Investissement, la prudence est de mise

Selon le baromètre Euler Hermes 2019, une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018.

Selon le baromètre Euler Hermes 2019, une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018.

Le baromètre Euler Hermes 2019 pointe la prudence des entreprises françaises en matière d’investissement en 2019. En effet, seulement une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018. Cette baisse de régime s’explique notamment par une croissance atone de la consommation des ménages (+1,1 % de croissance en 2019) accentuant le manque de débouchés des entreprises et le besoin de reconstitution de leurs marges (soumises à de fortes contraintes comme le prix du pétrole ou la variation des salaires). Toutefois, on peut remarquer une forte distorsion de l’investissement selon les secteurs. Si la chimie et l’agriculture font figure de bons élèves, où 88 % des entreprises agricoles souhaitent maintenir ou augmenter leur niveau d’investissement, le commerce de détail se situe, pour sa part, beaucoup plus en retrait.
 


La nature des investissements varie également en fonction des secteurs d'activité. Le secteur le plus offensif, la chimie, affecterait la plupart de ses investissements à l’augmentation de ses capacités de production. De leurs côtés, les transports et l’industrie automobile, se consacreraient davantage à des investissements défensifs qui permettront à ces secteurs de s’adapter aux normes et aux réglementations de plus en plus contraignantes. Lors de la demande en mariage effectuée par FCA auprès de Renault, de nombreux observateurs ont fait part de ces velléités défensives. Fiat Chrysler, qui souffre depuis plusieurs années de déficience en matière d'électrification de ses véhicules, cherchait le meilleur partenaire pour éviter les sanctions qui pèseront sur le constructeur à l'horizon 2021. À partir de cette date, tous les constructeurs automobiles devront se limiter à un seuil de 95 g/km de CO2 en moyenne sur l'ensemble des modèles vendus. Avant ces tractations, le constructeur italo-américain avait déjà conclu un accord à 1,8 milliard d'euros avec Tesla pour racheter les crédit CO2 du Californien afin d'éviter une lourde amende.
 

 

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

Introduction en Bourse convaincante pour OVHcloud

OVHcloud, leader européen des services informatiques dématérialisés, vient de faire son entrée à la Bourse de Paris ce vendredi 15 octobre. L’action,...

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

S’il est un sujet qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année 2021, c’est bien celui de la réforme de la fiscalité internationale...

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif"

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment spor...

La start-up Sorare, qui développe un jeu de fantasy football permettant de collectionner des cartes numériques de football sous forme de jetons non fo...

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Dans le cadre de la 21e édition du forum indépendant "European Midcap Event" qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre prochains, près de 200 entrep...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de chan...

Mazars en France a donné la parole à 2 143 Français concernant leurs attentes vis-à-vis des entreprises en 2021, dans un contexte de sortie de crise....

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte