Gel hydroalcoolique : Air Liquide fait affaire avec EQT Partners

Air Liquide, a surfé sur la pandémie de Covid-19, pour demander aux potentiels acheteurs de sa filiale Schülke & Mayr, notamment spécialisée dans la production de gel hydroalcoolique, de relever leurs offres. C’est finalement EQT Partners qui s’offre l’exclusivité des négociations.

Air Liquide, a surfé sur la pandémie de Covid-19, pour demander aux potentiels acheteurs de sa filiale Schülke & Mayr, notamment spécialisée dans la production de gel hydroalcoolique, de relever leurs offres. C’est finalement EQT Partners qui s’offre l’exclusivité des négociations.

Depuis novembre 2019, Air Liquide a confirmé « étudier la possibilité de la cession de sa filiale Schülke [...] dans le cadre d’une revue régulière de son portefeuille d’activités », afin de pouvoir se concentrer sur son cœur de métier, à savoir les gaz et la santé. Schülke & Mayr est présentée comme « un leader dans le domaine de l’infection, de la prévention et de l’hygiène », notamment parce que l’entreprise allemande produit du gel hydroalcoolique. Selon le Financial Times, avec la pandémie du Covid-19, la forte demande en la matière aurait poussé Air Liquide à « inviter les acquéreurs potentiels à remettre une offre plus élevée que celle envisagée lorsque le processus de cession a démarré, l’année dernière ». Celle-ci s’élevait alors à un milliard d’euros, pour 335 millions d’euros de chiffre d’affaires annuel. 

Le Financial Times évoquait alors la présence d’EQT Partners, d’Ardian, de PAI Partners et de l’industriel Ecolab à la table des négociations. Restait donc seulement à savoir lequel d’entre eux l’emporterait, mais, le 26 mars, Bloomberg rapporte que « la vente de Schülke a connu un coup dur quand JP Morgan, la banque offrant des financements aux candidats acquéreurs, a réduit le levier qu’elle était prête à proposer […]. Ce changement a conduit l’un des fonds de private equity à se retirer du processus ». Le 7 avril, Air Liquide a donc annoncé être entré en négociations exclusives avec EQT Partners. Bien sûr, le cédant rappelle que « cette transaction sera soumise à l’accord final et définitif des parties, et sera réalisée dans le cadre des processus sociaux en vigueur incluant un dialogue continu avec les instances représentatives du personnel. Elle devra également être validée par les autorités en charge de la concurrence et des investissements étrangers ».

Baptiste Delcambre

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numérique"

Cédric O : "Si elles veulent survivre, les entreprises doivent accélérer sur leur transition numériq...

Dans une interview accordée à Décideurs, le secrétaire d’État au numérique, Cédric O, évoque les grands enseignements de la crise sur la digitalisatio...

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Schneider Electric et Dassault Systèmes : cap vers la tech

Des entreprises historiquement industrielles peuvent pivoter peu à peu leur business model. En France, c’est notamment le cas de Schneider Electric, p...

Mon Qualiticien confirme son engagement dans la transformation digitale des centres médicaux-sociaux

Mon Qualiticien confirme son engagement dans la transformation digitale des centres médicaux-sociaux

La startup confirme son engagement dans la digitalisation des établissements du secteur de la santé en centralisant désormais toutes les données sur u...

Les nouveaux moteurs de la santé digitale

Les nouveaux moteurs de la santé digitale

Dans un contexte de crise sanitaire mondiale, les soins de santé accélèrent leur digitalisation. Le secteur, porté par des start-up, approche en même...

Tesla, moteur de la transformation digitale automobile

Tesla, moteur de la transformation digitale automobile

Malgré une production très limitée et des résultats qui peinent à entrer dans le vert, Tesla s'est imposé en quelques mois comme la première capitalis...

Cécile Jouclas (Inotrem) : "Il est très gratifiant d’améliorer la vie des patients"

Cécile Jouclas (Inotrem) : "Il est très gratifiant d’améliorer la vie des patients"

En plein coronavirus, les entreprises du domaine de la santé sont toutes sollicitées. Cécile Jouclas, directrice financière d’Inotrem, fait part des a...

Gafa. La crise, quelle crise ?

Gafa. La crise, quelle crise ?

La santé économique de Google, Amazon, Facebook et Apple est plus forte que jamais. Une situation qui contraste tellement avec le reste de l’économie...

P. Pouletty (Abivax) : "La première clé de l’indépendance, c’est l’innovation "

P. Pouletty (Abivax) : "La première clé de l’indépendance, c’est l’innovation "

Le gouvernement vient de retenir parmi les six projets collaboratifs de recherche et de développement de solution contre la Covid-19 celui mis en œuvr...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message