Interprofessionnalité : une première conférence pour les métiers du droit

Quatre syndicats professionnels (avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables) organisent le 8 juillet un événement pour penser les interactions entre expertises. À cette occasion, des représentants de SPE témoigneront.

© Olivia Vignaud

Philippe Glaudet, notaire, Denis Raynal, avocat et Sandrine Cohen-Solal, expert-comptable le 21 juin 2019.

Quatre syndicats professionnels (avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables) organisent le 8 juillet un événement pour penser les interactions entre expertises. À cette occasion, des représentants de SPE témoigneront.

L’interprofessionnalité des métiers du chiffre et du droit n’a pas encore convaincu tous les professionnels. Si certains se montrent réticents face au mariage des professions, d’autres souhaitent saisir la balle au bond. C’est le cas de quatre syndicats – représentants des avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables –qui dédient une conférence au sujet. Cette dernière se tiendra le 8 juillet au campus de Malakoff de l’université Paris Descartes.

Pour mémoire, les professions du droit et du chiffre ont la possibilité depuis le 8 mai 2017 de créer des sociétés pluriprofessionnelles d’exercice (SPE). Le nombre de créations n’est pas encore connu mais environ quinze à vingt structures seraient nées grâce à ce dispositif et plusieurs autres seraient en gestation.

Témoignages et ateliers

Lors de la matinée du 8 juillet, quatre professionnels engagés dans l’interprofessionnalité témoigneront. Sera notamment présent Bertrand Lacourte, notaire à la tête d’une étude conséquente devenu avocat, qui partagera son expérience aux côtés de son nouveau collaborateur, Alexandre Suter. Autre exemple, celui d’Audrey Chemouli d’In Extenso Avocats, qui en dira plus aux participants sur l’association entre experts-comptables et avocats.

L’après-midi sera consacré à quatre ateliers parmi lesquels le public devra choisir. Leur but ? « Que les professionnels construisent ensemble le régime à venir de l’interprofessionnalité », a explique ce mercredi lors d’une présentation Pierre Berlioz, professeur de droit à l’université Paris Descartes, qui fut conseiller du Garde des Sceaux au moment de la rédaction des ordonnances de la loi Macron.

Il faut « faire jouer la pluralité et la richesse des différents statuts pour créer une grande profession du droit », estime pour sa part Philippe Glaudet, notaire et président du Syndicat national des notaires de France (SNN) - l’un des quatre organisateurs de la conférence aux côtés de l’Association des avocats conseils d’entreprises (ACE), de l’Institut français des experts-comptables et des commissaires aux comptes (IFEC) et de la Compagnie des nationale des conseils en propriété industrielle (CNCPI). Ainsi, les métiers sont invités à trouver leur voix pour exercer ensemble, tout en respectant la déontologie et les règles de gouvernance propres à chacun.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

T.Philipponnat (Finance Watch) : "Réglementer la finance durable au niveau européen"

T.Philipponnat (Finance Watch) : "Réglementer la finance durable au niveau européen"

Les normes foisonnent toujours plus autour du sujet de la finance verte. Thierry Philipponnat, directeur de la recherche et du plaidoyer chez Finance...

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Marché du M&A : bilan d'une année folle

Le marché des fusions-acquisitions n’a jamais été aussi florissant que depuis le deuxième semestre 2020. Même si ce dynamisme peut paraître incongru d...

Paris Legal Makers  : le nouveau rendez-vous des décideurs

Paris Legal Makers : le nouveau rendez-vous des décideurs

Événement dédié au développement économique par le droit, le Paris Legal Makers 2021 se tiendra le lundi 6 décembre prochain, en présentiel au palais...

Promotions chez Mayer Brown à Paris

Promotions chez Mayer Brown à Paris

Dans une série de 65 nominations sur le plan mondial, Mayer Brown promeut quatre avocats au sein de son bureau parisien : Jean-Maxime Blutel et Nicola...

Procès Fillon : un an de prison ferme requis en appel

Procès Fillon : un an de prison ferme requis en appel

En appel, le parquet général a requis cinq ans d’emprisonnement dont quatre avec sursis, 375 000 euros d’amende et une peine de dix ans d’inéligibilit...

Data Legal Drive et Vigo créent un logiciel de conformité anticorruption

Data Legal Drive et Vigo créent un logiciel de conformité anticorruption

Afin de guider les entreprises dans la mise en place d’une gouvernance conforme aux exigences de la loi Sapin 2, Data Legal Drive et Vigo lancent un l...

Le médiateur de l’AMF reconduit pour trois ans

Le médiateur de l’AMF reconduit pour trois ans

Marielle Cohen-Branche, le médiateur de l’AMF, est reconduite dans ses fonctions pour un nouveau mandat de trois ans.

Willkie Farr & Gallagher renforce son équipe private equity

Willkie Farr & Gallagher renforce son équipe private equity

Willkie Farr & Gallagher nomme deux nouveaux associés au sein de son bureau parisien, Gil Kiener et Hugo Nocerino. Ces cooptations prendront effet...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte