Icade renforce ses engagements bas carbone

Icade, l’un des trois premiers maîtres d’ouvrage immobilier du palmarès BBCA 2020, démontre son fort engagement en matière de bas carbone depuis déjà plusieurs années. Et la filiale de la Caisse des dépôts compte aller encore plus loin. Explications.
Icade Promotion construira une partie du Village olympique de Paris 2024 (©Alessandro Brotto – ailleurs.studio)

Icade, l’un des trois premiers maîtres d’ouvrage immobilier du palmarès BBCA 2020, démontre son fort engagement en matière de bas carbone depuis déjà plusieurs années. Et la filiale de la Caisse des dépôts compte aller encore plus loin. Explications.

Icade reste sur le qui-vive dans sa quête bas carbone. Alors que sa foncière tertiaire a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de 27 % depuis 2015 et que 16 000 tonnes de CO2 ont été compensées en 2020, le groupe prend des engagements supplémentaires dans le cadre de sa stratégie "Low Carbon by Icade".   

En promotion, Icade s’est fixé pour but de labelliser 100 % des bureaux de plus de 5 000 mètres carrés et 50 % des logements E+ C- au niveau E2C1 en 2022. En matière de foncière tertiaire, la filiale de la Caisse des dépôts vise une baisse de 45 % d’intensité carbone entre 2015 et 2025 (en kg CO2/m²/an), déjà alignée sur une trajectoire 1,5 degré. Pour la filière santé, la totalité des constructions neuves de plus de 4000 mètres carrés doit être certifiée HQE. Enfin, sur le volet corporate, les objectifs sont pluriels : exemplarité, réduction et compensation de son empreinte carbone en impliquant ses collaborateurs. Icade renforce par ailleurs ses objectifs de compensation.    

Compensation renforcée, accélération de la construction bas carbone et nouveau fond climat   

Le groupe met en place une politique de compensation locale de ses émissions résiduelles uniquement pour ses activités déjà alignées sur une trajectoire de 1,5 degré. Dans ce cadre, Icade a deux partenaires. D’une part, Stock CO2, une entreprise dédiée à la compensation carbone sur le territoire français qui fait l’interface avec des porteurs de projets labellisés bas carbone en France. D’autre part, la Société Forestière, spécialisée dans l’exploitation et la valorisation de forêts en France, qui accompagne Icade en tant que porteur de projets forestiers bénéficiant du label Bas carbone.   

Icade crée également  "Urbain des bois", une filiale de promotion logement dédiée à la construction bois et personnalisée d’Icade Promotion, qui ambitionne un chiffre d’affaires de 100 millions d’euros à horizon 2025. Tous leurs projets tertiaires seront labellisés E+ C-. Wood’Art à Montpellier, une construction bois de dix étages labellisée E3C2, illustre la volonté d’Icade de solliciter un maximum le bois pour ses projets. Enfin, le groupe crée un fonds climat d’un montant de 2,5 millions d’euros pour 2021. Ce véhicule financera des solutions bas carbone innovantes, durables et duplicables sur l’ensemble des opérations, l’accompagnement des clients et des projets pilotes, des projets de compensation carbone en France bénéficiant du label Bas carbone. Le nouveau cap est fixé, ne reste plus qu'à arriver à bon port.   

Clémentine Locastro  

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 11 mai 2021

La veille urbaine du 11 mai 2021

Legendre Immobilier livre le nouveau site du Groupe Valeo à Créteil, première acquisition dans l’immobilier d’éducation aux Pays-Bas pour la SCPI Prim...

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Loi constitutionnelle sur l’environnement : référendum en danger

Le projet de modification de l’article 1 de la Constitution issu des 149 propositions des 150 citoyens de la Convention climat a été adopté sans encom...

La veille urbaine du 10 mai 2021

La veille urbaine du 10 mai 2021

Novaxia Investissement développe 4 projets d’urbanisme transitoire à Clichy, Edgar Suites annonce une augmentation de capital de 104 M€ auprès de BC P...

La veille urbaine du 7 mai 2021

La veille urbaine du 7 mai 2021

Hemisphere et Bain Capital Credit acquièrent un projet de bureaux à Bagneux auprès de Coffim, le Groupe GDG pré-loue l’intégralité de son immeuble “H2...

La veille urbaine du 6 mai 2021

La veille urbaine du 6 mai 2021

6e Sens Entreprises acquiert un ensemble immobilier de 18 000 m² à Lyon 9, Pictet Alternative Advisors et Immobel acquièrent un immeuble de bureaux au...

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire"

F. Le Saché (Aera Group) : "C’est en Afrique que se joue la lutte contre le réchauffement planétaire...

Chaque année depuis cinq ans, Aera, leader du trading de certificats environnementaux en Afrique, double son chiffre d’affaires. En mars dernier, l’en...

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Projet de loi Climat : controversé mais adopté

Le projet de loi “Climat et résilience” qui a fait l’objet de plus de 110 heures de discussion, l’un des records de la Ve République, a été adopté par...

La veille urbaine du 5 mai 2021

La veille urbaine du 5 mai 2021

Sogeprom lance les travaux de la tour “Alta” au Havre, GCC et Ossabois réalisent 2 bâtiments de logements en site occupé à Sartrouville, Check & V...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte