Ventech China réalise son premier investissement en Indonésie

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.
L'équipe de Pomona

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.

Un deal naturel pour le technophile Ventech

Cofondée en mai 2016 par Benz Budiman (P-DG) et Ari Suwendi (CTO), Pomona a pour objectif de fournir des services de marketing et de vente numériques pour l'industrie mondiale des biens de consommation emballés (CPG) et des biens de consommation en évolution rapide (FMCG). « Grâce à nos solutions, les marques peuvent mieux comprendre les comportements des consommateurs locaux et adapter leurs stratégies d'engagement pour mieux répondre à leurs besoins », indique son P-DG. Avec cette levée de fonds, la jeune pousse indonésienne ambitionne de lancer de nouveaux produits et services, « nous espérons offrir plus de valeur ajoutée aux marques ciblant l’Indonésie et au-delà ».

Impliqué dans cette opération, Ventech China, basé à Shanghai réaffirme son intérêt pour les secteurs de l’Internet, du big data, de l’intelligence artificielle et de la blockchain. « Le marketing multidimensionnel est une tendance du secteur des biens de la consommation en Asie du Sud-Est », précise Éric Huet, associé directeur de Ventech China. « Nous pensons que Pomona se démarquera de la concurrence de plus en plus acharnée et devrait devenir leader du marché ». Le fonds, qui compte plus de 350 millions de dollars d’actifs sous gestion, compte bien accompagner la jeune pousse dans la réalisation de ses objectifs. 

Indonésie : terre promise des investisseurs ?

Il tient à cœur de Ventech – acteur historique du capital-risque en Europe et en Chine – d’accompagner au mieux les meilleurs entrepreneurs du monde entier en mettant notamment à leur disposition un large panel d’expertises locales que le fonds développe en permanence via ses implantations régionales. Ainsi, il a su percevoir le potentiel qu’offre l’Indonésie aux ambitieux. « Le pays est une place bouillonnante pour le secteur technologique, c’est la Chine d’il y a dix ans, avec des licornes en plus et sans contrôle des changes !», commente Renee Kaddouch, associée du cabinet Genesis Avocats Singapore et conseil de Ventech China dans cette transaction, « les fonds américains sont très intéressés et investissent en masse alors qu’en France nous ne sommes pas toujours conscients de ce potentiel ; on pense d’abord à Bali et à la plage ». Preuve que le territoire est très dynamique, de nombreuses licornes et « decacorn » y ont vu le jour à l’instar du géant Go-Jek – le roi du scooter-taxi – qui compte KKR, Sequoia, Tencent, Visa et d’autres grands noms à son capital et dans lequel Amazon envisagerait de prendre une participation. Au-delà de l’Indonésie, d’autres territoires en Asie du Sud-Est attirent les investisseurs, notamment le Vietnam ainsi que Singapour qui sert aussi, et surtout, de plateforme régionale. « Tous les investissements dans la région se font depuis Singapour pour des questions de sécurité juridique », précise Renee Kaddouch, qui a finalement choisi d’y poser ses bagages après avoir vécu cinq ans en Indonésie.

Camille Guével 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre capacité à innover"

D. Caramalli (Clifford Chance): "Le monde d'avant est révolu et celui de demain dépendra de notre ca...

Toute entreprise qui rencontre des difficultés bénéficie autour d’elle de divers acteurs pour lui venir en aide. Delphine Caramalli, associée de Cliff...

N.Guffroy (Grain de Malice) :  "À partir du moment où les salariés sont remobilisés, tout se passe bien"

N.Guffroy (Grain de Malice) : "À partir du moment où les salariés sont remobilisés, tout se passe b...

Comme beaucoup d’entreprises du retail, l’entreprise de prêt-à-porter Grain de Malice affronte une forte concurrence et un avenir bien incertain pour...

Nicolas Bouzou (Asterès) : "Économiquement, la France fait ce qu’il faut”

Nicolas Bouzou (Asterès) : "Économiquement, la France fait ce qu’il faut”

Alors que la crise sanitaire se prolonge, comment juger les mesures économiques et budgétaires mises en œuvre pour tenter de circonscrire ses effets ?...

Jean-Pierre Mustier, le directeur général d’UniCredit démissionne

Jean-Pierre Mustier, le directeur général d’UniCredit démissionne

Après quatre ans passés à la tête de la banque italienne UniCredit, qu’il a redressé d’une main de maître, le français Jean-Pierre Mustier met fin à s...

C. Bertholet (DGE) : "Avec la crise, nous devenons un guichet de recours"

C. Bertholet (DGE) : "Avec la crise, nous devenons un guichet de recours"

Même si la vague de défaillances attendue en 2020 n’a pas eu lieu, les conséquences de la pandémie sur l’économie française ne sont pas négligeables....

FDJ, Loxam et Dassault Systèmes récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

FDJ, Loxam et Dassault Systèmes récompensés pour la 20e édition du Prix du club des Trente

Jeudi 26 novembre étaient décernés les prix pour les meilleures opérations financières 2019 par le Club des Trente. Cette année, ce sont la Française...

Les enjeux de la notation financière au regard de la crise sanitaire

Les enjeux de la notation financière au regard de la crise sanitaire

Alors que certains secteurs commençaient à récupérer du premier confinement, les conséquences de la deuxième vague de Covid-19 inquiètent. Parce que l...

F. Hammouche (La Carac) : "Nous restons très sélectifs dans nos choix d’investissement"

F. Hammouche (La Carac) : "Nous restons très sélectifs dans nos choix d’investissement"

L'arrivée imminente d'un vaccin contre la covid-19 semble avoir plongé les investisseurs dans une douce euphorie. Fabrice Hammouche, Directeur des inv...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte