Intermarché et le groupe Casino signent un nouveau partenariat en matière d’achats

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en matière d’achats de produits et de développement de services digitaux. L'accord s’étend également aux questions de publicité, de marketing et de stratégie globale de communication du secteur alimentaire.

Les deux grandes chaînes de la distribution alimentaire, Intermarché et Casino, annoncent un partenariat stratégique pour une période de 5 ans, en matière d’achats de produits et de développement de services digitaux. L'accord s’étend également aux questions de publicité, de marketing et de stratégie globale de communication du secteur alimentaire.

Après la rupture d’une alliance similaire en 2018, Casino et Intermarché se retrouvent. Les deux enseignes cherchent à relancer une activité commune d’achat de produits de grandes marques. Mais ce nouveau contrat ne s’arrête pas là. Contrairement au partenariat de 2014, cette association favorisera aussi le développement de la digitalisation de leurs services, un secteur en pleine expansion ces dernières années, ainsi que la mise en avant de leurs producteurs. Un rapprochement juridique opéré par les équipes de Jean-Claude Coulon et associés et Linklaters, qui interviennent auprès d'Intermarché, et les cabinets Peltier Juvigny Marpeau & Associés, Osborne & Clarke et Bredin Prat qui conseillent Casino.

Retour aux origines avec la remise en place d’une centrale d’achat commune

Ce rapprochement portera sur la négociation des conditions d’achat de produits de grande consommation auprès d’une sélection de grands fournisseurs internationaux. Pour ce faire, deux structures distinctes seront créées, une alimentaire et une autre, non alimentaire. L’entité, basée en Belgique, couvrira l’Europe et l’Amérique Latine. "Tout en préservant la concurrence entre les deux enseignes et en s’appuyant sur leurs complémentarités, la création de ces deux entités permettra à Intermarché et Casino d’être plus compétitifs notamment face à des fournisseurs incontournables d’envergure internationale", précise le communiqué.

Un nouvel accord plus complet et très différent du précédent

Intermarché et le grand groupe Casino instaurent une société commune chargée de commercialiser une offre de Retail Media à l’attention des marques et agences de France. Cette structure devrait leur permettre d’activer un volume inédit de datas transactionnelles sur les supports digitaux. En proposant ces services, "Intermarché et le groupe Casino entendent, notamment, répondre conjointement à la prédominance d’acteurs mondiaux opérant en France" précise le communiqué.

Cette nouvelle collaboration qui porte également sur le domaine de l’agro-alimentaire a pour but de permettre aux filiales de production du groupement Les Mousquetaires, dont toutes les usines sont situées en France, de participer, de manière concurrentielle, aux appels d’offres émis par le groupe Casino pour la fourniture de produits MDD (Marque De Distributeur). Cette contribution s’inscrit dans une perspective de développement et de consolidation du courant d’affaires des parties concernées et, ce, dans l’intérêt des éleveurs et agriculteurs partenaires produisant des produits d’origine française.

Jean-Louis Bore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

C. Pasdeloup (Monoprix) : "Les coachs externes parlent le même langage que nos managers"

C. Pasdeloup (Monoprix) : "Les coachs externes parlent le même langage que nos managers"

Destinée à l'ensemble du groupe Monoprix, #Moncoach permet de réserver une séance de coaching afin de résoudre une problématique managériale. Cécile P...

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Patrick Blethon (Saur) : "En France, on ne connaît pas le prix de l’eau"

Président de Saur depuis un an et demi, Patrick Blethon déroule son plan stratégique. Au menu : s’internationaliser, se rapprocher de ses clients et s...

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Red River West ouvre les portes de l’Eldorado aux start-up françaises

Le fonds de capital-risque indépendant, sponsorisé par la holding de François Pinault Artémis, mise sur les entreprises françaises et européennes qui...

La renaissance de la foodtech

La renaissance de la foodtech

L’année 2020 aura été une année record pour l’écosystème des foodtech européennes. Celles-ci atteignent un niveau de deals de 2,7 milliards d’euros....

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Vente directe, VDI et Covid : le pire n’est jamais sûr…Encore faut-il anticiper !

Contrairement à ce que le premier confinement du printemps 2020 laissait présager, la crise du Covid a été une fois de plus un révélateur de la formid...

Vincent Rouaix, le conquistador

Vincent Rouaix, le conquistador

Le PDG d’Inetum, entreprise spécialisée dans les services informatiques, a mené 38 acquisitions depuis son arrivée en 2009. À la tête d’un groupe qui...

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

A. Simon Druon (Cabinet Netter) : "Lever les brevets n’est pas une solution"

Alors que le débat autour de la levée des brevets sur les vaccins s’intensifie et que Joe Biden comme Emmanuel Macron y seraient favorables, Aurore Si...

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

E. Lepoutre (Lepoutre & Partners) : "Je signe mes recrutements avec mon sang"

Avocat aux barreaux de Paris, Barcelone, Madrid et New York, Emeric Lepoutre travaillait chez Gide lorsqu’il a été approché par l’un de ses clients po...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte