Guerre sanitaire, la créativité RH comme meilleure arme

Dans une enquête flash publiée le 9 avril, l’Association nationale des DRH (ANDRH) explore les éléments de la contre-offensive lancée par la DRH face à la crise du COVID-19.

Dans une enquête flash publiée le 9 avril, l’Association nationale des DRH (ANDRH) explore les éléments de la contre-offensive lancée par la DRH face à la crise du COVID-19.

L’étude confirme le portrait brossé depuis des semaines d’une France à l’arrêt… et d’entreprises qui sont passées en situation de gestion de crise. Les répondants indiquent pour 89% d’entre eux qu’une cellule de crise a été constituée au sein de leur organisation, en appui d’un plan de continuité d’activité (PCA) dans 72% des cas. Les DRH se retrouvent bien souvent en première ligne. 97% des personnes interrogées confient que la gestion des impacts sur la santé des salariés, l’emploi et la compétitivité échoit principalement à un duo constitué de la direction générale et de la fonction RH.

Des mesures inédites

La direction des ressources humaines intervient principalement dans l’adaptation du temps de travail ou le renforcement de la ligne managériale. 33% des DRH déclarent accompagner les collaborateurs sur l’usage de nouveaux outils et ce alors même que 46% d’entre eux ont eu à faire face à un manque de matériel ou à du matériel inadapté. Les chiffres témoignent du souci porté à la santé et la sécurité des salariés sur site. 91% des organisations ont procédé à des contrôles de la distanciation sociale et du respect des gestes barrières. Les efforts se sont concentrés également sur la réorganisation du travail avec 64% de réaménagement des espaces de travail et 57% du temps de travail. 

"46% des DRH ont à faire face à un manque de matériel ou un matériel inadapté"

Un dialogue social opérationnel

La très grande majorité des DRH – 92% – estiment que les mesures exceptionnelles ont été bien accueillies par les salariés et les représentants du personnel, signe que le dialogue social a pu être maintenu sans difficulté particulière dans 81% des entreprises. Ils sont 42% à envisager d’ouvrir des négociations au sujet de l’imposition ou de la modification des jours de congés.

Et l’après ?

Cette crise mobilise toute l’énergie et les compétences de DRH qui, en ces temps difficiles, n’hésitent pas à se montrer solidaires à l’égard des salariés et des parties prenantes. En effet, 36% vont ou réfléchissent à verser la prime exceptionnelle de pouvoir d’achat et 75% ont déjà fait don de matériel de protection et d’hygiène. Si 76% des répondants anticipent le retour à l’activité normale, tous sont conscients que la reprise d’activité engendrera de nouvelles pratiques et un rapport différent au travail. Il leur faudra composer avec un gel ou une baisse des recrutements prévus dans 35% des organisations, avec la digitalisation ou encore la formation à distance. Dans le monde de l’entreprise de demain, et face à l’évolution des priorités, l’imagination et la créativité des DRH représenteront le nerf de la guerre.

Marianne Fougère

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Arkello Avocats, nouvelle boutique en droit social

Consacrée au droit du travail et au droit de la protection sociale, la structure propose à ses clients une approche transversale et pluridisciplinaire...

A. Smiti (Rosaly), "L’éducation financière doit faire partie intégrante de la stratégie des entreprises"

A. Smiti (Rosaly), "L’éducation financière doit faire partie intégrante de la stratégie des entrepri...

Avec Rosaly, l’entrepreneuse Arbia Smiti se lance dans une aventure engagée et engageante. Focus sur une application qui se propose d’améliorer le bie...

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

L. Soubeyrand (Swile) : "Depuis 2018, nous avons conquis 10 % du marché français"

La start-up spécialisée dans les titres restaurants étend son offre. Elle vise désormais les comités d’entreprise en proposant des chèques cadeaux et...

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Au travail, attention à l’effet Big Brother

Si de nombreux outils permettent de travailler de chez soi ou de gagner du temps, d’autres peuvent servir à espionner les salariés en toute discrétion...

C. Weck (Groupe Weck) : "notre secteur est porteur de sens au travail"

C. Weck (Groupe Weck) : "notre secteur est porteur de sens au travail"

Acteur spécialisé dans les solutions d’économies d’énergies et implanté dans le Sud-Ouest depuis quarante ans, le groupe Weck ambitionne de devenir u...

N.Estrada (Cdiscount) : "Nous pratiquons la préférence intra-entreprise"

N.Estrada (Cdiscount) : "Nous pratiquons la préférence intra-entreprise"

Acteur majeur du e-commerce, Cdiscount est une entreprise en mouvement. Entretien sur fond de transformation et mobilité avec Nathalie Estrada, la d...

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

P. Soullier (Valtus) : "Nous sommes devenus des acteurs de missions à impact"

Spécialiste du management de transition Valtus accompagne des entreprises en pleine croissance ou lorsque celles-ci font face à une problématique spéc...

Marie Ekeland, cap sur 2050

Marie Ekeland, cap sur 2050

La cofondatrice de France Digitale et du fonds de capital-investissement Daphni lance 2050. Une nouvelle structure qui a pour mission de mettre l’arge...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte