Guillaume Brédon fonde Edgar Avocats

Déjà du nouveau dans le marché du droit social en cette rentrée 2021. Fondateur du cabinet brl avocats, Guillaume Brédon ouvre une nouvelle boutique de droit social, baptisée Edgar.

Déjà du nouveau dans le marché du droit social en cette rentrée 2021. Fondateur du cabinet brl avocats, Guillaume Brédon ouvre une nouvelle boutique de droit social, baptisée Edgar.

Guillaume Brédon, accompagné d’une douzaine de collaborateurs, annonce la création d’Edgar Avocats. Mais pourquoi donc "Edgar" ? "Ce prénom, explique-t-il, reflète notre manière de travailler en mode commando". Comprenez de façon "réactive et étroite" au point "d’appeler 90% de mes clients par leur prénom". Ce nom de baptême a aussi le mérite d’être un élément différenciant. Mais ce n’est pas le seul car Guillaume Brédon a bien l’intention d’ancrer sa nouvelle structure dans une approche moderne de la profession.

Une logique sectorielle

Le cabinet fait d’abord le choix d’une approche pleinement sectorielle. Le constat à l’origine de cette stratégie ? Des offres de services complètes et comparables d’un client à l’autre, mais finalement "encore trop peu ciblées sur les problématiques propres à leur domaine d’activité". Guillaume Brédon prend l’exemple du monde de la santé qui, plus que nul autre, exige de "parler son langage". Sans un tel bagage, difficile de comprendre l’univers dans lequel la clientèle évolue, de répondre au plus près de ses besoins et, in fine, d’"introduire de la fluidité dans la relation que vous entretenez avec elle".   

Cette logique sectorielle sera déclinée pour les domaines industriels, du BTP, de l’économie solidaire, de la banque ou de la finance. Sans oublier, mais dans un second temps, de se rapprocher des fédérations patronales. Guillaume Brédon confie, d’ailleurs, collaborer déjà avec plusieurs branches dont le syndicat des entreprises du médicament (LEEM). Ce qui participe de "l’évolution du rôle du conseil vers plus de lobbying et d’anticipation"

S’assurer que le cabinet d’avocats "participe pleinement à un écosystème"

La force du réseau

Guillaume Brédon entend entériner la mutation en cours de la profession. C’est dans cette optique qu’il a la ferme intention de s’appuyer sur les opportunités qu’offrent les legaltechs. Si leur utilisation "peut heurter le juriste", ces dernières consacrent, selon lui, son rôle de partenaire. En somme, l’avocat se repose sur l’assistance de ces outils pour devenir à son tour l’aide à la décision privilégiée des DRH. 

Cette logique de partenariat est en réalité l’un des principaux traits de personnalité d’Edgar. AT/MP, outplacement, RPS : Guillaume Brédon se rapproche d’intervenants experts de ces sujets. L’objectif ? S’assurer que le cabinet d’avocats "participe pleinement à un écosystème". À terme, il s’agit de s’entourer des meilleurs et bien au-delà des simples et traditionnels réseaux de best friends. Car, Guillaume Brédon en est convaincu, la satisfaction des clients repose entièrement sur "la rencontre et la collaboration en bonne intelligence avec les acteurs-clés". Qu’on les appelle, ou non, par leur prénom. 

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Arbitrage : Brown Rudnick promeut

Arbitrage : Brown Rudnick promeut

Le département consacré à l'arbitrage international de Brown Rudnick élève Sabrina Touchard au rang de counsel.

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La Cour de cassation donne raison au fisc dans l’affaire Finaréa

La plus haute juridiction de l’ordre judiciaire français a finalement donné tort aux contribuables dans l’affaire Finaréa, un important redressement f...

Une réforme de la justice pénale sans coup d’éclat

Une réforme de la justice pénale sans coup d’éclat

Le projet de réforme de la justice, encore en attente de validation finale, a pour objectif d’améliorer la confiance entre les justiciables et l’insti...

Philippe Sarrailhé crée sa propre boutique

Philippe Sarrailhé crée sa propre boutique

Parfois arbitre mais surtout conseil dans des arbitrages internationaux et chef d’orchestre de la résolution judiciaire et extrajudiciaire des litiges...

Emmanuel Gaillard et son équipe fondent Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes

Emmanuel Gaillard et son équipe fondent Gaillard Banifatemi Shelbaya Disputes

L’avocat de référence en arbitrage international Emmanuel Gaillard et son équipe quittent Shearman & Sterling pour fonder le cabinet Gaillard Bani...

F. Perbost (Harlay Avocats) : "Le Far West des données génétiques"

F. Perbost (Harlay Avocats) : "Le Far West des données génétiques"

Il peut sembler paradoxal d’envisager les données génétiques comme une zone de non-droit où règnerait la loi du plus fort alors qu’elles bénéficient e...

Arrivée de Rima Maitrehenry chez Racine

Arrivée de Rima Maitrehenry chez Racine

L’avocate spécialiste en structuration de fonds Rima Maitrehenry quitte Gide pour Racine où elle renforcera le pôle banque et finance.

Fiscalité : CMS se renforce en Belgique

Fiscalité : CMS se renforce en Belgique

Stéphanie Houx rejoint le bureau bruxellois de CMS en qualité d'associée, après plus de vingt-trois ans chez Allen & Overy.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte