H.Labourdette (Assystem) : "Les seniors peuvent participer à construire des ponts vers l’avenir"

Quel est le point commun entre Clint Eastwood et la société d’ingénierie Assystem ? Miser sur l’expertise des seniors. Retour sur l’expérience originale des "Space Cowboys" avec son initiateur Hubert Labourdette.

Quel est le point commun entre Clint Eastwood et la société d’ingénierie Assystem ? Miser sur l’expertise des seniors. Retour sur l’expérience originale des "Space Cowboys" avec son initiateur Hubert Labourdette.

Décideurs. Pourquoi constituer une task force senior ?

Hubert Labourdette. Les Space Cowboys [en hommage au film d’Eastwood du même nom] répondent d’une part, à l’internationalisation de nos activités et, d’autre part, à une nécessité de montée en compétences de nos équipes. Ces dernières interviennent sur des projets dont la complexité ne fait qu’augmenter, ce qui suppose d’avoir dans leurs rangs des collaborateurs particulièrement affûtés. Les Space Cowboys viennent également en renfort sur des projets plus quotidiens. Ils apportent leur expertise pour aider à dénouer des situations problématiques chez des clients ou encadrent les plus jeunes. Comme nous, ils se montrent très attachés à la transmission du savoir, au sein de l’entreprise comme hors de ses murs. Certains d’entre eux enseignent ainsi à Polytechnique ou à l’École des Ponts.

Qui sont les « Space Cowboys » ?

A première vue, rien ne semble réunir ces 21 personnes si ce n’est leur âge qui se situe entre 45 et 64 ans. Exclusivement masculine pour l’instant, l’équipe rassemble d’ancien commandant de la marine ou militaire haut gradé, des chefs d’entreprise ou cadre d’EDF. Ils ont souvent connu des carrières faites de ruptures, carrières qui ne représentent plus pour eux une priorité. En effet, tous partagent le souhait de se mettre au service de la société, de la faire progresser. Cette appétence se révèle déterminante dans leur recrutement tout comme la dimension multiculturelle de leur parcours qui les a conduits à se confronter à différentes manières de travailler.

Comment fonctionnent-ils ?

L’équipe bouleverse quelque peu les codes dans la mesure où elle sort des circuits habituels en termes de relations hiérarchiques, de management ou même de règles d'organisation. Chaque membre de l’équipe doit ainsi trouver et choisir les missions qu’il désire accompagner en interne. Mais cette très grande autonomie ne nuit en aucun cas à la performance collective. La réactivité et l’expertise des Space Cowboys constituent un atout réel quand il s’agit de répondre à des appels d’offres importants à l’étranger. Sans eux, rien ne garantit que nous les aurions remportés.

"les profils plus seniors constituent un véritable pôle de stabilité sur lequel s’appuyer"

Vous ont-t-ils permis de mieux gérer la crise ?

La crise lève les derniers doutes sur la place des seniors dans les entreprises en général, chez Assystem en particulier. La maturité, le sens du devoir et de l’engagement des Space Cowboys se sont avérés essentiels pour traverser la crise. On ne pouvait imaginer meilleure démonstration de la valeur ajoutée des profils plus seniors qui constituent un véritable pôle de stabilité sur lequel s’appuyer.

Dans le monde d’après, les entreprises chercheront-elles à capitaliser davantage sur les compétences spécifiques des seniors ?

La crise remet en cause un certain nombre de dogmes dont on pensait que les pouvoirs publics avaient fait le deuil comme la question de la relocalisation des activités ou celle de la souveraineté alimentaire. En ce sens, elle va générer des besoins nouveaux qui pourraient en appeler à plus d’expertise. Le monde d’après ne sera pas nécessairement différent de celui d’avant, un monde précisément que les seniors connaissent bien. Les entreprises auraient donc tort de ne pas compter sur eux et leurs savoir-faire parfois oubliés. Forts de leurs expériences du passé, les seniors peuvent participer à construire des ponts vers l’avenir et faciliter ainsi la transition du monde d’avant au monde d’après.

Propos recueillis par Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

Jeunes diplômés : pourquoi l’entreprise d’après ne se construira pas sans eux

La contraction du marché de l’emploi va résoudre la problématique attractivité et fidélisation des jeunes diplômés dans les entreprises. À plus long t...

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comités de direction"

P. Berton (Maestrium) : "La crise représente un stress test grandeur nature de la solidité des comit...

En tant qu’Associé de l’agence de management de transition Maestrium, Philippe Berton côtoie autant de situations de crise que d’enjeux de croissance...

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

La qualité de travail à la maison, un nouveau défi pour les entreprises

Les risques psychosociaux et les maux liés à des conditions de travail bouleversées constituent peut-être la troisième ou quatrième vague dont personn...

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Infographie. Qui a peur du e-recrutement ?

Comme bien d’autres domaines, le recrutement ne peut échapper à sa digitalisation. Si des freins à son avènement existent encore, le e-recrutement ouv...

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

Jacinda Ardern, le leadership bienveillant

La jeune Première ministre de Nouvelle-Zélande s’est imposée sur la scène internationale et médiatique grâce à un leadership alliant charisme et simpl...

Recrutement : en finir avec les parcours du combattant

Recrutement : en finir avec les parcours du combattant

La crise économique va sans doute pousser de nombreux actifs à se mettre en quête d’un nouvel emploi. Or, les recruteurs gagneraient à accompagner les...

Jean-Pascal Tricoire, l’empereur du mieux

Jean-Pascal Tricoire, l’empereur du mieux

Critiqué pour avoir déserté la France pour Hongkong, le PDG de Schneider Electric pourrait bien représenter un exemple à suivre dans un monde de demai...

G. Bouhourd (C&S Partners), "Demain, se distingueront les leaders œuvrant à l’employabilité  des collaborateurs"

G. Bouhourd (C&S Partners), "Demain, se distingueront les leaders œuvrant à l’employabilité des col...

Inquiet quant à l’idée d’une généralisation hâtive du télétravail, Gérald Bouhourd, qui a cofondé le cabinet de conseil C&S Partners, rappelle com...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message