Investissement, la prudence est de mise

Selon le baromètre Euler Hermes 2019, une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018.

Selon le baromètre Euler Hermes 2019, une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018.

Le baromètre Euler Hermes 2019 pointe la prudence des entreprises françaises en matière d’investissement en 2019. En effet, seulement une entreprise sur deux prévoit d’investir autant ou plus qu’en 2018. Cette baisse de régime s’explique notamment par une croissance atone de la consommation des ménages (+1,1 % de croissance en 2019) accentuant le manque de débouchés des entreprises et le besoin de reconstitution de leurs marges (soumises à de fortes contraintes comme le prix du pétrole ou la variation des salaires). Toutefois, on peut remarquer une forte distorsion de l’investissement selon les secteurs. Si la chimie et l’agriculture font figure de bons élèves, où 88 % des entreprises agricoles souhaitent maintenir ou augmenter leur niveau d’investissement, le commerce de détail se situe, pour sa part, beaucoup plus en retrait.
 


La nature des investissements varie également en fonction des secteurs d'activité. Le secteur le plus offensif, la chimie, affecterait la plupart de ses investissements à l’augmentation de ses capacités de production. De leurs côtés, les transports et l’industrie automobile, se consacreraient davantage à des investissements défensifs qui permettront à ces secteurs de s’adapter aux normes et aux réglementations de plus en plus contraignantes. Lors de la demande en mariage effectuée par FCA auprès de Renault, de nombreux observateurs ont fait part de ces velléités défensives. Fiat Chrysler, qui souffre depuis plusieurs années de déficience en matière d'électrification de ses véhicules, cherchait le meilleur partenaire pour éviter les sanctions qui pèseront sur le constructeur à l'horizon 2021. À partir de cette date, tous les constructeurs automobiles devront se limiter à un seuil de 95 g/km de CO2 en moyenne sur l'ensemble des modèles vendus. Avant ces tractations, le constructeur italo-américain avait déjà conclu un accord à 1,8 milliard d'euros avec Tesla pour racheter les crédit CO2 du Californien afin d'éviter une lourde amende.
 

 

Sandy Andrianabiby

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Trésorerie : un nouveau dispositif de soutien aux entreprises

Trésorerie : un nouveau dispositif de soutien aux entreprises

L'Assemblée nationale a adopté, dans le cadre de l’examen du troisième projet de loi de finances rectificatives, un dispositif proposé par le gouverne...

Alain Griset, la reconnaissance d’un indépendant

Alain Griset, la reconnaissance d’un indépendant

Nommé lundi 6 juillet ministre délégué en charge des PME, Alain Griset est engagé depuis le début de la crise pour défendre les 2,8 millions d’entrepr...

Ferroviaire : Alstom reprend le fabricant de disques de frein Ibre

Ferroviaire : Alstom reprend le fabricant de disques de frein Ibre

Le géant français de l’équipement pour les transports continue sa mue vers plus d’innovation et de durabilité.

Les dirigeants de PME et ETI  agissent-ils pour le climat ?

Les dirigeants de PME et ETI agissent-ils pour le climat ?

Selon une étude publiée le 8 juillet par Bpifrance le Lab, 80 % des patrons ont conscience de l’urgence climatique. Pour autant, seuls 13 % déclarent...

Jason Schenker : "Beaucoup de gens ne retourneront pas au bureau"

Jason Schenker : "Beaucoup de gens ne retourneront pas au bureau"

Au-delà de l’analyse en finance de marché, l’économiste américain Jason Schenker partage sa vision et les résultats de ses études futuristes. L’auteur...

Webinaire : "Quels conseils apporter aux épargnants et investisseurs en période d'incertitude ?"

Webinaire : "Quels conseils apporter aux épargnants et investisseurs en période d'incertitude ?"

Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en oeuvre pour gérer avec pertinence ses portefeuilles financiers ? Éric Bachmann, fondateur de Patrimum Gr...

J-M. Mercadal (OFI AM) : "Les marchés considèrent que le trou d’air lié au Covid-19 est terminé"

J-M. Mercadal (OFI AM) : "Les marchés considèrent que le trou d’air lié au Covid-19 est terminé"

La forte remontée des marchés actions interroge. La bourse est-elle aujourd'hui déconnectée de l’économie ? Ou est-elle tout simplement prête à payer...

L’ascension d'Amélie de Montchalin

L’ascension d'Amélie de Montchalin

Issue des rangs du privé, Amélie de Montchalin s’est fait connaître à l’Assemblée nationale pour son travail à la commission des finances et ses posit...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message