Gestion passive : Generali Investment Partners à contre-courant

Dans un marché américain friand de gestion passive, la compagnie italienne prend le pari de la gestion active via sa boutique Aperture.

© DR

Dans un marché américain friand de gestion passive, la compagnie italienne prend le pari de la gestion active via sa boutique Aperture.

10, c’est le nombre de stratégies passives parmi les 15 stratégies de gestion les plus populaires chez les investisseurs américains l’an dernier. Selon une étude du Boston Consulting Group (BCG) menée auprès de 30 gestionnaires représentant plus de 39 000 milliards de dollars d’actifs, la gestion passive via des fonds indiciels cotés est plébiscitée aux États-Unis, le tout dans un marché ultra concentré où 10 sociétés captent 80 % de la collecte des fonds ouverts.

Generali prend donc le pari, à travers sa boutique Aperture, de proposer deux fonds autour des marchés obligataires émergents avant d’en lancer deux nouveaux sur les actions mondiales. Dans un marché où la gestion passive rogne les marges et génère seulement 6 % des revenus pour 20 % d’encours en 2018, Aperture compte se démarquer avec des frais de gestion novateurs.

Basé sur un commissionnement similaire à celui des ETFs, Aperture se différencie par la rémunération de ses gérants. Ces derniers auront une rémunération fixe faible et une part variable liée à la surperformance générée en rapport à leur indice de référence. En cas de performance inférieure ou en ligne, les frais seront limités à 0.5 %, un taux compétitif pour les stratégies actives. En revanche, et à titre d’exemple, une surperformance de 8 % entrainerait un niveau de frais de 3 %. Cette façon de faire va à l’encontre du schéma classique, orienté plutôt sur la rémunération d’encours.

Fondé en septembre dernier et fruit d’un partenariat entre Generali et Peter Kraus, ancien chairman et CEO d’AllianceBernstein et global co-Head de Goldman Sachs, Aperture Investors entend changer le paradigme de la gestion d’actifs. A l’occasion du lancement, Carlo Trabattoni, head of Generali Investment Partners, avait déclaré que « la gestion passive prend de plus en plus de place car de nombreuses gestions actives sous-performent. Notre objectif est donc de combiner l’intérêt de la gestion passive avec le besoin des clients de la gestion active. »

Théo Maurin-Dior

 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Dentons s’associe avec un cabinet leader en Uruguay

Dentons s’associe avec un cabinet leader en Uruguay

Le cabinet d’avocats international a achevé le lancement d’une fusion de cabinets d’avocats avec Jiménez de Aréchaga, Viana & Brause.

J. Barré (Barré & Associés) : "Nous discutons d’un rapprochement avec d’autres cabinets ou études"

J. Barré (Barré & Associés) : "Nous discutons d’un rapprochement avec d’autres cabinets ou études"

« Coup de tonnerre » dans le monde des avocats spécialisés en fiscalité patrimoniale. Jérôme Barré et Laurent Gabaud, avocats associés chez Franklin,...

Le juriste de transition : un atout en temps de crise

Le juriste de transition : un atout en temps de crise

À l’instar des ressources humaines, des directions financières ou générales, les départements juridiques font parfois appel à des managers de transiti...

Le défaut de legal privilege des juristes mis en exergue par le confinement ?

Le défaut de legal privilege des juristes mis en exergue par le confinement ?

Cybersécurité, protection des secrets de l’entreprise, des données personnelles mais aussi des avis juridiques sont des sujets imbriqués qui ont été p...

C. Mayer-Lévi (France Invest) : "Le risk return de la dette privée devrait s’améliorer"

C. Mayer-Lévi (France Invest) : "Le risk return de la dette privée devrait s’améliorer"

En quête de rendements dans un environnement de taux très bas, de nombreux investisseurs se sont positionnés ces dernières années sur la dette privée....

Belgique : création du cabinet Harvest

Belgique : création du cabinet Harvest

Après respectivement 25, 15 et 10 ans de pratique dans des cabinets d’affaires internationaux, Didier Grégoire, Adrien Lanotte et Guillaume Beauthier...

Xavier Rollet (Racine) : "Une transmission réussie doit être préparée en amont"

Xavier Rollet (Racine) : "Une transmission réussie doit être préparée en amont"

Différentes possibilités s’offrent à un entrepreneur lors de la transmission de son entreprise. Xavier Rollet, Co-Managing Partner du cabinet Racine r...

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Troisième associée chez Huc-Morel Labrousse

Julie Fréal-Saison est la nouvelle associée du cabinet de pénalistes Huc-Morel Labrousse Avocats.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message