Hardware vs Software : la tentation de l'autre

Voici le classement des meilleurs dirigeants dans la catégorie Tech.

Voici le classement des meilleurs dirigeants dans la catégorie Tech.

Hardware vs software : depuis plus d’une décennie, la prise de pouvoir de l’un sur l’autre sous-tend aussi bien les stratégies des géants de l’informatique et des télécommunications que celles des Gafa. Sublime ironie, les cadors plateformisés lorgnent sans cesse vers le matériel, pré carré des acteurs historiques de l’IT, tandis que ces derniers dynamisent leur croissance vers le cloud computing. Le français Atos tournait ainsi au ralenti, avant que Th ierry Breton (n°8 de notre classement) n’en redynamise les performances avec des acquisitions stratégiques de premier plan, toutes aimantées vers la dématérialisation. Sa stratégie est payante, l’entreprise se hisse au rang de multinationale. Ce ne sont pas les chiffres qui vont faire mentir cette tendance. Selon les prévisions de Gartner en juillet 2019, les dépenses portées par le cloud devraient tendre vers 9 % d’augmentation sur l’année 2019 à hauteur de 457 milliards de dollars d’investissement, puis à 10,9 % en 2020. À l’opposé, Google, leader mondial du « as a service » (Sergey Brin, n° 2 de notre palmarès), est tenté par une production et un marketing produit qui reviennent comme une idée fi xe. Après l’essai des Google Glasses qui avait été un coup d’épée dans l’eau, la société de Mountain View souhaite investir le secteur des  smartphones à prix accessible (le Pixel 3a et le Pixel 3aXL, ont été mis sur le marché dans treize pays dont la France) et de la domotique (« Nous passons de la prédominance du mobile à celle de l’intelligence artifi cielle », déclarait en 2107 Sundar Pichai, l’une des fi gures de proue de Google). L’intelligence  artificielle et le machine learning décrivent peut-être une symbiose du hardware et du software… 

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les 100 meilleurs dirigeants France et International 2019

Leadership, culte de la performance, vision... Qu’ils soient à la tête de licornes, de Gafa ou encore de groupes industriels, les dirigeants d’entreprise possèdent un ensemble de qualités. Mais qui sont-ils vraiment? Réponse dans le palmarès inédit des « 100 meilleurs dirigeants France et international » que Décideurs Magazine vous présente pour la seconde année consécutive. Si certains noms sont bien connus, d’autres figures peu médiatisées tirent leur épingle du jeu.
Sommaire Marie-Christine Coisne-Roquette, entrepreneuriat au féminin Tim Cook, le consolidateur Mark Zuckerberg, l’insoutenable légèreté du geek Pony Ma, l'omniprésent Paul Hermelin (Capgemini) « Pour rester leader, il faut oser faire de vrais choix » Thierry Breton, le super commissaire Sergey Brin, le fer de lance de la Silicon Valley Satya Nadella, le successeur Michael Dell, la métamorphose

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte