H.Labourdette (Assystem) : "Les seniors peuvent participer à construire des ponts vers l’avenir"

Quel est le point commun entre Clint Eastwood et la société d’ingénierie Assystem ? Miser sur l’expertise des seniors. Retour sur l’expérience originale des "Space Cowboys" avec son initiateur Hubert Labourdette.

Quel est le point commun entre Clint Eastwood et la société d’ingénierie Assystem ? Miser sur l’expertise des seniors. Retour sur l’expérience originale des "Space Cowboys" avec son initiateur Hubert Labourdette.

Décideurs. Pourquoi constituer une task force senior ?

Hubert Labourdette. Les Space Cowboys [en hommage au film d’Eastwood du même nom] répondent d’une part, à l’internationalisation de nos activités et, d’autre part, à une nécessité de montée en compétences de nos équipes. Ces dernières interviennent sur des projets dont la complexité ne fait qu’augmenter, ce qui suppose d’avoir dans leurs rangs des collaborateurs particulièrement affûtés. Les Space Cowboys viennent également en renfort sur des projets plus quotidiens. Ils apportent leur expertise pour aider à dénouer des situations problématiques chez des clients ou encadrent les plus jeunes. Comme nous, ils se montrent très attachés à la transmission du savoir, au sein de l’entreprise comme hors de ses murs. Certains d’entre eux enseignent ainsi à Polytechnique ou à l’École des Ponts.

Qui sont les « Space Cowboys » ?

A première vue, rien ne semble réunir ces 21 personnes si ce n’est leur âge qui se situe entre 45 et 64 ans. Exclusivement masculine pour l’instant, l’équipe rassemble d’ancien commandant de la marine ou militaire haut gradé, des chefs d’entreprise ou cadre d’EDF. Ils ont souvent connu des carrières faites de ruptures, carrières qui ne représentent plus pour eux une priorité. En effet, tous partagent le souhait de se mettre au service de la société, de la faire progresser. Cette appétence se révèle déterminante dans leur recrutement tout comme la dimension multiculturelle de leur parcours qui les a conduits à se confronter à différentes manières de travailler.

Comment fonctionnent-ils ?

L’équipe bouleverse quelque peu les codes dans la mesure où elle sort des circuits habituels en termes de relations hiérarchiques, de management ou même de règles d'organisation. Chaque membre de l’équipe doit ainsi trouver et choisir les missions qu’il désire accompagner en interne. Mais cette très grande autonomie ne nuit en aucun cas à la performance collective. La réactivité et l’expertise des Space Cowboys constituent un atout réel quand il s’agit de répondre à des appels d’offres importants à l’étranger. Sans eux, rien ne garantit que nous les aurions remportés.

"les profils plus seniors constituent un véritable pôle de stabilité sur lequel s’appuyer"

Vous ont-t-ils permis de mieux gérer la crise ?

La crise lève les derniers doutes sur la place des seniors dans les entreprises en général, chez Assystem en particulier. La maturité, le sens du devoir et de l’engagement des Space Cowboys se sont avérés essentiels pour traverser la crise. On ne pouvait imaginer meilleure démonstration de la valeur ajoutée des profils plus seniors qui constituent un véritable pôle de stabilité sur lequel s’appuyer.

Dans le monde d’après, les entreprises chercheront-elles à capitaliser davantage sur les compétences spécifiques des seniors ?

La crise remet en cause un certain nombre de dogmes dont on pensait que les pouvoirs publics avaient fait le deuil comme la question de la relocalisation des activités ou celle de la souveraineté alimentaire. En ce sens, elle va générer des besoins nouveaux qui pourraient en appeler à plus d’expertise. Le monde d’après ne sera pas nécessairement différent de celui d’avant, un monde précisément que les seniors connaissent bien. Les entreprises auraient donc tort de ne pas compter sur eux et leurs savoir-faire parfois oubliés. Forts de leurs expériences du passé, les seniors peuvent participer à construire des ponts vers l’avenir et faciliter ainsi la transition du monde d’avant au monde d’après.

Propos recueillis par Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

Sarah El Haïry : "Les jeunes ont une bonne image de l’entreprise"

La secrétaire d’État chargée de la Jeunesse et de l’Engagement fait le point sur les mesures destinées à stimuler l’emploi de la jeune génération qu’e...

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Négociations sur le télétravail, bientôt la fin du suspense ?

Depuis trois semaines, syndicats et patronat s’entretiennent par visioconférence pour actualiser le cadre du travail à distance. Le point sur l’avancé...

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

O.Cortyl (Celio): "Ne pas tomber dans le piège d’une marque employeur autocentrée"

Leader du marché du prêt-à-porter en France, Celio cherche sans cesse de nouveaux talents. L’occasion de revenir avec Olivier Cortyl, le directeur du...

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

Nouvel épisode dans le feuilleton Veolia Suez

La Cour d’appel de Paris a confirmé, jeudi 19 novembre, l’ordonnance de référé qui avait conditionné l’opération de rachat Veolia-Suez à l’information...

J.Lamadon (Norma Avocats) : " Négocier sur la qualité de vie au travail pour relever le défi millennials "

J.Lamadon (Norma Avocats) : " Négocier sur la qualité de vie au travail pour relever le défi millenn...

En 2025, 75 % des effectifs seront composés de « Millennials ». Cette statistique hante les DRH qui s’interrogent sur l’organisation digne d’attirer c...

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Inégalités de genre : imposer les femmes à la table des discussions

Les femmes paient le prix fort de la pandémie. Pour limiter le recul déjà constaté en matière d’égalité, le Women’s Forum plaide pour une inclusion pl...

Entreprises : Concilier santé économique et santé mentale des salariés

Entreprises : Concilier santé économique et santé mentale des salariés

Alors qu’un numéro vert vient d’être mis en place pour venir en aide aux salariés en détresse psychologique, le dernier Baromètre Empreinte Humaine-Op...

L.Valot (First Group Learning): "La crise sanitaire fait évoluer les pratiques d’apprentissage "

L.Valot (First Group Learning): "La crise sanitaire fait évoluer les pratiques d’apprentissage "

La formation professionnelle faisait déjà beaucoup parler d’elle avant la crise. Les situations de confinement et les nouvelles règles sanitaires ont...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte