Bismuth Avocats : "Il est essentiel de connaître l’activité de son client et de s’insérer dans la gouvernance de ses projets"

Bismuth Avocats : "Il est essentiel de connaître l’activité de son client et de s’insérer dans la gouvernance de ses projets"
Olivier Costa et Mathieu Martin, Associés chez Bismuth Avocats

Avec une approche intégrée de l’avocat dans la gouvernance des projets, Bismuth Avocats se positionne comme un partenaire de management des risques et un accélérateur de développement.

Décideurs. Vous identifiez votre cabinet comme un "intégrateur du droit". Quelle est précisément cette approche ?

Bismuth Avocats. Cette notion, qui est également l’ADN du cabinet, est une manière de percevoir le droit comme un outil de gestion de prévention et d’anticipation des risques, un atout concurrentiel et une valeur économique participant à la stratégie de l’entreprise. Le droit n’est pas une matière individuelle et autonome du monde économique, mais, en fait, une partie prenante. L’avocat doit être "business oriented". Il doit connaître l’activité de son client et l’ensemble de ses enjeux pour se situer comme un partenaire de confiance et éviter toute absence de positionnement. C’est avec cette approche intégrée et une perception d’un droit vivant que le cabinet souhaite accompagner ses clients. Le droit ne doit pas être perçu comme une question qui va générer des problèmes, mais comme un outil qui va apporter des solutions.

L’innovation est une valeur fondamentale du cabinet. Comment se traduit-elle dans votre pratique ?

Il est essentiel de connaître l’activité de son client et de s’insérer dans la gouvernance de ses projets pour garantir un suivi stratégique. Il y a plusieurs façons de concevoir l’innovation. Celle-ci peut être une innovation technologique et se traduire à travers l’accompagnement des clients innovants où la règle de droit est coconstruite. L’innovation peut se retrouver également dans la manière dont on accompagne le client. L’avocat ne doit plus se contenter de la règle de droit. Être compétent est un prérequis et ce n’est plus perçu comme un avantage concurrentiel. Le client recherche en plus un partenaire de son développement, capable de l’accompagner dans sa stratégie de croissance, de le conseiller au-delà des seules problématiques juridiques.

"Il n’est plus question de la relation client, mais de l’expérience positive du client"

L’avocat devient ainsi le gestionnaire du stress du client. La connaissance métier nous permet d’innover et dupliquer nos expériences à d’autres domaines. Nous avons instauré des comités de pilotage mensuels pour être au coeur des projets et avoir une connaissance globale de l’activité de nos clients. Cette démarche que nous avons mise en place permet d’anticiper les risques et de ramener de la valeur ajoutée au prisme juridique.

Quelle est la typologie de vos clients ?

Le cabinet accompagne des grands comptes, des ETI, des institutionnels, des acteurs de niche spécialisés dans l’innovation technologique. Les secteurs d’activité sont très étendus. Nos domaines d’intervention sont notamment l’informatique, le numérique, l’industrie, la grande distribution, les assurances, le secteur bancaire et le commerce. Il faut noter que 50 % de notre activité liée au numérique est constituée d’une clientèle en dehors la région Auvergne-Rhône-Alpes. Bien implanté dans la région lyonnaise, le cabinet a su se développer sur le plan national et international (le Brésil, le Portugal, l’Afrique francophone, et l’Europe). Depuis mars 2020, la généralisation de la visioconférence a été un fort vecteur de développement.

Comment avez-vous vécu cette période de pandémie ?

L’arrêt de l’activité judiciaire en mars 2020 est intervenu à la suite d’une période de six mois de grève des tribunaux. Malgré tout, nous avons maintenu nos prestations en respectant les délais initiaux. Une newsletter hebdomadaire a également été mise en place pour ne pas perdre le contact avec les clients.

"Il ne faut pas oublier que l’avocat n’est pas un simple prestataire de services. Il assure une véritable mission de conseil et de défense"

Nous constatons très peu de défaillances d’entreprise parmi nos clients. L’année 2021 a été marquée par une vraie dynamique de diversification des investissements orientée vers l’innovation. Nous avons accompagné les clients dans la mutation de leur activité au-delà des questions juridiques tel un vrai partenaire. Cette période de pandémie a accru la relation de confiance avec nos clients.

Quelles sont vos perspectives de développement pour l’année 2022 ?

L’interprofessionnalité est au coeur de notre réflexion. Nous souhaitons renforcer nos offres avec des partenaires référencés ou intégrés surtout dans le domaine de la cybersécurité et de l’ingénierie financière. Il ne suffit plus d’anticiper, mais de mesurer, quantifier et manager en amont les risques pour garantir une expérience positive du client.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les Décideurs Juridiques 2021-2022

Retrouvez notre dossier issu du Guide des Décideurs Juridiques 2021-2022.
Sommaire
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message