Ventech China réalise son premier investissement en Indonésie

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.
L'équipe de Pomona

La société Pomona, fournisseur de solutions marketing et de vente multicanal pour les produits de grande consommation, implantée en Indonésie, a levé trois millions de dollars dans le cadre d'un tour de table de série A-2 mené par Vynn Capital et soutenu par Ventech China et Amand Ventures. Les investisseurs historiques Stellar Kapital et Central Capital Ventura ont également participé à la transaction.

Un deal naturel pour le technophile Ventech

Cofondée en mai 2016 par Benz Budiman (P-DG) et Ari Suwendi (CTO), Pomona a pour objectif de fournir des services de marketing et de vente numériques pour l'industrie mondiale des biens de consommation emballés (CPG) et des biens de consommation en évolution rapide (FMCG). « Grâce à nos solutions, les marques peuvent mieux comprendre les comportements des consommateurs locaux et adapter leurs stratégies d'engagement pour mieux répondre à leurs besoins », indique son P-DG. Avec cette levée de fonds, la jeune pousse indonésienne ambitionne de lancer de nouveaux produits et services, « nous espérons offrir plus de valeur ajoutée aux marques ciblant l’Indonésie et au-delà ».

Impliqué dans cette opération, Ventech China, basé à Shanghai réaffirme son intérêt pour les secteurs de l’Internet, du big data, de l’intelligence artificielle et de la blockchain. « Le marketing multidimensionnel est une tendance du secteur des biens de la consommation en Asie du Sud-Est », précise Éric Huet, associé directeur de Ventech China. « Nous pensons que Pomona se démarquera de la concurrence de plus en plus acharnée et devrait devenir leader du marché ». Le fonds, qui compte plus de 350 millions de dollars d’actifs sous gestion, compte bien accompagner la jeune pousse dans la réalisation de ses objectifs. 

Indonésie : terre promise des investisseurs ?

Il tient à cœur de Ventech – acteur historique du capital-risque en Europe et en Chine – d’accompagner au mieux les meilleurs entrepreneurs du monde entier en mettant notamment à leur disposition un large panel d’expertises locales que le fonds développe en permanence via ses implantations régionales. Ainsi, il a su percevoir le potentiel qu’offre l’Indonésie aux ambitieux. « Le pays est une place bouillonnante pour le secteur technologique, c’est la Chine d’il y a dix ans, avec des licornes en plus et sans contrôle des changes !», commente Renee Kaddouch, associée du cabinet Genesis Avocats Singapore et conseil de Ventech China dans cette transaction, « les fonds américains sont très intéressés et investissent en masse alors qu’en France nous ne sommes pas toujours conscients de ce potentiel ; on pense d’abord à Bali et à la plage ». Preuve que le territoire est très dynamique, de nombreuses licornes et « decacorn » y ont vu le jour à l’instar du géant Go-Jek – le roi du scooter-taxi – qui compte KKR, Sequoia, Tencent, Visa et d’autres grands noms à son capital et dans lequel Amazon envisagerait de prendre une participation. Au-delà de l’Indonésie, d’autres territoires en Asie du Sud-Est attirent les investisseurs, notamment le Vietnam ainsi que Singapour qui sert aussi, et surtout, de plateforme régionale. « Tous les investissements dans la région se font depuis Singapour pour des questions de sécurité juridique », précise Renee Kaddouch, qui a finalement choisi d’y poser ses bagages après avoir vécu cinq ans en Indonésie.

Camille Guével 

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Remaniement de la direction de la Société Générale

Remaniement de la direction de la Société Générale

L’équipe, à la tête du groupe bancaire Société Générale, se renouvelle avec le départ de deux de ses directeurs généraux délégués et avec la création...

Changement de patron pour Natixis

Changement de patron pour Natixis

La banque d’investissement Natixis annonce la démission de son directeur général, François Riahi, pour "divergences stratégiques". Il sera remplacé pa...

W. Di Marco (Big Mamma) : "Nos partenaires bancaires ont été exemplaires durant la crise"

W. Di Marco (Big Mamma) : "Nos partenaires bancaires ont été exemplaires durant la crise"

Le secteur de la restauration fait partie de ceux qui ont été les plus violemment touchés par la crise. Le groupe de trattorias Big Mamma, avec douze...

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Marie Lebec (LREM) : "Le plan de relance est l'occasion de moderniser notre économie"

Alors que l’exécutif peaufine les détails du plan de relance qui sera présenté le 24 août, la députée LREM des Yvelines Marie Lebec revient sur ses gr...

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alain Afflelou : "Le monde d’après ne sera rien d’autre que le monde d’avant, en plus pauvre"

Alors que, partout, l’émergence imminente d’un monde d’après Covid semble faire consensus, Alain Afflelou le reconnaît : il n’y croit pas. Sans cynism...

Soutien à l’aéronautique : Ace Aéro Partenaires lève 630 millions d’euros

Soutien à l’aéronautique : Ace Aéro Partenaires lève 630 millions d’euros

Ace Aéro Partenaires décolle avec un premier closing d’un montant initial de 630 millions d’euros pour l’industrie aéronautique française. Le fonds e...

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintenant"

Geoffroy Roux de Bézieux (Medef) : "Le véritable défi qui nous attend est celui du monde de maintena...

De même qu’il perçoit la crise sanitaire comme une formidable "leçon d’humilité', Geoffroy Roux de Bézieux y voit une 'fenêtre de tir inestimable". Un...

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants"

J. Seraqui (CNCGP) : "Il y a un fossé entre les souhaits des pouvoirs publics et ceux des épargnants...

Julien Seraqui, président de la CNCGP, fait ses propositions pour favoriser la transition énergétique et la relance économique.

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message