Gouvernance économique et régulation à l’honneur à Dauphine

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation.

À l’initiative du professeur Éric Brousseau, l’université Dauphine crée la chaire gouvernance et régulation, en partenariat avec le Conseil d’État, la Cour des comptes et le Conseil général de l’économie. « Nous avons voulu créer une plate-forme de référence sur la gouvernance économique et la régulation. La coopération internationale en matière de régulation se développe tandis que le champ de la régulation s’étend à de nouveaux secteurs. Il y a aussi des enjeux nouveaux, notamment avec la transformation numérique. Tout cela transforme la gouvernance de nombreuses industries. Cette chaire a pour objectif de contribuer à des modèles et pratiques de régulation plus efficaces », explique le fondateur. Lors de son lancement, la chaire était parrainée par le ministre de l’Économie, Emmanuel Macron, et par le prix Nobel d’économie 2009, Oliver Williamson.

Trois modalités
La chaire gouvernance et régulation opère selon trois modalités : la recherche, l’animation du débat public et la formation. Les chercheurs membres de la chaire se penchent d’ores et déjà sur la gouvernance multiniveau, avec l’interaction entre le national, le régional et l’international ; l’indépendance des autorités de régulation, avec la question cruciale du budget ; et l’impact de la transformation numérique sur la gouvernance économique, avec notamment la création de nouveaux acteurs non régulés. Les fruits de ces recherches se traduiront par une diffusion auprès des parties prenantes de la régulation (pouvoirs publics et autorités de régulation), par la production de notes et la diffusion de ces idées dans le débat public. La chaire organisera un événement public à la rentrée, en lien direct avec le club des régulateurs.

Le club des régulateurs

Le club des régulateurs est l’émanation de la chaire gouvernance et régulation. Il réunit déjà l’Araf(er), l’Arcep, l’Arjel, la CRE, le CSA, l’Autorité de supervision indépendante des redevances aéroportuaires (DGA/ASI) et le Comité économique des produits de santé (CEPS). D’autres autorités de régulation les rejoindront prochainement. Le club participe au renforcement de la cohérence entre régulations sectorielles, à l’amélioration des méthodes de travail et des outils et à la réflexion sur les évolutions nécessaires au plan national et européen. Il participe enfin  la gouvernance de la chaire et à l’activité de réflexion.

Executive master et formation continue
La formation, à la fois initiale et continue, est le dernier volet de l’activité de la chaire. Elle renforce les formations initiales existantes à Dauphine en ajoutant un enseignement sur la gouvernance économique et la régulation. Elle propose également un executive master à destination des opérationnels (dirigeants d’entreprise, membres des autorités de régulation ou des pouvoirs publics). Ce master professionnel a vocation à accueillir une vingtaine d’élèves pour la rentrée de janvier 2016.
Un site internet sera prochainement dédié à la chaire. Il a vocation à développer des supports et des tutoriels.

Pascale D’Amore

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Présidents de la République : footeux ou footix ?

Présidents de la République : footeux ou footix ?

Parfois passionnés du ballon rond, nos chefs d’État en font parfois un peu trop, notamment quand il s’agit de l’équipe de France. Il faut dire que qua...

Kamala Harris : l'adversaire

Kamala Harris : l'adversaire

Femme et métisse. Il y a quelques années, cela aurait suffi à disqualifier Kamala Harris. Aujourd’hui, cela fait d’elle la candidate idéale pour battr...

Jo Spiegel (Place publique) : « Tous les partis politiques doivent changer de logiciel »

Jo Spiegel (Place publique) : « Tous les partis politiques doivent changer de logiciel »

Le cofondateur de ce nouveau mouvement de gauche revient sur la démocratie directe dont il est un spécialiste. Grand débat, futur des partis politique...

Jean-Christophe Fromantin : "Le grand débat n'interroge pas assez l'avenir des territoires"

Jean-Christophe Fromantin : "Le grand débat n'interroge pas assez l'avenir des territoires"

Dans un essai passionnant, le maire de Neuilly-sur-Seine, remet en question « le primat métropolitain » et la vague de valorisation actuelle des ville...

Jean-Dominique Senard : l'anti-Ghosn

Jean-Dominique Senard : l'anti-Ghosn

Respecté des politiques comme des syndicats, homme de dialogue et de vision réputé pour sa courtoisie autant que pour son sens de la diplomatie, Jean-...

Air France-KLM, une alliance dans la turbulence

Air France-KLM, une alliance dans la turbulence

Le 26 février, les Pays-Bas annoncent monter au capital d’Air France-KLM afin de peser sur l’avenir de la compagnie. Une décision, mal vécue par l’Éta...

Si l'UE était un État...

Si l'UE était un État...

Nos infographies prouvent noir sur blanc que l'union européenne serait un poids lourd intellectuel, sportif et économique.

UE, que de chemin parcouru !

UE, que de chemin parcouru !

Critiquée, l'Union européenne est parfois injustement traitée. Et pourtant, elle tourne !

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message