Hôtellerie : LVMH parie sur Belmond

Le groupe français de luxe met la main sur la chaîne d’hôtels, de trains et de croisières d’exception pour près de 3 milliards d’euros.
L'Hôtel Cipriani à Venise.

Le groupe français de luxe met la main sur la chaîne d’hôtels, de trains et de croisières d’exception pour près de 3 milliards d’euros.

LVMH fait un retour fracassant sur le terrain des fusions-acquisitions avec le rachat du groupe britannique Belmond pour un montant de 2,8 milliards d’euros (dette incluse). Le géant français du luxe, contrôlé par la famille Arnault, rachète l’entreprise cotée à New York par le biais d’une OPA en versant une prime d’environ 40 % par rapport au cours de clôture avant l’annonce de l’opération. Fidèle à ses habitudes, le leader mondial du luxe met la main sur des biens d’exception, tant les hôtels que les trains ou les croisières fluviales. Belmond a construit son empire à partir du rachat, en 1976, du mythique Hôtel Cipriani à Venise. Depuis, il a repris d’autres établissements prestigieux aux quatre coins du monde et surtout, il s’est diversifié avec l’exploitation de trains aussi légendaires que le Venice Simplon-Orient-Express, le Belmond Royal Scotsman ou le Cusco-Machu Picchu au Pérou. Côté mer, Belmond organise des croisières haut de gamme en France et en Birmanie. L’an dernier, le groupe a réalisé un chiffre d’affaires de 561 millions de dollars pour une marge de l’ordre de 24 %. Grâce à cette acquisition, LVMH va doubler la taille de ses activités dans l’hôtellerie et se tourner davantage vers le luxe d’expérience (transports, hôtels, restauration…). On n’avait plus vu le groupe présidé par Bernard Arnault dépenser autant depuis le rachat de Bulgari en 2011.       

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Le match : Paris vs Londres

Le match : Paris vs Londres

Brexit oblige, Paris et Londres sont plus que jamais en concurrence pour la place de première ville européenne,Tech, finance, fiscalité, immobilier…De...

Hollywood vs Bollywood : le match

Hollywood vs Bollywood : le match

Bollywood n'est plus destiné à jouer les seconds rôles et affiche ses ambitions. Jusqu'à faire peur à son grand frère américain ?

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Dominique de la Guigneraye (Rhum Clément & Spiribam) : « Le rhum vit sa révolution »

Le directeur commercial de France Rhum Clément & Spiribam, anime un portefeuille de marques éclectiques, témoignant d’un secteur qui maintient s...

Se laisser surprendre par la croissance

Se laisser surprendre par la croissance

La troisième édition de notre classement est une nouvelle fois riche en surprises et enseignements.

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior (M5) : « La stratégie de croissance externe est de plus en plus visible »

Jean-Louis Mentior est responsable du classement INC 5000 qui existe en Europe depuis maintenant trois ans, ce qui fait de lui un excellent connaisseu...

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Les 3Suisses dans le caddie de ShopInvest

Face à la concurrence d'Amazon, Zalando ou Asos, ShopInvest tente de réaliser un petit miracle : extraire des limbes les 3Suisses, le célèbre groupe f...

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Cancer : Bristol-Myers rachète Celgene pour 74 milliards de dollars

Les deux groupes pharmaceutiques américains joignent leurs forces pour prendre le leadership mondial des thérapies contre le cancer.

Fusions-acquisitions : l’année 2018 en trompe-l’œil

Fusions-acquisitions : l’année 2018 en trompe-l’œil

Selon Refinitiv, le M&A a enregistré sa troisième plus belle année depuis 1980. Cependant, les professionnels restent prudents pour 2019. La Franc...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message