Goliath « RAISE » David

Goliath « RAISE » David

Conduite par l’investisseur Raise et le consultant Bain & Company, l’étude « David avec Goliath » aidera les entrepreneurs et leurs conseils à comprendre les relations grandissantes entre les jeunes pousses et les grandes entreprises.

Partie du constat que 50 % des entreprises tricolores s’effondraient au cours de leurs cinq premières années, l’initiative « David avec Goliath » ne se limite pas à déterminer le périmètre des relations entre les start-up et les grands groupes. Elle constitue un véritable plaidoyer pour une collaboration toujours plus étroite entre ces deux acteurs afin de réduire ce taux d’échec. Quelles leçons pouvons-nous tirer de cet examen entrepreneurial mené auprès de quarante grandes entreprises et 126 jeunes pousses ?

 

Premièrement, la situation n’est pas si mauvaise et les dernières années y ont contribué dans un sens positif. Cent pour cent des « Goliath » interrogés ont au minimum un programme d’alliance avec des « David ». Nous comptons aussi cinq fois plus de fonds de corporate venture et neuf fois plus d’incubateurs/accélérateurs qu’en 2010. Parallèlement, 320 000 entreprises sont créées chaque année et 8 % des leaders mondiaux sont issus du CAC 40 – alors que la France ne contribue qu’à hauteur de 4 % du PIB mondial. Tous les ingrédients d’une bonne recette en somme.

 

Cela étant, il faut s’intéresser à la nature des alliances entre les start-up et les grandes entreprises. Si la grande majorité des groupes élaborent des événements et des prix à l’attention de leurs jeunes consoeurs (93 %), ils sont moins nombreux à investir directement dans leur capital (44 %). Le spectre se compose aussi de différents partenariats commerciaux et techniques assortis de chiffres moyens. Il faut ainsi faire plus, plus vite et mieux, afin d’aligner les intérêts des « gros » – qui souhaitent rester au plus près de l’innovation – et des « petits » – désireux de développer leur activité sans perdre leur autonomie.

 

La voie royale est tracée par une bonne préparation des stratégies respectives : les grandes entreprises doivent définir leurs objectifs et mettre en place une gouvernance lisible en charge de coordonner les actions communes avec les jeunes entreprises. De leur côté, ces dernières doivent s’interroger sur la nature de l’alliance souhaitée et conserver une vision exigeante et ambitieuse de leur business, exécutée de manière humble et réaliste.        

 

FS

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Nicomatic : focus sur une entreprise libérée

Le fabricant haut-savoyard de connecteurs Nicomatic est un exemple concret d'entreprise libérée en France. Olivier Nicollin, actuel PDG de cette entre...

Maison Henriot, chai d’œuvre

Maison Henriot, chai d’œuvre

Depuis plus de deux siècles, la maison Henriot cultive sa passion de la vigne et sa fierté du produit. Plus soucieuse de qualité que de volumes, elle...

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Oui, le salaire des PDG du CAC 40 dépend (un peu) du climat

Lors de la campagne présidentielle, Emmanuel Macron a promis d’inciter les grands groupes à davantage lier la rémunération de leurs dirigeants à des c...

Advens, success story de la cybersécurité française

Advens, success story de la cybersécurité française

Alexandre Fayeulle président et fondateur d’Advens, success story française dans l’univers de la cybersécurité, revient sur ses initiatives RSE et la...

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Nathaniel Scher : "La réalité virtuelle et le métavers auront une incidence considérable en santé"

Alors que les nouvelles technologies s’invitent plus que jamais dans le secteur de la santé, la médecine intégrative fait de plus en plus d’adeptes. D...

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Leonardo Del Vecchio, décès d'un visionnaire

Le milliardaire italien, président du conseil d’administration d’EssilorLuxottica s’est éteint à Milan à l’âge de 87 ans. Retour sur la success story...

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Zhong Shanshan, l’empereur de l’eau minérale

Première fortune chinoise, Zhong Shanshan est le patron à la fois du géant de l’eau en bouteille Nongfu Spring et de l’entreprise pharmaceutique Beiji...

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

Safran devance Stellantis de justesse en nombre de brevets

L’INPI (Institut national de la propriété industrielle) dévoile son palmarès 2021 des déposants de brevets. Cette année encore, cette compilation soul...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message