Gilles Grapinet, l'architecte de Worldline

Sous l’égide de cet ancien haut fonctionnaire, Worldline ne cesse de croître. Le groupe spécialisé dans les paiements s’est rapproché d’Ingenico pour devenir le quatrième acteur mondial du secteur.

Sous l’égide de cet ancien haut fonctionnaire, Worldline ne cesse de croître. Le groupe spécialisé dans les paiements s’est rapproché d’Ingenico pour devenir le quatrième acteur mondial du secteur.

Gilles Grapinet a le profil type des grands patrons, au sens noble du terme. Énarque, il est passé par le public avant de faire carrière dans le privé. Ces différentes vies vont de pairs avec de belles rencontres, qui l’emmènent loin avant qu’il ne prenne son envol en tant que PDG chez Worldline, où il fait assurément ses preuves.

"Dir cab"

Gilles Grapinet, qui a passé son enfance en Afrique - où il aime à retourner dès qu’il le peut - effectue sa scolarité à La Flèche dans la Sarthe. Après une maîtrise de droit public à l’université d’Aix-Marseille, il réussit le concours de l’ENA, où il fera partie de la promotion Condorcet. À sa sortie, il intègre la prestigieuse inspection des finances, par laquelle sont passés ni plus ni moins Emmanuel Macron, Nicolas Dufourcq (directeur général de Bpifrance) ou encore Stéphane Richard et Frédéric Oudéa, respectivement patrons d’Orange et de la Société générale.

Après la direction générale des impôts et le ministère du Budget, Gilles Grapinet devient conseiller pour les affaires économiques et financières auprès du Premier ministre de l’époque, Jean-Pierre Raffarin. Il retrouve ensuite Bercy, en qualité de directeur de cabinet d’Hervé Gaymard puis de Thierry Breton. "Ce fut une période d'une richesse humaine et professionnelle extraordinaire, expliquera-t-il aux Échos. Un moment difficile aussi car, à Bercy, on agit au milieu d'une adversité politique quasi constante."

Du Crédit agricole à Atos

Désormais père de trois enfants et alors que l’élection présidentielle entraîne de nombreux mouvements dans les cabinets, c’est dans le privé que Gilles Grapinet - que l’on dit stratège et meneur d’hommes - décide de mettre à profit son expérience. Au Crédit agricole, ce bourreau de travail aura la charge de la stratégie puis de l’activité systèmes et services de paiement, la spécialité de sa future maison Worldline. Gilles Grapinet rejoint ensuite Atos. Sous la houlette de Thierry Breton pendant plusieurs années, il fut notamment directeur général adjoint chargé des fonctions globales du groupe.

Il est un "adepte de la réforme et du mouvement"

En 2014, la filiale d’Atos, Worldline, spécialiste des services de paiement et transactionnels en ligne, est introduite en Bourse. DG de l’entité depuis l’année précédente, Gilles Grapinet gagne en autonomie. En près de six ans, la capitalisation de son entreprise bondit de plus de 300 %, dépassant même la valeur de son ancien actionnaire. En 2018, elle devient la première société de paiements à neutraliser ses émissions en CO2. Une réalisation permise par un programme RSE débuté trois ans plus tôt et visant l’efficacité énergétique des data centers, des bureaux et des terminaux de paiement du groupe. Worldline fournit depuis des solutions neutres en carbone à ses clients.

L’acquisition d’Ingenico

Début 2020, le patron annonce une opération de taille : l’acquisition d’Ingenico pour 7,8 milliards d’euros. Un rapprochement qui permet à la nouvelle entité d’être aujourd’hui le quatrième acteur mondial de son secteur. Selon le Boston Consulting Group et Swift, les revenus générés par les paiements électroniques pourraient atteindre en 2027 les 2 400 milliards de dollars. Si la part du gâteau ne cesse d’augmenter, les gros acteurs sont dans les starting-blocks et les fintechs ne demandent qu’à grandir. D’où la nécessité de se structurer pour pouvoir être présent sur toutes les transactions. Mais rien d’inaccessible pour Gille Grapinet, que l’actuel gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, qualifiait il y a quelques années déjà dans Les Échos d’"adepte de la réforme et du mouvement". Celui qui est aujourd’hui quinquagénaire a encore de belles années devant lui pour continuer à façonner un pan incontournable de l’économie.

Olivia Vignaud

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Les 100 meilleurs dirigeants France et International 2021

Pour la quatrième année consécutive, Décideurs publiera en septembre son classement des 100 Meilleurs Dirigeants France et international. Un palmarès inédit qui couvre les différents secteurs de l’économie et les cinq continents. Découvrez dès cet été les premières personnalités qui ont tiré leur épingle du jeu.
Sommaire
Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Santé, Biotech & Medtech : les 10 pépites qui montent !

Positionnées sur les secteurs porteurs de la Santé, des Biotechs et des Medtechs, voici les 10 pépites qui montent en France et en Europe.

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Dassault Systèmes, le français qui fait trembler IBM

Le groupe dirigé par Bernard Charlès est le leader mondial des logiciels de simulation industrielle. Depuis quelques années, il se lance avec succès d...

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Pieter van der Does, l’amiral de la Fintech

Atteint du "virus de l’entrepreneuriat", le Néerlandais est devenu milliardaire en moins de quinze ans grâce à sa dernière création : Adyen.

Phebe Novakovic, la patriote

Phebe Novakovic, la patriote

Alors que NavalGroup est en difficulté après l'annulation du "contrat du siècle" australien, l'américain General Dynamics se porte bien. A sa tête dep...

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

La direction de Rimini Street change de dirigeante pour la région EMEA

Le fournisseur mondial de produits et services logiciels d’entreprises confie la direction de la région EMEA à Emmanuelle Hose, jusque-là directrice r...

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

ASML, l’entreprise la plus puissante (et méconnue) de l’UE

Souverain sur un marché de niche à l’importance vitale, ASML est la plus belle réussite de la tech européenne. Des entreprises telles qu’Apple, Samsun...

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

L. Comte-Arassus (GE Healthcare) : "Il n’y a pas de citadelle imprenable"

Le 15 février 2021, Laurence Comte-Arassus a été nommée General Manager de GE Healthcare pour la zone France, Belgique, Luxembourg et Afrique francoph...

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners : Le leadership, tangible et concret

C&S Partners fête ses trois ans, l’occasion de revenir sur un modèle unique, à contre-courant de ce que propose la concurrence.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte