Insideboard lève 25 millions d’euros pour sa plateforme de conduite du changement

La jeune pousse française boucle un deuxième tour de table de plus de 20 millions d’euros, complété par des financements bancaires. Cette levée, finalisée sans renégociation, servira les ambitions internationales de l’entreprise dont le modèle est particulièrement pertinent en ces temps de crise.

© InsideBoard

La jeune pousse française boucle un deuxième tour de table de plus de 20 millions d’euros, complété par des financements bancaires. Cette levée, finalisée sans renégociation, servira les ambitions internationales de l’entreprise dont le modèle est particulièrement pertinent en ces temps de crise.

Insideboard est né en 2014 à l’initiative des frères Michaël et Yohan Bentolila. La start-up propose une plateforme Saas incorporable à tous les logiciels des grands éditeurs, comme Microsoft, Salesforce, Oracle, Ivalua ou SAP, et qui permet aux entreprises de mener à bien leurs transformations internes. Celles-ci sont accompagnées par le logiciel grâce à trois processus : un espace de collaboration pour les parties prenantes de la transformation, un suivi des indicateurs de la progression de chacun d’entre eux dans la conduite du changement et des incitations comme les modules de formation, la “gamification”, les objectifs quotidiens et les classements notamment. Grâce à son modèle, Insideboard a déjà convaincu de plusieurs clients prestigieux comme Covéa, PSA, Adecco, EDF, LafargeHolcim, Crédit Agricole ou encore La Poste pour un total de 150 000 utilisateurs actifs.

Ce succès, ainsi que la nécessité stratégique pour de nombreuses entreprise de bouleverser leurs habitudes dans ce contexte de crise a conduit Insideboard à boucler un nouveau tour de table, sans renégociation, malgré la situation actuelle. Ainsi, la société clôturé une levée de 20 millions d’euros menée par Axa Venture Partners et à laquelle ont participé Orange Ventures, ISAI et l'investisseur historique Entrepreneur Venture. Ce financement en equity est complété par différents partenariats bancaires, pour atteindre un total de 25 millions d’euros.

Cet argent sera utilisé par Insideboard pour se développer à l’étranger et en particulier aux États-Unis, où la start-up a déjà ouvert des bureaux. « Depuis la crise, le nombre d'entreprises entrées en contact avec nous a augmenté de 150 %, et la moitié de ces demandes viennent de l'international et des Etats-Unis », confirme ainsi Michaël Bentolila. Dans le même temps, Insideboard souhaite peaufiner les algorithmes qui permettent aux utilisateurs de personnaliser l’interface selon leurs besoins.

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

ForMetris et Docebo unissent leurs forces

ForMetris et Docebo unissent leurs forces

Pionnier dans l’évaluation des formations, forMetris vient d’être racheté par l’éditeur LMS Docebo. Un rapprochement gagnant-gagnant.

Télétravail : un accord obtenu à l'arraché

Télétravail : un accord obtenu à l'arraché

Déjouant tous les pronostics, patronat et syndicats ont finalement trouvé un terrain d’entente sur le dossier du télétravail. Un accord qui fait la pa...

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

B. Boumaza (Accor) : "Un hôtel est aussi un abri"

Premier groupe hôtelier en Europe, Accor a été très sévèrement touché par la crise sanitaire qui a frappé de plein fouet le secteur du tourisme. Besma...

R. Kattan (TalenCo) : "Éviter le piège du micro-management"

R. Kattan (TalenCo) : "Éviter le piège du micro-management"

Dans un contexte de crise et de nouvel environnement de travail, Raphaël Kattan, directeur général et associé du cabinet de conseil en transformation...

P. Couesnon (AbbVie) : "L’égalité professionnelle ne constitue plus un enjeu en tant que tel"

P. Couesnon (AbbVie) : "L’égalité professionnelle ne constitue plus un enjeu en tant que tel"

Distinguée au palmarès Best Workplaces for Women® 2020, AbbVie possède un index 2019 de l’égalité professionnelle femme-homme de 92/100. Patrick Coues...

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement fait le point sur les mesures destinées à stimuler l’emploi de la jeune génération qu’e...

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Depuis trois semaines, syndicats et patronat s’entretiennent par visioconférence pour actualiser le cadre du travail à distance. Le point sur l’avancé...

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

Leader du marché du prêt-à-porter en France, Celio cherche sans cesse de nouveaux talents. L’occasion de revenir avec Olivier Cortyl, le directeur du...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte