Gestion d’actifs, le virage responsable

Gestion d’actifs, le virage responsable

Les professionnels de la gestion d’actifs s’investissent de plus en plus sur les questions sociales et environnementales. Entre prise de conscience généralisée et durcissement des réglementations, voici comment le secteur s’adapte à ce paysage vert.

Longtemps considéré comme une mode réservée à une clientèle particulièrement engagée, l’investissement responsable tend à devenir incontournable, voire impératif. Cette transformation est notamment liée à la reconnaissance accrue des données environnementales, sociales et de gouvernance, essentielles pour combiner intégration des critères extra-financiers et rendement.

Plus qu’une niche

Amundi Asset Management, leader de la gestion d’actifs en France, est l’un des rares acteurs de sa taille à avoir inscrit la finance durable comme pilier de la société dès sa fondation en 2010. Concrètement, les gérants s’appuient sur une approche dite hybride dans la collecte d’informations extrafinancières. "Nous disposons d’un outil élaboré par nos équipes de recherche afin de construire des scores environnementaux, sociaux et de bonne gouvernance (ESG) avec une méthodologie d’analyse propriétaire. Nous collectons certes des informations extra-financières auprès de quatorze fournisseurs différents,mais l’évaluation d’Amundi et son référentiel reposent in fine sur une combinaison de données extrafinancières externes et d’analyses et vues qualitatives internes.", explique Timothée Jaulin, responsable du développement ESG chez Amundi AM.

Cette stratégie, de prime abord restrictive, a un impact positif sur la croissance du groupe. Amundi AM est passé de 378 milliards d’euros d’encours responsables fin 2020, à plus de 802 milliards neuf mois plus tard. Croissance naturelle des encours et plan d’actions en trois ans ont su faire la part belle à la planète.

Prise de conscience

L’urgence climatique et la crise sanitaire incitent épargnants et investisseurs à s’impliquer. Nombreux sont les gestionnaires d’actifs prêts à aider leur clientèle à associer durabilité et responsabilité. Aujourd’hui, de jeunes talents souhaitent porter leurs convictions haut et fort. Mais, en dépit d’une prise de conscience généralisée, ils se trouvent parfois désemparés sur la façon dont leur capital pourrait être déployé. Parmi les références de la "gestion verte", le family office à impact Kimpa propose d’investir en tenant compte des objectifs environnementaux de l’ONU définis en 2015. Selon Vincent Piche, cofondateur de la structure, "le climat est une thématique qui revient très souvent et nous convions nos clients à suivre un atelier appelé La fresque du climat qui est une association française dont l’objet est d’apporter une meilleure compréhension des liens de cause à effet des actions de l’Homme sur la planète et des changements climatiques qui en découlent". Ces investissements font sens lorsque les plans d’action des régulateurs et les objectifs environnementaux des pouvoirs publics s’alignent.

Naissance de la RegTech

L’accélération du développement de la finance durable s’accompagne de son lot de nouvelles contraintes réglementaires toujours plus exigeantes. Transparence, préservation des marchés, greenwashing… Les lois ISR se multiplient, complexifiant au passage le paysage et donnant aux professionnels l’impression de marcher sur des sables mouvants. De quoi donner naissance à un nouveau secteur, celui des RegTechs, contraction de "regulatory" et "technology". Sa mission ? Aider les institutions financières dans leurs processus de mise en conformité. Ces RegTechs permettent également de protéger les investisseurs et d’encourager les sociétés à dépasser l’obstacle que représente le magma réglementaire. Flexibilité et adaptabilité semblent être les prochains défis de la finance durable.

Marine Fleury

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Capitalisme responsable : le coeur est la raison

Un capitalisme qui prenne en compte toutes les parties prenantes (salariés, fournisseurs, actionnaires, clients...) et s’inscrive dans une démarche environnementale durable ? C’est possible et même rentable. Le mouvement enclenché par certains actionnaires, représentants des pouvoirs publics et entreprises s’intensifie. Tour d’horizon d’engagements concrets en la matière.
Sommaire M. Vial (APE) : "Nous avons créé une charte RSE" BPE : "La proximité des investissements dans le territoire est essentielle" Capitalisme responsable, ce n'est qu'un début Hubert Joly : "Le monde tel qu’il existe ne marche pas" Transition environnementale et stabilité économique : l'impossible équation ? F. Lemery (Legrand) : "La performance RSE du groupe aide la performance financière" Frédérique Giavarini (Nature et Découvertes) : "La raison d'être est une boussole" C. de La Marnierre (ICR) : "Je crois à la politique des petits pas" Le nouveau capitalisme selon Larry Fink
Un petit quiz avant l'été ?

Un petit quiz avant l'été ?

Le conseil de la rédaction pour des vacances sereines et reposantes ? Vérifier que l'actualité des six derniers mois est bien maîtrisée. À vous de jou...

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Les professionnels de la gestion de patrimoine face à la réforme du label ISR

Le nouveau comité du label investissement socialement responsable (ISR), présidé par Michèle Pappalardo, travaille à sa modernisation. Les grandes lig...

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

Lanceurs d’alerte : 9 États européens sur 27 sont en règle

La directive sur la protection des lanceurs d'alerte imposait comme date butoir de transposition par les États de l’Union européenne le 17 décembre 20...

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Quels sont les sujets incontournables de l’été pour les DPO ?

Jérôme Deroulez, associé fondateur du cabinet Deroulez Avocats, revient pour Décideurs Juridiques sur les thèmes qui devraient occuper les délégués à...

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Le réseau d’audit GMBA se dote d’un cabinet d’avocats

Les six professionnels du cabinet Nosten Avocats ont rejoint en mai dernier le cabinet d’experts comptables GMBA, formalisant ainsi une collaboration...

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Une gouvernance paritaire pour l’AFJE

Incarner la diversité des juristes d’entreprise pour mieux répondre aux défis du métier. C’est l’objectif que l’Association française des juristes d’e...

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Oui, investir dans le Bitcoin peut être une bonne idée

Longtemps mal vues des régulateurs car jugées trop volatiles, les monnaies virtuelles convainquent de plus en plus largement les investisseurs en quêt...

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Brune Poirson (Accor) : "Le dialogue avec les gestionnaires d’actifs est crucial"

Directrice du développement durable au sein du groupe hôtelier Accor et présidente du jury du Prix de la Finance verte 2022, Brune Poirson évoque la m...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message