ICO : l’AMF va pouvoir délivrer des visas

L’arrêté d’homologation des modifications du règlement général de l’AMF est paru le 4 juin. Le gendarme boursier peut désormais octroyer un label aux porteurs de projets de levées de fonds par émission de jetons.

© AMF

Robert Ophèle, président de l'AMF

L’arrêté d’homologation des modifications du règlement général de l’AMF est paru le 4 juin. Le gendarme boursier peut désormais octroyer un label aux porteurs de projets de levées de fonds par émission de jetons.

Le cadre pour les ICO (initial coin offerings) se précise. L’arrêté d’homologation des modifications du règlement général de l’Autorité des marchés financiers (AMF) est paru le 4 juin au Journal officiel. En clair, les textes du gendarme boursier évoluent pour encadrer les levées de fonds par émission de jetons.

Jusqu’à présent, ces ICO, non assimilables à des instruments financiers, se déroulaient en l’absence de règles spécifiques. Le projet de loi Pacte a apporté une réponse juridique. Il prévoit, pour les porteurs de projets qui le souhaitent, la possibilité de soumettre leur document d’information à un visa optionnel délivré par l’AMF à la condition qu’ils satisfassent à certaines exigences.

Une avancée gagnant-gagnant

« Ces exigences (sont) de nature à assurer une meilleure information et protection des investisseurs », rapporte le régulateur. Sont prévus : l’obligation pour l’émetteur de jetons d’être constitué sous la forme d’une personne morale établie ou immatriculée en France, la fourniture d’un document destiné à donner toutes les informations pertinentes sur l’offre de jetons, le projet financé et l’entreprise ou encore la mise en place d’un dispositif permettant le suivi et la sauvegarde des actifs recueillis à l’occasion de l’offre. Le texte impose aussi de respecter les règles en vigueur en matière de lutte contre le blanchiment et le financement du terrorisme.

Grâce à l’arrêté, l’AMF peut désormais octroyer des visas aux porteurs de projets de levées de fonds par émission de jetons. Une avancée gagnant-gagnant. L’Autorité se montre pionnière sur le sujet. En encadrant les ICO, elle devrait faciliter leur développement en les rendant plus sûrs. Tandis que les porteurs de projets détenteurs d’un visa auront un avantage qualité à faire valoir auprès des investisseurs. Reste maintenant à savoir combien d’entreprises vont déposer leur dossier.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

BPE acquiert La Banque Postale Immobilier Conseil

BPE acquiert La Banque Postale Immobilier Conseil

La banque privée de La Banque Postale renforce son panel d’expertise avec l’acquisition de La Banque Postale Immobilier Conseil.

Négocier ou se défendre : entre le marteau et l’enclume

Négocier ou se défendre : entre le marteau et l’enclume

Le phénomène de déjudiciarisation de la procédure pénale française ne cesse de se développer au travers de l’émergence de nouvelles alternatives au pr...

Astrid Mignon Colombet, bousculer les idées reçues

Astrid Mignon Colombet, bousculer les idées reçues

Si le petit monde des pénalistes est encore essentiellement masculin, certaines figures féminines de la nouvelle génération se distinguent. Astrid Mig...

La nouvelle donne du marché de l’emploi des juristes

La nouvelle donne du marché de l’emploi des juristes

Alors que la fonction juridique en entreprise était en plein croissance depuis trois ans, la crise vient de rebattre les cartes. Peu de craintes à avo...

Bignon de Keyser devient actionnaire d’Eliott & Markus

Bignon de Keyser devient actionnaire d’Eliott & Markus

L’agence de communication des professions juridiques Eliott & Markus ouvre son capital au conseil en stratégie Bignon de Keyser, offrant ainsi un...

La faculté du juriste à télétravailler

La faculté du juriste à télétravailler

Pendant la crise sanitaire, les équipes juridiques d’entreprises se sont rapidement et efficacement adaptées au travail à distance. La digitalisation...

Deux anciens de Steering Legal fondent Greenwich Avocats

Deux anciens de Steering Legal fondent Greenwich Avocats

Deux avocats spécialistes du droit social, Stéphane Laubeuf et Alexandre Barbotin, ont créé avec leur équipe de collaborateurs une nouvelle boutique d...

Debevoise & Plimpton ouvre un bureau au Luxembourg

Debevoise & Plimpton ouvre un bureau au Luxembourg

Le dixième bureau du cabinet d’avocats international sera dirigé par Christopher Dortschy qui rejoint la firme comme associé et conseiller internation...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message