« Il n’y a plus besoin de pouvoir dans l’entreprise libérée, mais celle-ci a besoin d’un leader »

À la tête de la foncière aux 9,7 milliards d’euros de patrimoine, Olivier Wigniolle porte la transformation du groupe Icade en mettant l’accent sur l’innovation et un écosystème de travail transversal qui s’incarneront dans son nouveau siège, un hub collaboratif à Issy-les-Moulineaux.
Entretien avec Olivier Wigniolle. Directeur général, Icade

À la tête de la foncière aux 9,7 milliards d’euros de patrimoine, Olivier Wigniolle porte la transformation du groupe Icade en mettant l’accent sur l’innovation et un écosystème de travail transversal qui s’incarneront dans son nouveau siège, un hub collaboratif à Issy-les-Moulineaux.

Décideurs. À quoi reconnaît-on une entreprise « libérée » ?

Olivier Wigniolle. Toute entreprise se construit sur des valeurs, une vision, mais aussi sur une organisation qui lui permet de se structurer pour maximiser son efficience. Lorsque l’environnement de l’entreprise évolue très vite, les atouts d’hier peuvent se révéler des faiblesses aujourd’hui. Nous vivons une période de mutation profonde, du fait de la révolution digitale, mais aussi des enjeux environnementaux, des chocs géopolitiques à répétition, de la volatilité extrême des marchés financiers, de l’arrivée sur le marché du travail de collaborateurs plus jeunes aux attentes et aspirations très différentes… Les entreprises sont très fortement impactées par ces mutations ; elles se doivent de réagir sous peine de disparaître. Face à cette montée brutale concomitante du sociétal et du digital, celles-ci doivent se « libérer » de leurs modes d’organisation et de pensée anciens. L’entreprise libérée est donc celle qui arrive à se régénérer et à réinventer son modèle. Modes collaboratifs de management, innovation, place de la RSE ou modes d’occupation de l’espace sont des critères qui permettent de qualifier une entreprise de « libérée » (d’elle-même !).

 

Quels sont les avantages liés à ce type d’organisation et les risques qui en découlent ?

En termes de management et d’organisation, si les avantages semblent évidents, ces transformations ne sont pas exemptes de risques. La « flat » hiérarchie, le travail en mode projet, le management intergénérationnel (Accor, Icade et d’autres ont mis en place des Y board) et l’environnement de travail « dynamique » sont autant de facteurs clés de performance pour l’entreprise de demain. L’innovation est souvent la première étape de la « libération ». Chez Icade, nous avons ainsi créé un collège de l’innovation, totalement « a-hiérarchique » pour inviter celles et ceux qui avaient le désir de s’investir, à le faire. Les collaborateurs les plus jeunes sont en demande d’un état d’esprit plus ouvert et d’un management plus direct. Leurs attentes sont différentes de celles des générations précédentes et ils n’hésitent pas à challenger l’entreprise et à remettre en cause certains principes d’organisation. Les managers doivent en tenir compte. Les générations Y et Millenium s’impliquent par envie et non par devoir. L’entreprise libérée est aussi celle qui saura réussir l’alchimie entre les générations.

 

Comment s’organise le pouvoir dans une entreprise libérée ? Le leadership peut-il s’exercer hors d’une structure hiérarchisée ?

Il n’y a plus besoin de pouvoir dans l’entreprise libérée, mais celle-ci a besoin d’un leader, capable de porter une vision pour « embarquer » les collaborateurs. La difficulté est que ces qualités ne s’apprennent pas de manière magistrale dans les grandes écoles ! Si diriger, c’est avant tout décider, la décision devient de plus en plus partagée. Enfin, le collaboratif et la suppression d’échelons hiérarchiques ne signifie pas absence d’organisation ou d’organigramme ; un système d’organisation matriciel viendra très utilement favoriser la transversalité.

 

Quelles sont les qualités essentielles d’un leader au sein d’une organisation libérée ?

L’exemplarité, l’accessibilité et le courage. Et le leadership managérial se doit d’être accompagné d’une profonde dose d’humanisme sous peine d’être dénué de sens et de portée. Souvenons-nous de Jean Bodin : « Il n’est de richesse que d’hommes ».

 

Propos recueillis par Laetitia Sellam

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Leadership

Certaines personnes changent le monde quand d’autres vivent une vie tranquille, s’affairent « simplement » à manager les affaires courantes. Des personnalités plus affirmées révolutionnent leur secteur, leur environnement, leur pays. Qu’il s’agisse de Xavier Niel, Mark Zuckerberg, Steve Jobs, Ghandi ou Nelson Mandela, quels sont les secrets du Leadership ?
Sommaire
L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

La start-up spécialisée dans les titres restaurants étend son offre. Elle vise désormais les comités d’entreprise en proposant des chèques cadeaux et...

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Pour Deliveroo, la crise sanitaire est un jackpot

Entre les confinements et le télétravail, la livraison de repas à domicile connaît un succès sans précédent depuis maintenant un an. Melvina Sarfati e...

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

M. Trabbia (Orange) : "Consommateurs et entreprises doivent se saisir de la 5G"

Alors que la 5G se déploie en France, Orange lance des laboratoires où les entreprises peuvent expérimenter et s’approprier cette nouvelle technologie...

Méka Brunel, la bâtisseuse

Méka Brunel, la bâtisseuse

Depuis sa nomination à la tête de Gecina en 2017, Méka Brunel ne cesse de transformer la foncière aux 20 milliards d’euros de patrimoine. L’Iranienne...

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Accord de principe pour Veolia et Suez en vue d'un rapprochement

Les deux géants français, Veolia et Suez, en pourparlers depuis de nombreux mois, sont arrivés à un accord de principe sur le projet de fusion des deu...

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific acquiert le français IESPM

Eurofins Scientific, un des leaders mondiaux de services bio-analytiques, a annoncé ce jeudi l’acquisition du groupe IESPM, acteur majeur de l’analyse...

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

Spécialiste du management de transition Valtus accompagne des entreprises en pleine croissance ou lorsque celles-ci font face à une problématique spéc...

Carrefour explose son chiffre d'affaires et progresse en e-commerce

Carrefour explose son chiffre d'affaires et progresse en e-commerce

Le géant de la distribution Carrefour enregistre sa meilleure performance depuis 20 ans malgré la crise sanitaire actuelle. Stratégie, organisation et...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte