Hervé Castelnau (Latournerie Wolfrom & Associés) : « Le continent africain c’est aussi des entreprises locales très dynamiques,

L’Afrique est un continent varié où, même si le risque et l’instabilité sont parfois à prendre en compte, de belles opportunités existent pour celui qui cherche à investir. Le cabinet Latournerie Wolfrom & Associés l’a bien compris et ses associés ont mis en place une stratégie africaine. Rencontre avec Hervé Castelnau, associé en corporate/M&A.

L’Afrique est un continent varié où, même si le risque et l’instabilité sont parfois à prendre en compte, de belles opportunités existent pour celui qui cherche à investir. Le cabinet Latournerie Wolfrom & Associés l’a bien compris et ses associés ont mis en place une stratégie africaine. Rencontre avec Hervé Castelnau, associé en corporate/M&A.

DÉCIDEURS. L’Afrique est un continent que vous pratiquez depuis vingt ans. Quelles dynamiques spécifiques y sont présentes aujourd’hui?

Hervé Castelnau. L’Afrique est un continent magnifique, divers, et en pleine mutation. Fort d’une classe moyenne de 300 millions d’habitants, il est désormais incontournable sur l’échiquier économique. Les grands groupes du CAC  40 comme L’Oréal ou Orange en sont conscients, et ils y investissent.

Par ailleurs, le continent africain, c’est aussi des entreprises locales très dynamiques, voire des « champions africains » régionaux. Ces entreprises consolident leur secteur en Afrique, sur cinq, dix voire vingt pays, ainsi que leurs éventuels débouchés en Europe. Ils font partie de nos clients fidèles. Il est d’ailleurs parfaitement stimulant de travailler aux côtés d’entreprises et de dirigeants d’Afrique du Nord ou d’Afrique subsaharienne qui sont à la fois ambitieux, modernes et rapides dans leur expansion. Il y a une vraie dynamique positive sur le continent aujourd’hui.

Du fait de ce mouvement de consolidation, les acquisitions et joint-ventures sont de plus en plus nombreuses. C’est une grosse part de notre activité.

Quelle posture les investisseurs doiventils adopter afin de travailler efficacement sur le continent africain?

En Afrique, il est essentiel de connaître les spécificités locales et de savoir s’adapter. Par ailleurs, même si ce n’est pas le cas partout, il faut savoir gérer des à-coups à la stabilité, voire l’instabilité. Il faut connaître le contexte politique, le cadre constitutionnel, juridique et culturel pour anticiper les changements.

Pour diluer le risque, les groupes européens comme les nouveaux géants africains visent souvent une approche multi-pays. Ainsi, nous intervenons de plus en plus souvent pour des clients industriels sur des projets englobant quinze à vingt juridictions. Outre les économies d’échelle, le risque s’amenuise. Les groupes étrangers, et notamment les grands opérateurs français se développant dans le domaine des télécommunications ou le secteur énergétique, l’ont bien compris et interviennent le plus souvent à une échelle panafricaine.

Par ailleurs, il faut anticiper le risque contentieux, compte tenu du manque de prédictibilité judiciaire dans certaines juridictions. Outre les clauses d’arbitrage si le contexte local le requiert, certains équilibres et circonstances doivent être érigés en conditions essentielles du contrat, afin, notamment lorsque des entités étatiques sont cocontractantes, de pouvoir recourir – ou menacer de recourir – à des arbitrages Cirdi. 

Enfin, afin d’être au plus près des solutions requises, il est indispensable de disposer d’un solide réseau de conseils locaux de qualité, offrant à la fois qualités techniques et relais de lobbying. Il est fondamental de connaître intimement le cadre applicable aux investissements étrangers: codes des investissements locaux, contrôle des changes, fiscalité locale, etc.

Quelles sont, selon vous, les qualités essentielles d’un cabinet intervenant sur le continent africain?

Le succès requiert avant tout pragmatisme et expérience du terrain. Il y a beaucoup de nouveaux venus attirés par le développement récent du continent mais c’est avec des vrais praticiens de l’Afrique exerçant depuis quinze, vingt ans que les risques et solutions peuvent être anticipés.

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Afrique 2017

L’Afrique regorge d’initiatives portées par de jeunes entrepreneurs ambitieux et fourmillant d’idées pour pallier les manques que le continent connaît encore. Prêt pour le leap frog et comptant déjà sur des champions africains, le continent pourrait devenir le prochain relais de croissance.
Sommaire
N. Hubert (Milleis Banque): "Milleis est en très bonne place pour les années à venir"

N. Hubert (Milleis Banque): "Milleis est en très bonne place pour les années à venir"

Rencontre avec Nicolas Hubert, le directeur général de la plus jeune banque privée de la Place. Retour sur 2020, perspectives 2021, satisfaction clien...

Lacourte Raquin Tatar complète son offre en contentieux des affaires

Lacourte Raquin Tatar complète son offre en contentieux des affaires

Après douze ans d’exercice, François de Bérard quitte Darrois Villey Maillot Brochier où il avait commencé sa carrière pour rejoindre Lacourte Raquin...

Legal Suite s’offre l’assistant de rédaction de documents Osidoc

Legal Suite s’offre l’assistant de rédaction de documents Osidoc

L’éditeur de logiciels juridiques Legal Suite propose dorénavant à ses clients entreprises un outil pour générer automatiquement leurs contrats, docum...

Willkie Farr & Gallagher accueille Tiana Rambatomanga

Willkie Farr & Gallagher accueille Tiana Rambatomanga

Tiana Rambatomanga rejoint le cabinet en tant qu'associée au sein du pôle gestion d'actifs du bureau de Paris.

Squair accueille deux nouvelles associées

Squair accueille deux nouvelles associées

Louise Ferreira intègre le département corporate et Marion Grégoire la pratique pénal et contentieux des affaires de Squair, toutes deux en qualité d’...

S. Fasolo (ELEVA Capital) : "Le client se tourne de plus en plus vers les fonds à impact"

S. Fasolo (ELEVA Capital) : "Le client se tourne de plus en plus vers les fonds à impact"

Lancé fin 2020, le fonds ELEVA Sustainable Impact Europe est le dernier-né d’ELEVA Capital. À la barre, nous retrouvons Sonia Fasolo et Matthieu Détro...

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Rivière Avocats Associés attire un ancien directeur général des services

Après avoir bâti sa carrière auprès de collectivités locales et territoriales, Pierrick Raude intègre Rivière Avocats Associés en tant qu’associé seni...

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity

Clifford Chance renforce sa pratique private equity en accueillant Benjamin de Blégiers en qualité d’associé.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte