Google fait (encore) une percée dans le mobile

La firme de Mountain View rachète une large part du constructeur de smartphones taïwanais HTC pour 1,1 milliard de dollars.

La firme de Mountain View rachète une large part du constructeur de smartphones taïwanais HTC pour 1,1 milliard de dollars.

La présence de Google dans le mobile ne date pas d’hier puisque la société américaine a sorti son premier smartphone en 2010, le Nexus One, et qu’elle a récemment annoncé l’arrivée du Pixel 2, deux téléphones construits en partenariat avec… HTC ! Aujourd’hui, le partenariat Google-HTC prend une forme un peu plus intégrée puisque la firme de Mountain View n’hésite pas à poser 1,1 milliard de dollars sur la table afin de racheter la moitié des divisions design et ingénierie du constructeur taïwanais, soit environ 2 000 personnes. De plus, l’opération inclut un accord de licence non exclusif en ce qui concerne la propriété intellectuelle de HTC.

Pour Google, c’est l’occasion de réaffirmer ses grandes ambitions dans le hardware et d’attaquer son principal rival Apple, en sus de sa forte présence dans le software mobile grâce à son système d’exploitation Android (+ de 80 % de part de marché dans le monde). Par le passé, en 2012 exactement, le groupe aujourd’hui dirigé par Sundar Pichai avait déboursé 12,5 milliards de dollars pour racheter Motorola, mais cette offensive visait essentiellement les brevets de l’ancienne gloire du mobile. L’acquisition de HTC, en grande difficulté et donc à un prix relativement bas (sa valorisation boursière a fondu de plus de 35 milliards en l’espace de six ans !), doit permettre au géant de la recherche sur le Web de mieux contrôler la conception, la production et surtout les réseaux de distribution de ses prochains terminaux. Avant de juger l’efficacité de cette stratégie, prenons peut-être un peu de temps pour pleurer sur le sort de HTC, un pionnier du mobile qui pourrait vite trouver repos aux côtés des tombes de Nokia, Blackberry et Motorola.      

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

J.B. Crucis (Birchbox) : "Certaines marques de luxe sont encore frileuses à l’idée de vendre leurs produits en ligne"

J.B. Crucis (Birchbox) : "Certaines marques de luxe sont encore frileuses à l’idée de vendre leurs p...

Créée en 2011 sous le nom de JolieBox, puis rachetée l’année suivante par son homologue américain, dont elle a adopté le nom, la start-up de coffrets...

Le groupe DLPK s’offre Tailor Capital

Le groupe DLPK s’offre Tailor Capital

Le groupe DLPK étoffe son expertise en gestion d’actifs et plus particulièrement sur le segment obligataire international grâce à l'acquisition majori...

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France accélère sa digitalisation avec Advize Group

Generali France renforce ses liens avec la fintech Advize Group et signe avec elle un partenariat capitalistique afin d’offrir toujours plus de soluti...

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

L’audience commence dans l'affaire de l’escroquerie de la Financière Turenne Lafayette

Ce lundi 28 septembre, s’ouvre un procès disciplinaire inédit qui durera une semaine. Le Haut Conseil du commissariat aux comptes (H3C) examine l’impl...

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Sophie Boissard, dirigeante tout-terrain

Après avoir occupé différents postes dans la sphère publique, Sophie Boissard a contribué à l’évolution de la SNCF puis a rejoint le secteur privé en...

Covid-19, le grand bond en avant du digital

Covid-19, le grand bond en avant du digital

De l’agriculture au tourisme, en passant par l’industrie, la pandémie a donné un coup d’accélérateur inédit à la transformation numérique des entrepri...

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Antoine Frérot, le joueur d’échecs

Avec son sourire modeste et son ton mesuré, Antoine Frérot passe aisément pour le patron le plus flegmatique du CAC 40. Ne pas s’y fier toutefois. Hab...

M&A : évolution du contrôle de concentration

M&A : évolution du contrôle de concentration

La vice-présidente exécutive de la Commission européenne Margrethe Vestager l’avait annoncé lors du renouvellement des commissaires fin 2019 : le droi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message