Interprofessionnalité : une première conférence pour les métiers du droit

Quatre syndicats professionnels (avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables) organisent le 8 juillet un événement pour penser les interactions entre expertises. À cette occasion, des représentants de SPE témoigneront.

© Olivia Vignaud

Philippe Glaudet, notaire, Denis Raynal, avocat et Sandrine Cohen-Solal, expert-comptable le 21 juin 2019.

Quatre syndicats professionnels (avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables) organisent le 8 juillet un événement pour penser les interactions entre expertises. À cette occasion, des représentants de SPE témoigneront.

L’interprofessionnalité des métiers du chiffre et du droit n’a pas encore convaincu tous les professionnels. Si certains se montrent réticents face au mariage des professions, d’autres souhaitent saisir la balle au bond. C’est le cas de quatre syndicats – représentants des avocats, notaires, conseils en propriété industrielle et experts-comptables –qui dédient une conférence au sujet. Cette dernière se tiendra le 8 juillet au campus de Malakoff de l’université Paris Descartes.

Pour mémoire, les professions du droit et du chiffre ont la possibilité depuis le 8 mai 2017 de créer des sociétés pluriprofessionnelles d’exercice (SPE). Le nombre de créations n’est pas encore connu mais environ quinze à vingt structures seraient nées grâce à ce dispositif et plusieurs autres seraient en gestation.

Témoignages et ateliers

Lors de la matinée du 8 juillet, quatre professionnels engagés dans l’interprofessionnalité témoigneront. Sera notamment présent Bertrand Lacourte, notaire à la tête d’une étude conséquente devenu avocat, qui partagera son expérience aux côtés de son nouveau collaborateur, Alexandre Suter. Autre exemple, celui d’Audrey Chemouli d’In Extenso Avocats, qui en dira plus aux participants sur l’association entre experts-comptables et avocats.

L’après-midi sera consacré à quatre ateliers parmi lesquels le public devra choisir. Leur but ? « Que les professionnels construisent ensemble le régime à venir de l’interprofessionnalité », a explique ce mercredi lors d’une présentation Pierre Berlioz, professeur de droit à l’université Paris Descartes, qui fut conseiller du Garde des Sceaux au moment de la rédaction des ordonnances de la loi Macron.

Il faut « faire jouer la pluralité et la richesse des différents statuts pour créer une grande profession du droit », estime pour sa part Philippe Glaudet, notaire et président du Syndicat national des notaires de France (SNN) - l’un des quatre organisateurs de la conférence aux côtés de l’Association des avocats conseils d’entreprises (ACE), de l’Institut français des experts-comptables et des commissaires aux comptes (IFEC) et de la Compagnie des nationale des conseils en propriété industrielle (CNCPI). Ainsi, les métiers sont invités à trouver leur voix pour exercer ensemble, tout en respectant la déontologie et les règles de gouvernance propres à chacun.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Loi Pacte et droit des sociétés : révolution ou coup marketing ?

Conçue comme le « plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises », la loi Pacte votée le 22 mai 2019 promettait de modifier en...

C.Cattoir (M comme Mutuelle) : "Nous privilégions les actifs de rendement"

C.Cattoir (M comme Mutuelle) : "Nous privilégions les actifs de rendement"

Les marchés obligataires sont largement influencés par les politiques menées par les banques centrales. Et avec des taux historiquement bas, il est a...

Sonepar vs AFA, retour sur la fin de la procédure

Sonepar vs AFA, retour sur la fin de la procédure

Près d'une semaine après le blanchiment de son groupe, le secrétaire général de Sonepar, Olivier Catherine, revient sur la situation.

Rapport Gauvin : entre promesses et principe de réalité

Rapport Gauvin : entre promesses et principe de réalité

Le député LREM Raphaël Gauvain a débattu, sur invitation de l’École de formation des barreaux, avec les représentants des juristes d’entreprise (AFJE...

Deux nouveaux associés chez BMH Avocats

Deux nouveaux associés chez BMH Avocats

BMH Avocats poursuit sa croissance en élevant deux collaborateurs au rang d’associés : Thibaut Houssel et Stéphane Dassonville.

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions

LegalPlace lève 6 millions d’euros pour accélérer la digitalisation des opérations juridiques de ses clients.

S. Vidal (Primonial) : "Nous devrions accueillir un nouvel actionnaire aux cotés de Bridgepoint"

S. Vidal (Primonial) : "Nous devrions accueillir un nouvel actionnaire aux cotés de Bridgepoint"

Détenu depuis 2017 par le fonds d'investissement Bridgepoint, Primonial a fait récemment l'objet de nombreuses rumeurs concernant un changement d'acti...

Michel Sapin : "Protéger le lanceur d'alerte n'était pas une évidence dans notre culture"

Michel Sapin : "Protéger le lanceur d'alerte n'était pas une évidence dans notre culture"

C’est en tant que "retraité", comme il le revendique avec un sourire, que Michel Sapin participait lors des Rencontres économiques d’Aix-en-Provence a...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message