Investir dans l’immobilier avec cent euros en poche : le pari d’Upstone

Upstone, la plate-forme de crowdfunding tend la main à tous les investisseurs potentiels en permettant à chacun d’investir avec 100 euros dans le projet de construction d’un hôtel mené par l’opérateur immobilier Redman dans l’agglomération de Bordeaux.

Upstone, la plate-forme de crowdfunding tend la main à tous les investisseurs potentiels en permettant à chacun d’investir avec 100 euros dans le projet de construction d’un hôtel mené par l’opérateur immobilier Redman dans l’agglomération de Bordeaux.

La plate-forme d’investissement Upstone a lancé fin juin une levée de fonds d’1,2 million d’euros auprès d’investisseurs privés pour investir dès cent euros dans la construction et l’exploitation de l’hôtel de Lormont pilotée par « l’asset developer » Redman. Upstone a déjà récolté près d’un million d’euros depuis le lancement de l’opération.

Ouvert à tous les investisseurs privés que ceux-ci souhaitent « mettre 100 euros ou 100 000 euros » comme le précise l’un des fondateurs d’Upstone, Arnaud Romanet-Perroux, ce financement participatif obligataire, leur promet à tous de « gagner une rémunération annuelle à moyen terme » soit entre cinq et sept ans à raison d’un rendement annuel de 9%.  

Les investisseurs pourront également bénéficier du tarif spécial « Friends and family » de l’hôtel de Lormont lors de leurs séjours, qui ouvrira en janvier 2019.

Une ambition internationale

Le cofondateur d’Upstone, Arnaud Romanet-Perroux ne compte pas se limiter à la France et envisage d’investir dans d’autres pays de l’Union européenne dès la mise en place d’une réglementation communautaire. Il envisage également de se tourner vers l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest, pays qui comptent de nombreux porteurs de projets intéressés. Il estime que les solutions de financements participatifs ont « énormément de sens en Afrique parce qu’elles permettent d’investir une partie de l’épargne dans des projets ». Il regrette néanmoins l’absence de réglementation régionale ou sous-régionale, qui selon lui ne devrait pas tarder.

Pascal GALLY

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

PayFit lève 70 millions d’euros pour doubler de taille en 2020

PayFit lève 70 millions d’euros pour doubler de taille en 2020

La start-up qui digitalise et simplifie la gestion de paie et des RH frappe un grand coup avec l’une des plus grosses levées de fonds de l’histoire de...

N. Boudot (Softbank Robotics) : "Nous avons diffusé 25 000 robots dans le monde"

N. Boudot (Softbank Robotics) : "Nous avons diffusé 25 000 robots dans le monde"

Le géant japonais de la téléphonie mobile Softbank mène depuis plusieurs années une stratégie d’investissement frénétique dans les nouvelles technolog...

A. Gressier (La Redoute) : "Une transformation digitale, ce n’est jamais terminé"

A. Gressier (La Redoute) : "Une transformation digitale, ce n’est jamais terminé"

Le groupe a réussi, in extremis, son come-back en accélérant à partir de 2014 sa transformation digitale. Le géant de Roubaix, s'est recentré sur le e...

C. Orlhac (Aurep) : "Nous sommes très fiers de notre partenariat avec l’AFFO"

C. Orlhac (Aurep) : "Nous sommes très fiers de notre partenariat avec l’AFFO"

Structurée autour d’une équipe pédagogique d’une soixantaine de personnes, l’Aurep dispense depuis 25 ans des formations en gestion de patrimoine dans...

S. Genet (Carat Capital) : "La croissance externe n’est pas exclue"

S. Genet (Carat Capital) : "La croissance externe n’est pas exclue"

Positionnement de son cabinet de gestion de patrimoine, attente de sa clientèle, montée en puissance du private equity, importance du groupement de la...

Le management de transition, avenir du directeur financier

Le management de transition, avenir du directeur financier

Ces dix dernières années, le management de transition a séduit de plus en plus de dirigeants. Cette évolution, liée au changement du marché du travail...

Cloud : Google renforce son offre avec le rachat de Looker

Cloud : Google renforce son offre avec le rachat de Looker

La transaction, d’une valeur de 2,6 MD$, est le quatrième plus gros coup de l’histoire du géant de Mountain View sur le terrain du M&A.

L.Martinez (Alstom) : "D’ici trois ou quatre ans, un certain nombre de processus seront automatisés"

L.Martinez (Alstom) : "D’ici trois ou quatre ans, un certain nombre de processus seront automatisés"

Laurent Martinez a pris ses fonctions de directeur financier d’Alstom le 1er juillet 2018 après une carrière chez Airbus, alors que le projet de fusio...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message