouvelles technologies et du télécom sont leaders en matière de performance ESG.

 

En dehors du private equity, la finance verte gagne du terrain en Europe avec l’émergence, depuis plusieurs années, des green bonds ou obligations vertes, dont les profits sont destinés à financer ou à refinancer les projets environnementaux. L’État français suit EDF et annonce vouloir émettre plusieurs milliards d’euros d’obligations vertes souveraines en 2017.

 

Les classiques s’y mettent

La prise de conscience ne concerne pas seulement les acteurs spécialisés : les agences de notation financière, les grandes classiques, proposent toutes les trois les évaluations des performances des entreprises en matière sociétale et environnementale. Tout en émettant une réserve rassurant les acteurs peu sensibles à la cause : il s’agit d’une notation à part, ne faisant pas partie des critères du credit rating historique.

 

T.D.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

La France va consacrer 7 milliards d’euros à l’hydrogène

Dans le cadre du plan de relance, sept milliards d’euros seront ainsi consacrés à la décarbonation de l’industrie, à la production d’hydrogène par éle...

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Les dirigeants de TPE et PME plus optimistes qu’en avril

Bpifrance Le Lab et Rexecode interrogent chaque trimestre les patrons sur leur trésorerie et leurs anticipations de croissance. Les prévisions concern...

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Jacques Veyrat, l’intrépide homme d’affaires

Passé par un cabinet ministériel, homme d’affaires et chef d’entreprise, Jacques Veyrat a changé de cap en quittant la direction du groupe Louis-Dreyf...

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Jonathan Salter est le nouveau Head of Risk Consulting chez AXA

Le spécialiste de la gestion des risques Jonathan Salter est promu au sein d’Axa XL. Il succède à compter du 1er octobre à Corinne Vitrac qui prend la...

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numérique"

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numériq...

Dans une interview accordée à Décideurs, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, évoque les grands enseignements de la crise sur la digitalisatio...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message