Gare du Nord : la mairie de Paris charge le gouvernement

Farouchement opposée au projet de transformation de la Gare du Nord, la nouvelle équipe municipale parisienne a manifesté son mécontentement suite à la validation du permis de construire. Elle compte s’y opposer par tous les moyens possibles.

© SNCF Gares&Connexions - Ceetrus - Valode & Pistre Architectes

Farouchement opposée au projet de transformation de la Gare du Nord, la nouvelle équipe municipale parisienne a manifesté son mécontentement suite à la validation du permis de construire. Elle compte s’y opposer par tous les moyens possibles.

La délivrance, le mardi 7 juillet, du permis de construire de la transformation de la Gare du Nord par le préfet d’Île-de-France a été peu au goût de la mairie de Paris. Dès le lendemain matin, Emmanuel Grégoire, fraîchement nommé premier adjoint à la maire en charge de l’urbanisme, n’a pas mâché ses mots, dénonçant un "passage en force gouvernemental" qu’il ira jusqu’à qualifier de "déni de démocratie". Le nouvel exécutif parisien considère que ce projet de transformation de la plus grande gare d’Europe comme "anti-écologique, dévastateur pour le commerce de proximité et peu adapté aux attentes des nombreux voyageurs", allant jusqu’à le qualifier de "Notre-Dame-des-Landes en plein Paris", il a pointé du doigt la responsabilité d’un État qui s’étant "mis à dos toutes les parties prenantes". Ainsi, la mairie de Paris compte s’opposer à ce projet, "politiquement et juridiquement, avec tous les outils à disposition". Si la stratégie juridique n’a pas été révélée, de nombreuses associations de riverains sont d’ores et déjà mobilisées pour étudier tous les recours possibles.

Cependant, la mairie s’est dite ouverte au dialogue avec l’État et le porteur de projet, affirmant toujours avoir l’espoir de "sortir par le haut". Cependant, plusieurs lignes rouges ont tout de même été dressées : l’abandon de la séparation des flux d’entrée et de sortie, la dédensification du projet, l’ouverture de la gare sur la ville, et enfin l’amélioration de l’intermodalité entre les différents modes de transport. La mairie exige également que le calendrier soit revu en scindant des travaux en plusieurs phases, ceux-ci étant jugés "irréalistes" pour une livraison en 2024, Emmanuel Grégoire allant jusqu’à "mettre au défi" Ceetrus et SNCF Gares & Connexions de prouver que les plannings de chantier sont crédibles.

Sur l’épineuse question du financement, qui se posera inévitablement si la jauge commerciale du projet est revue à la baisse, la Mairie de Paris s’est dite prête à contribuer au projet, lançant au passage une nouvelle pique à l’État : "c’est normalement son rôle de financer les infrastructures publiques de transport". Le torchon brûle plus que jamais. 

Boris Beltran

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

La veille urbaine du 1 décembre 2020

La veille urbaine du 1 décembre 2020

Tokoro Capital qui acquiert le 86 Rue de Courcelles à Paris 8e, ClubFunding qui recrute Paul-Eric Perchaud, l’Ademe qui présente sa stratégie Transpor...

La veille urbaine du 30 novembre 2020

La veille urbaine du 30 novembre 2020

La CRPN qui signe en VEFA Le Galion à Puteaux, les premiers labels ISR appliqués à l’immobilier délivrés, le soutien du gouvernement et de la Région I...

J-C. Dardelet : "Toulouse offre l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux grâce à l’innovation"

J-C. Dardelet : "Toulouse offre l’écosystème le plus vertueux d’Europe pour rebondir vite et mieux g...

La crise sanitaire va-t-elle casser la dynamique de Toulouse ? Non selon Jean-Claude Dardelet. Le PDG de l'agence d'attractivité de Toulouse Métropole...

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La veille urbaine du 27 novembre 2020

La convention de partenariat entre la Banque des Territoires et la Métropole Aix-Marseille-Provence, Stéphan de Faÿ nommé DG de Grand Paris Aménagemen...

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

Katayoune Panahi nommée directrice de l'immobilier de la SNCF

La SNCF a une nouvelle directrice de l'immobilier en la personne de Katayoune Panahi. Retour sur son parcours.

La veille urbaine du 26 novembre 2020

La veille urbaine du 26 novembre 2020

Amundi Immobilier qui acquiert l’immeuble Curve à Saint-Denis, AXA IM - Real Assets qui entre dans l’immobilier des sciences de la vie en Europe, Unib...

La veille urbaine du 25 novembre 2020

La veille urbaine du 25 novembre 2020

Ardian qui loue à Sanofi l’ensemble du 46-48 avenue de la Grande Armée à Paris 17e, Sébastien Nida qui rejoint Savills France, la SGP qui investira pl...

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

La France a trois mois pour attester de l’efficacité de sa stratégie climatique

En acceptant de se saisir du cas de la commune de Grande-Synthe, le Conseil d’Etat est pour la première fois contraint de trancher dans une affaire po...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte