Geneo Capital Entrepreneur signe son deuxième investissement

La jeune société d’investissement Geneo Capital Entrepreneur accueille une deuxième entreprise dans son portefeuille. Elle annonce une prise de participation minoritaire pour accompagner l’ingénieriste industriel Pinette PEI, aux côtés des actionnaires historiques, le fonds régional GEI et Demeter.

© Pinette PEI

Pinette PEI, le deuxième investissement de Geneo Capital Entrepreneur

La jeune société d’investissement Geneo Capital Entrepreneur accueille une deuxième entreprise dans son portefeuille. Elle annonce une prise de participation minoritaire pour accompagner l’ingénieriste industriel Pinette PEI, aux côtés des actionnaires historiques, le fonds régional GEI et Demeter.

Geneo Capital Entrepreneur annonce avoir acquis une part minoritaire du capital de Pinette PEI, une pépite industrielle de Bourgogne. GEI et Demeter, qui avaient misé 4,5 millions d’euros en 2016, réinvestissent à l’occasion de ce nouveau tour de table. Son PDG Jérôme Hubert conserve la majorité qu’il avait acquise en 2011 dans le cadre d’un MBI.

Le groupe d’ingénierie conçoit et fournit des équipements et des lignes de production clés en main de pièces en matériaux composites, notamment dans les secteurs de l’aérospatial, de l’automobile et de l’énergie. Avec plus de 150 ans, Pinette PEI a généré 28 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018, dont les deux tiers à l’export.

L’hypercroissance en ligne de mire

Il s’agit du deuxième investissement de Geneo Capital Entrepreneur. En mars, il avait investi dans Human & Work Project, un groupe de cabinets de conseil en ressources humaines, pour soutenir son expansion européenne. Depuis, ce dernier a mené deux opérations de build-up. Avec Pinette, « l’objectif est d’accélérer sa croissance internationale », précise Frédéric Rivolier qui a mené le dossier. Ce qui passera par des acquisitions en Europe et aux États-Unis, et permettre ainsi de doubler le chiffre d’affaires d’ici 2023.

L’investisseur confirme donc sa volonté de s’engager auprès des PME dans leurs projets de croissance, et met à leur disposition une plateforme de soixante-dix experts pour les aider à passer une étape dans leur développement.

Une alternative aux fonds traditionnels

Geneo Capital Entrepreneurs a vu le jour en mars 2019 à l’initiative de Fanny Létier et François Rivolier, tous deux issus de l’environnement du capital-développement. « Nous avons écouté les dirigeants d’entreprises qui ne trouvaient pas de sociétés d’investissement qui leur convenait et avons décidé de monter notre structure », explique le cofondateur.

Pour accompagner les PME, les deux professionnels ont alors fait le choix de créer une société d’investissement long terme, sur le modèle evergreen. Ce qui implique un rapport au temps différent de celui des fonds classiques, sans date de sortie à horizon déterminé. « Notre spécificité réside dans notre actionnariat qui est composé de soixante-dix actionnaires, familles ou entrepreneurs, français mais aussi européens », indique Frédéric Rivolier. Geneo Capital Entrepreneurs dispose à ce jour de 130 millions d’euros et vise les 200 millions pour le début de l’année prochaine.

Anne-Gabrielle Mangeret

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Équipementiers télécoms : la guerre des trônes

Avec le déploiement de la 5G, la bataille pour la souveraineté s’est accentuée entre Européens, Américains et Chinois autour de Nokia, Ericsson et Hua...

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

Réforme de la fiscalité internationale : réelle révolution ou pavé dans la mare ?

S’il est un sujet qui aura fait couler beaucoup d’encre depuis le début de l’année 2021, c’est bien celui de la réforme de la fiscalité internationale...

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment sportif"

Nicolas Julia (Sorare) : "Notre vision est de construire un champion mondial de l’entertainment spor...

La start-up Sorare, qui développe un jeu de fantasy football permettant de collectionner des cartes numériques de football sous forme de jetons non fo...

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Le mid-cap européen se réunit à Paris

Dans le cadre de la 21e édition du forum indépendant "European Midcap Event" qui se tiendra à Paris les 21 et 22 octobre prochains, près de 200 entrep...

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

Oliver Bäte (Allianz), la prime à la conversion

PDG d’Allianz depuis 2014, Oliver Bäte poursuit l’expansion de son groupe d’assurance en Europe et en Afrique de l’Est. Très impliqué sur les sujets...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de changer les choses"

O. Lenel (Mazars En France) : "81 % des Français estiment que les entreprises ont le pouvoir de chan...

Mazars en France a donné la parole à 2 143 Français concernant leurs attentes vis-à-vis des entreprises en 2021, dans un contexte de sortie de crise....

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte