Ventech China réalise son premier investissement en Indonésie

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.
L'équipe de Pomona

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.

Un deal naturel pour le technophile Ventech

Cofondée en mai 2016 par Benz Budiman (P-DG) et Ari Suwendi (CTO), Pomona a pour objectif de fournir des services de marketing et de vente numériques pour l'industrie mondiale des biens de consommation emballés (CPG) et des biens de consommation en évolution rapide (FMCG). « Grâce à nos solutions, les marques peuvent mieux comprendre les comportements des consommateurs locaux et adapter leurs stratégies d'engagement pour mieux répondre à leurs besoins », indique son P-DG. Avec cette levée de fonds, la jeune pousse indonésienne ambitionne de lancer de nouveaux produits et services, « nous espérons offrir plus de valeur ajoutée aux marques ciblant l’Indonésie et au-delà ».

Impliqué dans cette opération, Ventech China, basé à Shanghai réaffirme son intérêt pour les secteurs de l’Internet, du big data, de l’intelligence artificielle et de la blockchain. « Le marketing multidimensionnel est une tendance du secteur des biens de la consommation en Asie du Sud-Est », précise Éric Huet, associé directeur de Ventech China. « Nous pensons que Pomona se démarquera de la concurrence de plus en plus acharnée et devrait devenir leader du marché ». Le fonds, qui compte plus de 350 millions de dollars d’actifs sous gestion, compte bien accompagner la jeune pousse dans la réalisation de ses objectifs. 

Indonésie : terre promise des investisseurs ?

Il tient à cœur de Ventech – acteur historique du capital-risque en Europe et en Chine – d’accompagner au mieux les meilleurs entrepreneurs du monde entier en mettant notamment à leur disposition un large panel d’expertises locales que le fonds développe en permanence via ses implantations régionales. Ainsi, il a su percevoir le potentiel qu’offre l’Indonésie aux ambitieux. « Le pays est une place bouillonnante pour le secteur technologique, c’est la Chine d’il y a dix ans, avec des licornes en plus et sans contrôle des changes !», commente Renee Kaddouch, associée du cabinet Genesis Avocats Singapore et conseil de Ventech China dans cette transaction, « les fonds américains sont très intéressés et investissent en masse alors qu’en France nous ne sommes pas toujours conscients de ce potentiel ; on pense d’abord à Bali et à la plage ». Preuve que le territoire est très dynamique, de nombreuses licornes et « decacorn » y ont vu le jour à l’instar du géant Go-Jek – le roi du scooter-taxi – qui compte KKR, Sequoia, Tencent, Visa et d’autres grands noms à son capital et dans lequel Amazon envisagerait de prendre une participation. Au-delà de l’Indonésie, d’autres territoires en Asie du Sud-Est attirent les investisseurs, notamment le Vietnam ainsi que Singapour qui sert aussi, et surtout, de plateforme régionale. « Tous les investissements dans la région se font depuis Singapour pour des questions de sécurité juridique », précise Renee Kaddouch, qui a finalement choisi d’y poser ses bagages après avoir vécu cinq ans en Indonésie.

Camille Guével 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La Commission alerte sur la nécessité de filtrer les investissements étrangers

La Commission alerte sur la nécessité de filtrer les investissements étrangers

Alors que la crise sanitaire bat son plein en Europe, les économies marquent le pas. Pour éviter que certains ne profitent de cette vulnérabilité, la...

André meurt de non-assistance respiratoire

André meurt de non-assistance respiratoire

La crise sanitaire a précipité le placement en redressement judiciaire de la chaîne de magasins André, le 1er avril dernier. Son PDG, Boris Saragaglia...

All Set lève 8,25 millions de dollars pour sauver la restauration américaine

All Set lève 8,25 millions de dollars pour sauver la restauration américaine

Face à la pandémie du Covid-19, les restaurateurs sont dans la tourmente. La solution de « No-Contact Pickup » d’All Set rassure les clients et permet...

Pourquoi une édition quotidienne ?

Pourquoi une édition quotidienne ?

Décideurs Magazine innove et vous propose désormais un flash info quotidien. Voici pourquoi...

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

La rémunération des patrons de la finance scrutée par les superviseurs

Après les dividendes, c’est au tour des rémunérations des patrons des plus grandes banques d’être passées au crible par les superviseurs. En pleine cr...

France, UK, US : premiers pas des plans de soutien aux entreprises

France, UK, US : premiers pas des plans de soutien aux entreprises

Si les prêts bancaires garantis par le gouvernement français semblent être un mécanisme qui fonctionne, leurs débuts aux États-Unis et au Royaume-Uni...

L.Margueritte (Ciri) : "Nous ne vivons pas une situation de rupture d’accès au crédit"

L.Margueritte (Ciri) : "Nous ne vivons pas une situation de rupture d’accès au crédit"

Le Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri) accompagne les entreprises de plus de 400 salariés, durement touchées par la crise d...

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

La Financière DV devient DLCM Finances Paris

Le cabinet de gestion de patrimoine DLCM Finances renforce sa présence à Paris en finalisant son rapprochement avec La Financière DV.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message