Gouvernance économique et régulation à l’honneur à Dauphine

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation, en partenariat avec le Conseil d’État, la Cour des comptes et le Conseil général de l’économie. « Nous avons voulu créer une plate-forme de référence sur la gouvernance économique et la régulation. La coopération internationale en matière de régulation se développe tandis que le champ de la régulation s’étend à de nouveaux secteurs. Il y a aussi des enjeux nouveaux, notamment avec la transformation numérique. Tout cela transforme la gouvernance de nombreuses industries. Cette chaire a pour objectif de contribuer à des modèles et pratiques de régulation plus efficaces », explique le fondateur. Lors de son lancement, la chaire était parrainée par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et par le prix Nobel d’économie 2009, Oliver Williamson.

Trois modalités
La chaire gouvernance et régulation opère selon trois modalités : la recherche, l’animation du débat public et la formation. Les chercheurs membres de la chaire se penchent d’ores et déjà sur la gouvernance multiniveau, avec l’interaction entre le national, le régional et l’international ; l’indépendance des autorités de régulation, avec la question cruciale du budget ; et l’impact de la transformation numérique sur la gouvernance économique, avec notamment la création de nouveaux acteurs non régulés. Les fruits de ces recherches se traduiront par une diffusion auprès des parties prenantes de la régulation (pouvoirs publics et autorités de régulation), par la production de notes et la diffusion de ces idées dans le débat public. La chaire organisera un événement public à la rentrée, en lien direct avec le club des régulateurs.

Le club des régulateurs

Le club des régulateurs est l’émanation de la chaire gouvernance et régulation. Il réunit déjà l’Araf(er), l’Arcep, l’Arjel, la CRE, le CSA, l’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (DGA/ASI) et le Comité économique des produits de santé (CEPS). D’autres autorités de régulation les rejoindront prochainement. Le club participe au renforcement de la cohérence entre régulations sectorielles, à l’amélioration des méthodes de travail et des outils et à la réflexion sur les évolutions nécessaires au plan national et européen. Il participe enfin  la gouvernance de la chaire et à l’activité de réflexion.

Executive master et formation continue
La formation, à la fois initiale et continue, est le dernier volet de l’activité de la chaire. Elle renforce les formations initiales existantes à Dauphine en ajoutant un enseignement sur la gouvernance économique et la régulation. Elle propose également un executive master à destination des opérationnels (dirigeants d’entreprise, membres des autorités de régulation ou des pouvoirs publics). Ce master professionnel a vocation à accueillir une vingtaine d’élèves pour la rentrée de janvier 2016.
Un site internet sera prochainement dédié à la chaire. Il a vocation à développer des supports et des tutoriels.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Alors que l’exécutif peaufine les détails du plan de relance qui sera présenté le 24 août, la députée LREM des Yvelines Marie Lebec revient sur ses gr...

Rencontre avec Patrick Pelloux

Rencontre avec Patrick Pelloux

Le président du syndicat des urgentistes ne partage pas la satisfaction de ceux qui se félicitent de voir le Ségur de la Santé déboucher sur un accord...

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintenant"

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintena...

De même qu’il perçoit la crise sanitaire comme une formidable "leçon d’humilité', Geoffroy Roux de Bézieux y voit une 'fenêtre de tir inestimable". Un...

Les responsables politiques toqués de TikTok

Les responsables politiques toqués de TikTok

Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont déjà présents sur l’appli phare de la jeune génération. Les deux pionniers pourraient être rejoints par d’a...

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Gouvernement Castex. Voici les nouveaux secrétaires d’État

Le gouvernement Castex est enfin au complet avec la nomination de onze secrétaires d’État. Le groupe LREM et les alliés du Modem sont mis à l’honneur.

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Popularité, l’enfer de Matignon ?

Premier ministre est un poste exposé. Sur les huit prédécesseurs de Jean Castex, six ont quitté Matignon plus impopulaires qu’à leur arrivée. Qui s’es...

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

A. Voy-Gillis (June Partners) : "La France est encore une puissance industrielle"

Depuis quelques années l’industrie tricolore est en pleine renaissance. La crise sanitaire pourrait casser ce dynamisme. Si le gouvernement semble avo...

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Un ancien du gouvernement Philippe chez Flichy Grangé Avocats

Franck Morel, qui a occupé le poste de conseiller social à Matignon ces trois dernière années, devient associé chez Flichy Grangé Avocats.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message