Investir dans l’immobilier avec cent euros en poche : le pari d’Upstone

Upstone, la plate-forme de crowdfunding tend la main à tous les investisseurs potentiels en permettant à chacun d’investir avec 100 euros dans le projet de construction d’un hôtel mené par l’opérateur immobilier Redman dans l’agglomération de Bordeaux.

Upstone, la plate-forme de crowdfunding tend la main à tous les investisseurs potentiels en permettant à chacun d’investir avec 100 euros dans le projet de construction d’un hôtel mené par l’opérateur immobilier Redman dans l’agglomération de Bordeaux.

La plate-forme d’investissement Upstone a lancé fin juin une levée de fonds d’1,2 million d’euros auprès d’investisseurs privés pour investir dès cent euros dans la construction et l’exploitation de l’hôtel de Lormont pilotée par « l’asset developer » Redman. Upstone a déjà récolté près d’un million d’euros depuis le lancement de l’opération.

Ouvert à tous les investisseurs privés que ceux-ci souhaitent « mettre 100 euros ou 100 000 euros » comme le précise l’un des fondateurs d’Upstone, Arnaud Romanet-Perroux, ce financement participatif obligataire, leur promet à tous de « gagner une rémunération annuelle à moyen terme » soit entre cinq et sept ans à raison d’un rendement annuel de 9%.  

Les investisseurs pourront également bénéficier du tarif spécial « Friends and family » de l’hôtel de Lormont lors de leurs séjours, qui ouvrira en janvier 2019.

Une ambition internationale

Le cofondateur d’Upstone, Arnaud Romanet-Perroux ne compte pas se limiter à la France et envisage d’investir dans d’autres pays de l’Union européenne dès la mise en place d’une réglementation communautaire. Il envisage également de se tourner vers l’Afrique du Nord et l’Afrique de l’Ouest, pays qui comptent de nombreux porteurs de projets intéressés. Il estime que les solutions de financements participatifs ont « énormément de sens en Afrique parce qu’elles permettent d’investir une partie de l’épargne dans des projets ». Il regrette néanmoins l’absence de réglementation régionale ou sous-régionale, qui selon lui ne devrait pas tarder.

Pascal GALLY

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Franchise Expo s’installe à Versailles

Franchise Expo s’installe à Versailles

Le Salon Franchise Expo se tient du 17 au 20 mars 2019 porte de Versailles. L’occasion pour les investisseurs, créateurs d’entreprises et commerçants...

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Sophie Henry (CMAP) : « Veiller à ce que la médiation ne soit pas victime de son succès »

Ancienne avocate au barreau de Paris et spécialiste du règlement des litiges pour les entreprises, Sophie Henry est déléguée générale du CMAP depuis 2...

Le M&A tire les performances de Lazard

Le M&A tire les performances de Lazard

Malgré une année difficile sur les marchés de la gestion d’actifs, la banque d’affaires garde le sourire grâce aux opérations de fusions-acquisitions....

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie  des universités doit s'inscrire dans une approche économique globale »

Simon Larger (Région Île-de-France) : « L’autonomie des universités doit s'inscrire dans une approc...

Plusieurs universités françaises ont enclenché la dévolution de leur patrimoine immobilier, comme le prévoit la LRU. Successivement consultant « finan...

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Télévision : M6 rachète le pôle TV de Lagardère

Le groupe audiovisuel renforce son offre destinée à la jeunesse alors que Lagardère continue de réduire son exposition aux médias.

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Valtus et Atreus acquièrent Alium Partners

Une acquisition à parité qui renforce les synergies au sein du groupe Globalise.

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

CPR AM : La croissance allemande navigue en eaux troubles

Les récents événements climatiques n’ont pas fait fondre que les glaciers de l'Antarctique. Les mauvais chiffres de la croissance allemande au second...

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Barclays et Rothschild pris dans l’imbroglio Covéa-Scor

Dans la cadre du projet d’OPA, les deux banques d’affaires sont attaquées au civil par la Scor. Et c’est une autre banque, Credit Suisse, qui a alimen...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message