Geosophy : l’énergie souterraine

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Geosophy.

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Geosophy.

Valoriser son patrimoine immobilier, maîtriser sa consommation énergétique en lui assurant un approvisionnement local pour son confort thermique, Geosophy met à profit l’énergie décarbonée du sous-sol : la géo-énergie. Décryptage.

Du fossile au renouvelable

"J’ai passé douze ans dans l’industrie du pétrole, aux opérations puis dans la R&D. J’ai forgé cette intime certitude : la terre dispose de nombreuses ressources, et la sagesse dicte aujourd’hui de n’exploiter que celles qui sont renouvelables, comme la géo-énergie", Alice Chougnet affiche des convictions qu’elle n’hésite pas à affirmer en évoquant son passé dans le secteur pétrolier. La fondatrice de Geosophy ne croit pas en la transition dans la continuité mais dans la rupture et, partant du postulat que cette rupture est inévitable, elle œuvre à son anticipation. Du fait de la différence entre la volonté et l’image, il existe a aujourd’hui un fossé entre la bonne volonté et le greenwashing, que Geosophy s'attache à colmater. La solution fait le lien entre les ressources géographiques du bâtiment et ses besoins, en répondant à des critères de confort et des exigences environnementales. Le milieu du bâtiment étant relativement conservateur, c’est cet œil neuf et cette connaissance du sous-sol, qui permettent aux deux fondateurs une appréhension originale. "Le secteur immobilier est pris en sandwich entre, d’un côté les investisseurs et les réglementations européennes et de l’autre les exigences des locataires qui vont progresser du point de vue de l’environnement", témoigne Alice Chougnet. Les besoins sont si différents d’un bâtiment à l’autre qu’ils ont fait émerger la nécessité d’un outil, un logiciel capable de calculer le potentiel technique et financier d’un bâtiment. Les contraintes environnementales sont telles qu’elles ont fait germer la manifestation d’une mission : massifier l’utilisation de la géo-énergie partout où il est possible de le faire de façon responsable.

Clair comme de l’eau de roche

"L’énergie propre à portée de main, juste sous nos pieds". Le slogan est explicite, la formule limpide : partir de la température du sous-sol pour réchauffer ou rafraîchir un bâtiment à l’aide d’une pompe à chaleur permet d’utiliser celle-ci de façon bien plus optimale qu’en partant de l’air extérieur, comme pour la plupart des climatiseurs classiques. Ce préchauffage ou pré-rafraîchissement gratuit permet en effet de diviser la consommation par quatre ou cinq. Pour le rafraîchissement des bâtiments, il est même possible, quand les installations dans le bâtiment le permettent, ceux-ci disposant de plafonds ou de planchers rayonnants, d’obtenir grâce au sous-sol vingt fois plus d’énergie que l’installation n’en nécessite : on parle alors de "free cooling", circulation directe d’un fluide à la température du sous-sol, sans utilisation de pompe à chaleur. Pour résumer, il s’agit là d’aller dans le sous-sol chercher la fraîcheur en été et la chaleur en hiver. Les vagues de chaleur risquant de s’aggraver, l’impératif écologique de s’installer, la géo-énergie apparaît comme la solution idoine qui satisfait les deux problématiques. Outre le logiciel, Geosophy joue un rôle d’accompagnement et met de l’huile dans les rouages pour marier concepteur de systèmes souterrains et bureaux d’étude thermique, architectes et assistants à maîtrise d’ouvrage, maintenance du bâtiment et de son sous-sol.

Goutte à goutte

D’autres thématiques sont à l’étude, d’autres typologies d'actifs considérées. Logistique, logements sont autant de segments aux besoins différents et qui nécessitent donc un travail sur des couplages d’énergies renouvelables. Le solaire thermique, à titre d’exemple, est en mesure de capter la chaleur de l’été, le sous-sol en capacité de la stocker. L’ambition de la start-up : faire en sorte que les bâtiments aillent vers la production locale la plus importante possible. Pour accélérer son développement technologique, Geosophy vient de nommer Jacques Goulpeau, ancien élève de Polytechnique et diplômé de l’ESPCI, à la direction générale. Renfort tout-terrain pour savoir-faire souterrain.

Alban Castres

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Côté Tech

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française à travers les thématiques de l'immobilier, de l'énergie et de l'environnement.
Sommaire Sitowie : diagnostic et ordonnance du bâtiment Aerophile : aspirateur de particules Alacaza : le WhatsApp résidentiel augmenté Wise-Integration : un game-changer pour les chargeurs Wishibam : prime à l'innovation Greenmetrics accélère la décarbonation numérique des entreprises Witco : conciergerie 2.0 Emoko : l’immersion par la 3D Skytech : rien ne se perd, tout se transforme Dracula Technologies : la start-up qui a les dents longues
N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisation"

N. Charles (BNP Paribas Real Estate) : "Si je devais résumer 2022 en un mot, ce serait la stabilisat...

BNP Paribas Real Estate, société de gestion d’actifs immobiliers, ne cesse de se développer grâce à une dynamique en phase avec les marchés et leurs c...

M. Cheval (Carmila) : “Nos centres commerciaux sont des créateurs de liens sociaux”

M. Cheval (Carmila) : “Nos centres commerciaux sont des créateurs de liens sociaux”

Dans un contexte toujours incertain et suspendu aux imprévus sanitaires, le secteur du commerce poursuit son chemin de croix, au gré des contraintes q...

Dracula Technologies : la start-up qui a les dents longues

Dracula Technologies : la start-up qui a les dents longues

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse ou un acteur incontournable de la Tech française. Aujourd’hui : Dracula T...

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

Estelle Brachlianoff, prochaine directrice générale de Veolia

À quelques jours de la conclusion du rapprochement historique de Veolia avec Suez, le conseil d’administration de Veolia a désigné Estelle Brachlianof...

Éric Ravoire nommé directeur général du groupe Galimmo

Éric Ravoire nommé directeur général du groupe Galimmo

Le groupe Galimmo Real Estate annonce la nomination d’Éric Ravoire en tant que directeur général de Galimmo. Il succédera à Maël Aoustin qui a décidé...

L'assurance des maisons individuelles remise en question

L'assurance des maisons individuelles remise en question

Après les restaurateurs, les assureurs s’apprêteraient à abandonner un pan entier du secteur de l’immobilier des particuliers.

C. Fortier (Sogeprom) : "Ma conviction consiste en l’hybridation généralisée des modes de travail"

C. Fortier (Sogeprom) : "Ma conviction consiste en l’hybridation généralisée des modes de travail"

La crise sanitaire continue de rebattre les cartes de l’immobilier d’entreprise, au rythme des restrictions qui l’accompagnent, des perspectives qu’el...

Skytech : rien ne se perd, tout se transforme

Skytech : rien ne se perd, tout se transforme

Chaque semaine, Décideurs vous propose un focus sur une start-up prometteuse de la Tech française. Aujourd’hui : Skytech.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte