Gafam vs Batx : "Pour les gouverner tous"

C'est une tendance de fond : dans le secteur des nouvelles technologies, et tout particulièrement de l'IA, la Chine et les USA mènent le jeu

C'est une tendance de fond : dans le secteur des nouvelles technologies, et tout particulièrement de l'IA, la Chine et les USA mènent le jeu

Que l’on parle du nombre de start-up, de brevets déposés ou des sommes investies (25 milliards de dollars par Washington, 65 milliards par Pékin) la domination des deux super-puissances est écrasante.

Cette omniprésence est incarnée par une poignée de mastodontes, les Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft) pour les États-Unis et les BATX (Baidu, Alibaba, Tencent, Xiaomi, auxquels on pourrait ajouter Huawei) pour la Chine. Les big tech ont pour point commun une capitalisation boursière stratosphérique : plus de 4 500 milliards de dollars à elles seules, soit plus que le PIB de l’Allemagne, la quatrième économie mondiale.

Autres similitudes : une diversification dans le matériel (hardware) et les logiciels (software) et surtout des investissements massifs – grâce à la R&D ou des acquisitions – dans les grands secteurs technologiques de demain. Les géants de la tech, qui ont construit leur puissance sur le développement d’Internet, sont en pleine mutation et étendent leurs activités à l’intelligence artificielle, au deep learning, aux véhicules autonomes, à la fintech ou à la santé... En quelques années, ils ont ainsi resserré leur domination sur notre quotidien mais aussi sur l’économie mondiale. Au point de remodeler en profondeur nos sociétés.

Des enjeux nationalistes

Qui peut aujourd’hui s’opposer ou même concurrencer l’avancée des Gafam et des BATX ? L’Europe tente de s’organiser en attaquant leur modèle économique, en faisant entendre sa voix en matière de protection des données personnelles et en promouvant la « tech » européenne. Une « troisième voie » qui doit encore faire ses preuves.

Aux yeux de Pékin et de Washington, les avancées commerciales et technologiques constituent des enjeux nationaux voire nationalistes. Cette compétition économique et géopolitique rebat les cartes pour les « big tech », qui en sont les pièces maîtresses tout autant que les victimes. Apple ou Huawei en ont récemment fait les frais. Le dernier risque pour ces entreprises vient de leur croissance monopolistique. Aux États-Unis et en Europe, de plus en plus de voix s’élèvent pour exiger une régulation accrue. La multiplication des enquêtes pour abus de position dominante pourrait même déboucher sur leur démantèlement.

Attaqués sur tous les fronts, les Gafam et les BATX font cependant preuve d’une résistance farouche, et continuent d’avancer leurs pions et de dessiner notre futur.

Cécile Chevré

Vous avez apprécié cet article ? Likez Magazine Décideurs sur Facebook !

retrouvez l'intégralité du dossier Gafam vs Batx : les nouveaux maîtres du monde

Dans le secteur de la tech, USA et Chine mènent la danse. Qui des deux pays gagnera le match ?
Sommaire 9 géants de la tech qui se partagent le monde Les BATX, sous l’empire du Milieu L'arrestation d’une dirigeante de Huawei relance la guerre de la 5G Alphabet, du soft au hard Tencent sur tous les fronts Tech et Bourse : mutuelle dépendance Annie Guo (Silkpay) : « La révolution de la fintech est menée par les entreprises chinoises »
RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

RGPD : Adequacy bénéficie d’une levée de fonds de 1,2 million d’euros

Infhotep réalise une importante augmentation de capital pour le secteur de la legaltech, dont la finalité est de permettre à sa solution de mise en co...

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

La plateforme d’IA Bloom signe un partenariat avec Dassault Systèmes

Bloom poursuit son développement en réalisant une nouvelle levée de fonds de 11 millions d’euros et scelle un partenariat stratégique avec Dassault Sy...

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Quels espoirs de traitements contre la Covid-19 ?

Alors que la campagne de vaccination bat son plein, l’arsenal thérapeutique reste limité contre la Covid-19. Si aucun traitement n’a encore été valid...

30 milliards d’euros pour la France de 2030

30 milliards d’euros pour la France de 2030

Mardi 12 octobre, Emmanuel Macron présentait un programme de dix objectifs pour garantir à la France une croissance pérenne et gagner en souveraineté....

A. Guehennec (Saur) : "La cybersécurité, c’est un peu le jeu du gendarme et du voleur !"

A. Guehennec (Saur) : "La cybersécurité, c’est un peu le jeu du gendarme et du voleur !"

Comment le digital peut-il répondre aux enjeux climatiques et, par exemple, participer à la protection de l’eau ? C’est le pari ambitieux du projet me...

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Thomas Strüngmann, son investissement dans BioNTech l'a rendu milliardaire

Investir dans BioNTech avant la pandémie rapporte gros. Ce n'est pas Thomas Strüngmann qui dira le contraire. Le vaccin anti-covid développé par la fi...

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for business

Skema Business School et Mines ParisTech lancent une formation certifiante en data science et IA for...

Skema Business School et Mines ParisTech / PLS Executive Education s’associent dans la création d’un programme de formation en ligne certifiant en dat...

Mirakl, la révolution du e-commerce

Mirakl, la révolution du e-commerce

Le spécialiste des logiciels de création de marketplaces est leader dans son secteur. Une réussite française que son cofondateur et CEO explique par u...

Lire plus d'actualités

Newsletter savoir pour agir

N'avancez plus à l'aveugle

Ne plus afficher ce message

Ce site utilise des cookies. En continuant la navigation, vous acceptez nos conditions d'utilisation des cookies.
Plus d'informations

J'accepte